Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 07:28
         Depuis cette rentrée scolaire de Septembre, une chose est apparue : la note de vie scolaire. Cette note mise en place par le ministère avait initialement comme but de sensibiliser les élèves à leurs comportements au collège. Mais cette note de vie scolaire est gérée très arbitrairement par chacun des établissements.
         Puisque le calcul de cette note trimestrielle qui compte dans la moyenne de l'élève et par conséquent pour l'obtention du brevet, varie suivant les établissements.
         Cette note peut prendre tout un tas d'éléments en compte pour augmenter au diminuer celle-ci, il existe même des bonus. C'est un bordel sans nom (désolé pour mon vocabulaire) !
 
         Mon collège note les élèves en 2 parties, chacune étant notée sur 10 points.
 
         Une partie "CPE" qui compose sa note sur : le nombre de retards en cours, les absences non justifiées, les rapports disciplinaires, les exclusions de cours, son insertion dans un club du collège, délégué des élèves du collège (à ne pas confondre avec les délégués de classe)…
         Je décortique un peu, tous les retards ne sont pas comptabilisés par la vie scolaire à la vue de l'ampleur de ceux-ci.
         Une absence est considérée justifiée dès l'instant qu'une excuse est invoquée, si les élèves ont des parents complaisants, toutes les absences seront justifiées. De toute manière une excuse bidon du style "j'ai du refaire ma carte d'identité à la mairie" est considérée valable, alors que les élèves peuvent très bien effectuer ce genre de chose le mercredi après midi ou un autre après midi où ils finissent tôt. Autre excuse recevable par la vie scolaire, "j'ai oublié le cours", merci pour le cours ultra important du prof ! Résultat, des élèves avec un absentéisme important mais justifié, finissent avec une bonne note. Tandis que l'élève qui n'a pas le courage de donner une quelconque excuse voit sa note amputée de quelques points.
         Les rapports disciplinaire (si toutefois il est utile de les comptabiliser, car certains élèves ont déjà 0/10 à leurs notes de vie scolaire), sont nombreux, et restent aléatoires suivant le niveau d'exigence de chaque professeur où l'utilité qu'apporte l'enseignant à celui-ci. Il s'agit de la même chose pour les exclusions de cours.
         Et maintenant mon point préféré, l'insertion de l'élève dans les clubs du collège et sa délégation sont valorisés par un bonus. Autrement dit nous favorisons le développement du fayotage ! Puisque si un élève souhaite gagner quelques points, il a tout intérêt à s'inscrire dans un club, même si il n'est pas volontaire au départ.
 
         Concernant la 2nde partie de la note, c'est-à-dire la partie "enseignante", c'est encore pire. C'est le professeur principal de la classe qui gère sa notation. Soit il la fait tout seul dans son coin, ou alors chaque enseignant propose une note (arbitraire une fois de plus), et le professeur principal en fait la moyenne.
 
         Plusieurs établissements introduisent d'autres moyens de notation. Puisqu'ils n'existent pas des rapports disciplinaires, des retards et des absences injustifiés dans tous les établissements, ces mots ne font pas partis de leur vocabulaire quotidien. C'est ce que nous appelons les collèges chics ou "bourges". Enfin, il paraît que ça existe des établissements comme ceci, j'ai du mal à m'imaginer.
         Quelles sont leurs grilles de notation ? Ces collèges notent la tenue vestimentaire des élèves, par exemple sur la longueur des jupes, si on voit le nombril ou non, les jeans avec des trous, si nous voyons le caleçon, le maquillage… Si ça, ce n'est pas de l'approximatif… Je me demande si le principal attend une règle à la main devant la grille le matin pour mesurer la longueur des jupes ou du caleçon qui dépasse et la quantité de maquillage.
 
         D'autres établissements la boycotte carrément et donne 20 à tous les élèves de 3ème. C'est un bel avantage pour l'obtention du brevet.
 
Et cette note bien sûr compte pour l'obtention du brevet. Quel sérieux ?
 

         Cette note est vraiment rigoureuse avec son barème adapté à la situation ! Il faut préciser que la quasi-totalité des enseignants s'opposaient et s'opposent toujours à cette note, car le barème est aléatoire d'un établissement à un autre. Résultat la mise en place du barème par le collège a été fait avec un effectif restreint, c'est-à-dire l'équipe de direction (principal, principal adjoint) et quelques enseignants (1 ou 2).

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 2 : Néotitulaire (2006-2007).
commenter cet article

commentaires

Victoria 02/06/2009 20:19

Eh oui,c'est scandaleux!
Mais à présent,j'ai changé d'établissement,et ça va beaucoup mieux.
En passant,votre site est très agréable à lire! C'est toujours un plaisir. Etant élève moi même,c'est toujours amusant de lire ce qui se passe "derrière" le miroir!

Proald 02/06/2009 21:41


Enfin c'est même au sein de la classe.
:-)


Victoria 01/06/2009 16:41

J'ai toujours été une élève serieuse et sage,mais dont les parents ne sont pas médecins,avocats,ou ministres...
Ainsi,je me suis retouvée avec 15 de vie scolaire (la pire note,même si ça reste correct) sans être jamais arrivée en retard ou quoi que ce soit! La CPE m'avait dans le pif,tout simplement,parce que je n'étais pas une fille de riche comme tous les autres...

