Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 08:50

Pont Bir-Hakeim 2010-12-12 0045

 

 

Dernièrement en salle des profs, un collègue arrive avec un tas de copies à corriger sous le bras, il les pose sur la table pour partir se prendre un café à la machine.

Un collègue jette un coup d’œil sur les copies (vu qu’elles sont déposées sur la table juste sous notre nez) pour s’apercevoir qu’elles datent de Janvier !!! Soit environ 3 mois !!!

Les élèves ont donc effectué un contrôle il y a 3 mois, et n’ont toujours pas leurs notes et la correction de celui-ci. Ce n’est pas vraiment professionnel. A partir d’un certain temps, je crois qu’il est honteux de corriger et de remettre les copies, d’ailleurs, je pense que ces copies ne seront jamais rendues avec leur correction  

 

Quelle belle image du prof !

 

Photo : Pont Bir-Hakeim, Paris. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

apres21h 11/05/2011 12:47


bonjour,

Votre petite histoire en salle des profs me rapelle une anecdote survenue pendant ma scolarité.

J'avais au lycée un professeur qui sanctionnait en divisant d'emblée la note par 2 le fait de lui rendre un devoir effectué à la maison en retard.

Au début de l'année, il nous avait clairement expliqué que la dureté de sa notation avait une compensation, il s'engageait à nous rendre d'une semaine sur l'autre (oui vous avez bien lu!!!), nos
copies corrigées, et que le jour ou il nous rendrait les copies en retard, il s'engageait à faire l'inverse (multiplier la note par 2, et si la note était supérieure à 10, il nous promettait de
faire un "avoir" sur la prochaine copie!)...

Ce n'est évidemment jamais arrivé, car ce prof ne nous a jamais rendu de copie en retard. Pourtant j'imagine qu'il a du avoir des impondérables, et puis qu'il a fait ce "marché avec toute ses
classes!...)
En créant une double obligation, aucun des élèves n'a contesté ses décisions.

Et pour ma part,je n'ai jamais rendu de travail en retard dans cette matière...

Redoutable d'efficacité...

P.S et hop vous voilà dans mes favoris!


Proald 12/05/2011 07:45



ça c'est une très bonne idée, de retourner la punition en positif si le cas contraire se présente.


;)



Pollo-kun 04/05/2011 12:21


A l'université on a un contrôle continu en solfège. Cette matière a deux écrits et deux oraux dans un semestre. Le mois dernier j'ai demandé au professeur si on pouvait avoir nos notes d'écrits vu
qu'on avait passé le dernier orale sans trop savoir si on était bon ou non.
Le professeur nous a répondu qu'aucune copie ne lui a été transmise.
Renseignement pris au secrétariat: si on a des copies on les déposes dans le casier du professeur.
Problème: le dernier cours de solfège a été donné et le professeur n'est donc plus à l'université (car vacataire ou quelque chose de ce style).
Après avoir demandé à un autre professeur de vérifier où sont les copies; "on les a trouvés dans le casier du professeur en question" ...
En gros si nous n'avions pas demandé à un autre professeur de trouver les copies, nous n'aurions pas eu de note dans cette matière (car moyenne impossible à faire) et nous serions donc recalé ...


Proald 05/05/2011 09:19



Eh bin vive la bonne gestion !!!



Proctor 03/05/2011 09:38


C'est vrai c'est honteux!! Quand on a un minimum d'éthique professionnel, on les brule, on les fait disparaitre, on invente une bonne excuse, genre "je vous jure je voulais les coriger, mais ma
mère les a mangé et maintenant elle tousse!!"


Proald 03/05/2011 19:12



:)



Youssef 01/05/2011 16:01


Hum, si on veut faire pointilleux on précisera qu'aucun texte réglementaire n'impose de délai minimal de correction. On précise seulement la nécessité d'une évaluation continue ^^

(Oui, la flemme est justifiable :D)


Proald 01/05/2011 21:12



Merci d'avoir sorti les textes !!!


;)



Armand 01/05/2011 15:29


Cher Proald,
Si ce prof enseigne toujours, c'est que l'on ne se bouscule pas au portillon pour pouvoir donner cours!
Étape suivante: corriger l'année suivante... Cela permettrait de donner les copies à un autre prof et éviter ainsi la honte!
Amitiés


Proald 01/05/2011 21:12



C'est une solution ...



Vincent 01/05/2011 13:38


Salut...!
Viens faire un tour chez toi pour te passer le bonjour et faire clic...!
Bon 1er Mai...!
a+ Vince.


Proald 01/05/2011 21:11



1er Mai sous le soleil en plus :)



Léo 01/05/2011 11:55


Effectivement c'est un peu abusé ! Je n'aimais pas ça non plus quand nos profs nous rendaient nos copies très en retard ! J'aime bien l'idée qu'il faille adopter la rigueur qu'on impose à ses
élèves. Montrer l'exemple quoi.


Proald 01/05/2011 21:10



C'est la 1ère des règles, en effet !



Ju' 01/05/2011 11:48


J'ai eu une professeur d'allemand du même genre en terminale (l'année du bac, il est d'autant plus utile d'avoir la correction de ses copies...). Nous étions en LV2, et elle disait avoir toujours à
corriger ses copies de classe européenne, donc elle n'avait pas le temps pour les notre. Le truc, c'est que la classe européenne ne recevait jamais non plus ses copies, parce que pour eux aussi,
elle avait "trop de travail"... A l'époque, nous trouvions aussi cela scandaleux de sa part de ne pas "jouer le jeu".


Proald 01/05/2011 21:08



C'est sûr ...



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.