Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 16:12

Tour Eiffel 2010-12-12 0044

 

 

La grande mode dans nos collèges pour les garçons depuis quelques mois voire quelques années est de se couper les poils des sourcils sur une petite distance, formant un trait sur celui-ci. Comme si l’élève avait une cicatrice sur son sourcil, à la mode des rappeurs.

Certains élèves n’hésitent pas à faire 2 ou 3 traits par sourcil !

Une sorte de "blessure de guerre" !

 

Nous pouvons peut-être assimiler ça à un code ou une appartenance ?

Tant qu’ils ne se font pas une vraie cicatrice …

 

Photo : Tour Eiffel, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 07:48

Sacre coeur 2010-12-12 0004

 

Un de mes collègues vient quasiment systématiquement les mains dans les poches au collège, il laisse tout sur place dans la salle des profs, son sac avec tout son contenu, agenda, stylo, cours, …

Au moins, c’est clair, il ne travaille pas chez lui, lorsque son cartable reste sur le lieu de travail. Je n’ai jamais vérifié si son sac restait tous les week-ends, si c’est le cas, je me demande bien quand il peut travailler ses cours ?

Il doit bien bosser un peu sur place, mais bon ça ne fait pas tout.

 

C’est vraiment désagréable de s’apercevoir que des collègues ne bossent pas, car ça donne une (très) mauvaise image des enseignants, alors que la majorité d’entre nous travaillent leurs cours, téléphonent ou prennent des rendez-vous avec les parents, …

 

Photo : Le Sacré Coeur, Paris. 

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 08:50

Pont Bir-Hakeim 2010-12-12 0045

 

 

Dernièrement en salle des profs, un collègue arrive avec un tas de copies à corriger sous le bras, il les pose sur la table pour partir se prendre un café à la machine.

Un collègue jette un coup d’œil sur les copies (vu qu’elles sont déposées sur la table juste sous notre nez) pour s’apercevoir qu’elles datent de Janvier !!! Soit environ 3 mois !!!

Les élèves ont donc effectué un contrôle il y a 3 mois, et n’ont toujours pas leurs notes et la correction de celui-ci. Ce n’est pas vraiment professionnel. A partir d’un certain temps, je crois qu’il est honteux de corriger et de remettre les copies, d’ailleurs, je pense que ces copies ne seront jamais rendues avec leur correction  

 

Quelle belle image du prof !

 

Photo : Pont Bir-Hakeim, Paris. 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 08:51

Eglise Saint Jean de Montmartre 2010-10-10 0001

 

 

La photo de classe, c’est tout un événement. Tout d’abord, il faut prévenir les classes de la journée choisie pour la photo. Comme ceci, ils peuvent se préparer soigneusement : coupe de cheveux, les plus jolis habits, entraînement au sourire "colgate" …

Bien sûr, le jour J, ils sont excités comme pas possible.

Sans parler de la gestion que cela demande, et du va et vient incessant qui se déroule dans les couloirs de l’établissement. Car faire passer tous les élèves d’un collège dans un même endroit pour effectuer la photo de classe ainsi que la photo d’identité de chaque élève, c’est limite un exploit technique !

 

Mais le mieux, c’est la dernière étape : vendre les photos.

Tout d’abord, il faut soit disant donner chaque pochette incluant la photo de classe ainsi que les photos d’identité à chacun des élèves, pour qu’ils puissent la montrer à leurs parents. Puis les élèves désirant la photo ramènent l’argent, et les élèves ne voulant rien ramènent la pochette fermée, sinon ils doivent également la payer. Tout ceci avec une échéance.

Tout ceci est à effectuer par le professeur principal, et sous son entière responsabilité … bin voyons !

Ça, c’est la théorie !

 

         Il est déjà difficile d’obtenir le papier d’assurance des élèves, ou autre document obligatoire au fonctionnement du collège en début d’année, alors là …

         Donc en pratique, j’ai choisi de seulement montrer les photos aux élèves, mais celles-ci restent dans ma classe ; je ne laisse pas les élèves "embarquer" la pochette chez eux.  Si l’un d’entre eux souhaite prendre la photo il doit la payer.

Méthode pas très politiquement correcte, mais sinon je ne vous explique pas tous les ennuis qui suivent …

 

 

Photo : Eglise Saint Jean de Montmartre, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 17:25

Nuit blanche 2010-10-03 0007

 

 

 

         A l’heure où la grogne monte dans la rue, dans mon collège nous n’entendons pas le bruit des élèves jouant dans la cour, ni ceux des lycéens qui pourraient crier leurs différents slogans. Non rien de tout cela.

         Le seul bruit de l’extérieur qui parvient à mes oreilles depuis maintenant plusieurs jours, est un ronronnement provenant d’un hélicoptère. Mais pas n’importe quel hélicoptère, celui de la police nationale, qui appuie les forces de l’ordre au sol, face à des mouvements de foules. Ces mouvements de foules sont à différencier du mouvement des lycéens, car il ne s’agit pas des mêmes personnes.

         Il est important de faire le distinguo entre des jeunes délinquants et des lycéens qui manifestent ou bloquent un lycée.

         Actuellement, il y a eu de nombreux heurts entre la police et les jeunes. La haine de la police ainsi que la haine du jeune de banlieue n’est pas près de s’assouplir. Car oui, ça marche dans les deux sens, plusieurs jeunes de banlieue ont d’emblée la haine contre la police, et d’emblée, plusieurs policiers ont la haine contre les jeunes de banlieue. A quand l’accalmie ?

 

         Comment améliorer les relations qui se détériorent encore un peu plus avec les manifestations lycéennes ?

