Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 19:43

 

Bois de Boulogne 02 

 

 

Comme toutes les prérentrées, je suis excité à l’idée de revoir mes collègues, de rencontrer les nouveaux venus, de voir mon emploi du temps …

 

Nous apprenons plusieurs choses lors de cette réunion.

Premièrement le taux de réussite au brevet cette année est exceptionnel, il a augmenté de 25% !!!

Deuxièmement, de nombreux postes sont dépourvus de personnel, car il nous manque :

-         Un surveillant

-         Un médiateur

-         Une infirmière

-         Deux assistants pédagogiques

-         Quelques enseignants

 

Sans oublier les postes de secrétariat non remplacés et des emplois "aidés".

 

L’établissement, devra donc fonctionner sans ce personnel manquant.

 

Sinon concernant les emplois du temps, je commence à être écœuré, de constater comment cela se passe. Car, j’observe que c’est l’enseignant qui crie le plus fort qui obtient ce qu’il souhaite, et comme toujours il s’agit des fameux "pédagogo".

Ceux qui font leur boulot, sans faire de vague, mais qui ne se montrent pas, sont lésés dans cette histoire …

Enfin, il faudra bien faire avec l’emploi du temps que nous avons.

 

Vivement la "vraie" rentrée, celle avec les élèves !

 

Photo : Bois de Boulogne, Paris. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Professeur 08/10/2010 17:04


Magnifique phrase :
"c’est l’enseignant qui crie le plus fort qui obtient ce qu’il souhaite, et comme toujours il s’agit des fameux "pédagogo""

:)


Proald 08/10/2010 18:09



Merci !



le majeur 26/09/2010 16:43


l'histoire de celui qui crie le plus fort, j'ai l'impression que c'est un peu partout pareil... chez nous, ce n'est pas pour l'emploi du temps, mais pour d'autres choses...


Proald 27/09/2010 09:20



Obtenir une salle peut être ...



Armand 22/09/2010 20:43


Cher Proald,
La douzaine de personnes qui manquent, est-ce dû à l'attractivité des fonctions en ce lieu?
Pour compléter le cadre, je te suggère de proposer de chercher quelques personnes en délicatesse avec la justice (vous en avez quelques-uns dans le monde bancaire, par exemple).
Dans un but de rédemption (réduction de peine), ils feraient le boulot des déserteurs de ton école...
Évidemment, s'ils préfèrent encore la prison à la liberté d'enseigner, il te resterait la possibilité de faire quelques classes de 100 élèves et de préconiser l'absentéisme pour compenser le
manque
de sièges!
Amitiés
P.S. Tout comme dans les films de Charlot, mieux vaut rire que de pleurer de cette catastrophe.


Proald 22/09/2010 22:59



Il y a fort probablement un lien entre le personnel manquant et les difficultés rencontrées dans l'établissement.


Oui, je préfére en rire aussi :)



Aurélie63 22/09/2010 20:42


ah les emplois du temps ! effectivement c'est la loi du plus fort !! Perso voilà encore une rentrée où je connais mon établissement 1 semaine avant la rentrée donc pas trop de possibilités de
changements ! Mon petit point noir cette année : avoir des cours tous les jours alors que j'habite à 50 km de l'établissement, le point positif, tout est bien regroupé et j'ai quand même un après
midi de libre

Mais ....

Nous aussi il nous manque un enseignant ! Très difficile à trouver dans le privé ! en plus ce n'est que pour quelques heures (et contrairement au public il ne sera pas payé à temps plein), en zone
rurale et les heures sont réparties par-ci par-là sur 4 jours !! Donc si la perle rare existe, elle aura le pouvoir d'exiger des aménagements et donc de bousculer tous les autres emplois du temps
... Donc je me méfie !
Bon courage pour cette nouvelle année !


Proald 22/09/2010 22:58



Il est extrêment rare qu'un enseignant ne fasse que quelques heures, généralement il est plutôt à cheval sur plusieurs établissement (2 voire 3). Sinon c'est un vacataire qui est payé au nombre
d'heures effectuées.


Bon courage à toi aussi !



PipoGirl 22/09/2010 20:16


Eh bien malheureusement je crois que dans tous les collèges c'est pareil. Je me retrouve totalement dans ce que tu écris, c'est fou. 3 ans que je suis dans mon collège et alors que j'ai tout le
temps demandé mon vendredi, voilà 3 ans que j'ai 7 heures de cours ce jour-là! Par contre les profs connus pour être râleurs, eux aucun souci, ils ont toujours tout ce qu'ils demandent! Des fois je
me dis que je ferais bien de râler pour tout et n'importe quoi aussi!!! Grrr...
Quant au personnel manquant nous n'avons pas de CPE (absent jusqu'aux vacances de toussaint! Voire plus) et le principal qui part à l'hôpital une semaine sur deux... Bref, tout va bien!!! :-(


Proald 22/09/2010 22:55



Ce n'est pas mieux chez vous visiblement ...



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.