 

Photo : Nuit Blanche, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:52

Bois de Boulogne 04

 

 

         Récemment, un élève a posé une question à son enseignante, mais pas sur le cours, rien de tout cela, sur un sujet en dehors des clous …

         La question était la suivante : "Madame, vous sucez du combien ?"

 C’est de l’humour, un peu étrange comme humour pour un élève du collège.

         Bien évidemment, la collègue a effectué un rapport qui a donné un jour d’exclusion et 4 points en moins sur le permis à points de l’élève. Le père a été convoqué et lorsqu’il a appris la nouvelle il a réagi. Nous avons pu constater sa réaction le lendemain lorsque l’élève est venu en cours avec un cocard comme je n’en avais jamais vu. L’élève ne pouvait même plus mettre ses lunettes, car il ne pouvait pas les supporter.

         Je ne sais pas si c’est très constructif comme réaction, mais bon (positivons), au moins, il y a eu une réaction…. contrairement à d’autres parents qui restent dans le déni…

 

 

Photo : Bois de Boulogne, Pairs.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 19:43

 

Bois de Boulogne 02 

 

 

Comme toutes les prérentrées, je suis excité à l’idée de revoir mes collègues, de rencontrer les nouveaux venus, de voir mon emploi du temps …

 

Nous apprenons plusieurs choses lors de cette réunion.

Premièrement le taux de réussite au brevet cette année est exceptionnel, il a augmenté de 25% !!!

Deuxièmement, de nombreux postes sont dépourvus de personnel, car il nous manque :

-         Un surveillant

-         Un médiateur

-         Une infirmière

-         Deux assistants pédagogiques

-         Quelques enseignants

 

Sans oublier les postes de secrétariat non remplacés et des emplois "aidés".

 

L’établissement, devra donc fonctionner sans ce personnel manquant.

 

Sinon concernant les emplois du temps, je commence à être écœuré, de constater comment cela se passe. Car, j’observe que c’est l’enseignant qui crie le plus fort qui obtient ce qu’il souhaite, et comme toujours il s’agit des fameux "pédagogo".

Ceux qui font leur boulot, sans faire de vague, mais qui ne se montrent pas, sont lésés dans cette histoire …

Enfin, il faudra bien faire avec l’emploi du temps que nous avons.

 

Vivement la "vraie" rentrée, celle avec les élèves !

 

Photo : Bois de Boulogne, Paris. 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 18:07

Bois de Boulogne 01

 

 

 

 

Cette année s’est … passée normalement, rien d’anormal à signaler, du moins rien qui sort de l’ordinaire pour un établissement dit "difficile" ! Les traditionnelles insultes, menaces et autres sont banalisées, si bien qu’elles passent presque inaperçues …

Maintenant je ne souhaite plus qu’une chose : obtenir une mut’ en province !!!

C’est triste à dire, mais je crois avoir fait le tour du sujet. Je pense avoir acquis de l’expérience dans mon établissement qui me sert pour effectuer mes cours. Bien sûr je ne suis pas parfait, et je m’améliorerai encore et toujours.

 

Mais je voudrais voir autre chose, et je sais qu’en mutant en province je résoudrai deux "problèmes".

Plus ou quasiment plus besoin d’effectuer de la discipline dans l’établissement. Je me doute bien que ce n’est pas tout rose en province, mais je suis persuadé que le fossé est gigantesque entre les deux. Et comme je dis toujours, il existe deux professions chez nous : prof et prof en banlieue !

Deuxième point négatif qui serait supprimé en mutant, c’est le prix du logement en région parisienne, qui reste prohibitif, même comparé à des logements sur la côte d’azur.

 

Pour ces deux raisons, j’ai l’impression d’attendre ma mut’ ultime. Ce n’est pas de l’amertume, mais j’ai juste l’impression d’avoir fait mes classes, d’avoir fait mon service militaire (comme on dit en langage militaire).

Bref, j’aspire à plus de normalité et non pas de tranquillité !

 

Pourtant il me reste encore plusieurs années à effectuer, mais bon nous verrons bien ce qui se passera …

 

Photo : Bois de Boulogne, Paris. 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 19:05

La Madeleine 04

 

 

         En cette fin d’année, il arrive que des matchs de football prennent plus d’importance qu’un simple cours

Du coup, la salle de cours traditionnelle est transformée en salle de diffusion du match de l’équipe de France, et permet par la même occasion d’effectuer un ″goûter″ (que je me refuse de faire, par crainte que celui-ci dégénère).

         C’est dingue, je m’efforce (comme plusieurs collègues) à faire cours à mes élèves jusqu’au bout, même si c’est de manière plus ludique, plus détendue, en allant sur les ordinateurs par exemple, mais les sujets traités restent liés à ma matière.

 

         Comment voulez-vous garder vos élèves calmes ? Si à côté de ça, les élèves visionnent les matchs de la coupe du monde en mangeant des gâteaux et en buvant du coca, le tout en ayant un écouteur MP3 dans les oreilles.

         Forcément ça crée un décalage ! J’en demande peut être trop à mes élèves … ou certains collègues n’en demandent peut être pas suffisamment …

         Où se trouve le juste milieu ?

 

 

Photo : La Madeleine, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 14:02

La Madeleine 02

 

 

         Dernièrement, pour le phénomène coupe du monde, un collègue a initié les paris non pas en ligne mais en salle des profs. Du coup chaque personne peut parier sur le résultat du prochain match de l’équipe de France. La mise est de 2€, mon collègue fait office de bookmaker en récupérant les deniers, mais avec 0% de frais. Sur le dernier match, l’un de mes collègues a récupéré les 22€ mis en jeu.

         C’est sympa ça anime la salle des profs, petite ambiance joviale. Même si je ne suis pas passionné de football, et que les résultats de l’équipe de France ne sont pas là !

 

 

Photo : La Madeleine, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.