Proald 02/06/2009 20:17


C'est un peu étrange ton histoire, mais si c'est réellement le cas, c'est tout simplement scandaleux.


mathilda 22/03/2009 14:46

désolé je ne suis pas tout à fait d'accord! Dans mon ancien collège il y avait des élèves qui avaient des bonnes notes mais qui était de vrai c... qui ne foutaient rien! Alors que d'autre n'arrêtaient pas de travailler et n'obtenaient rien. Cette note équilibre un peu

Proald 23/03/2009 09:23


C'est déjà le cas, lorsque vous notez un devoir maison, un exercice en classe, un exposé ou autre. Les élèves qui travaillent obtiennent de bonnes notes à ce genre de "contrôle".
Le problème de cette note, c'est que chaque établissement fait sa sauce interne. Par exemple, dans le collège où je me trouve actuellement, 90% des élèves ont plus de 18/20 à cette note. Pourquoi
?
Pour faciliter l'obtention du brevet ... peut être ...


Killcow 21/07/2007 23:32

Oui, d'autant plus que les cancres n'ont pas besoin de ça pour être enterrés, et comme ce sont rarement ceux qui ont 16 de moyenne qui dérangent.....

Le prof à la dérive 22/07/2007 23:46

... du coup ça ne change pas grand chose en effet !

sharlotte 17/07/2007 13:45

tout a fait ça...la fausse bonne idée, qui plait bien au peuple, et qui divise encore parents et profs (ces faineants, ils peuvent bie mettre une note en plus...)et l'an prochain ça va devenir quoi? je n'en ai pas mis cette année...c'etait la vie sco qui s'en chargeait, on part de 16, on peut augmenter, -4 à chaque rapport, en gros...

Le prof à la dérive 17/07/2007 18:00

L'année prochaine nous recommençons la même chose, nous perseverons dans la bétise.

nicolas 16/07/2007 13:14

MOI aussi je m'imagine bien la capacité bierreuse du personnage SAZ. concernant la note de vie scolaire je suis perplexe: l'intention était discutable dans le bon sens du terme: une note du vivre-ensemble dans un monde d'individualistes c'est intéressant...mais je voie bien que sa mise en oeuvre est difficile c'est comme les 35h!

Le prof à la dérive 17/07/2007 17:55

La comparaison n'est pas mal du tout.

Castafiora 13/07/2007 10:32

Je veux dire par là que "recopiez l'image ici" est parfois impossible car je n'arrive pas à comprendre les lettres qu'il faut taper. Alors, je fais ce que je peux et on me dit que c'est incorrect ; on me propose trois autres lettres à taper qui sont lisibles et c'est bon. C'est tout.Là, tu vois j'ai SAE oubien 8AE, je ne lis pas bien - je vais essayer SAE et si je me plante, on va me proposer une autre série très lisible.Je lirai ton article sur Garfield un peu plus tard ! Je vais me le savourer comme on dit chez moi (je me le mange, je me le prends, je me l'aime ce petit chien, etc).......Tu vois, ce n'était pas SAE

Le prof à la dérive 17/07/2007 17:31

Bon courage pour ta lecture de lettre illisible.

Castafiora 12/07/2007 22:41

Proald, merci de tes explications ! Peut-être Garfield répondra-t-il ?J'ai toujours détesté faire "profil bas" mais c'est souvent ceux qui réussissent dans les entreprises qui ont ce genre de comportement "larbin" ! Les autres sont mis à l'index !Prends soin de toi, Proald mais je te l'ai déjà dit, tu t'en sortiras toujours quoi que tu fasses ! Dis-donc, ton captcha c'est de la bouillie, je vais me planter !

Le prof à la dérive 12/07/2007 23:12

Tu vas être contente, l'article dont j'ai parlé cet après midi ne va pas tarder à être publié. :-)Tu veux dire quoi par "Dis-donc, ton captcha c'est de la bouillie, je vais me planter ! " ?

shakti 12/07/2007 16:38

J'en ai croisé quelques uns depuis que j'enseigne, qui n'hésitent pas à justifier le comportement hallucinant parfois de leur môme (genre violent et autres joyeusetés) par des "toute façon, c'est que vous ne savez pas le tenir".Non, je n'ai en effet jamais pratiqué le dressage de pitbull. Mais je vais m'y mettre ;-)

Le prof à la dérive 12/07/2007 23:07

Là, tu es un peu dur ... pitbull quand même, c'est fort non. Tu portes la chose en dérision comme dirait une certaine personne.

shakti 12/07/2007 11:49

En espérant que l'autre excité du clavier n'ait pas de gosse : c'est typiquement le genre de parent qui dirait : "Alors, tu l'as bien fait ch... ton prof aujourd'hui ? c'est bien mon garçon, de toute façon, c'est tous des lopettes." Et qui s'envoie une bonne rasade de bière dans la panse sur ces bonnes parole. 

Le prof à la dérive 12/07/2007 15:49

ça sent le vécu. Connais-tu des parents d'élèves comme ceci ?:-)

Castafiora 12/07/2007 10:57

Désolée d'interrompre mes très honorés Blogpotes mais dans ma grande ignorance je ne sais qui est Garfieldd !Très estimé Proald peux-tu me le dire ?Quant à toi, non moins très estimé Garfieldd, je me prosterne à tes pieds et je te demande de pardonner cette méconnaissance de ton nom.......Le Chevalier de la Rosa Bianca

Le prof à la dérive 12/07/2007 15:46

Pour faire simple, Garfieldd est ou était je ne sais pas trop (si tu peux éclairer ma lanterne Garfieldd) proviseur, il avait créer son blog sous forme de journal intime. Mais le ministère à eu vent de ce blog, il a réussit à le démasquer (je ne sais pas comment, si tu peux aussi éclairer ma lanterne, désolé je ne sais pas tout). Résultat le blog a été censuré, mais ce n'est pas tout, car Garfielld a été révoqué de sa fonction de proviseur.A ce propos je vais faire un article sur le sujet prochainement histoire d'en parler un peu plus longuement. Car le sujet mérite d'être développé.

garfieldd 12/07/2007 08:20

Oui... LE Garfieldd qui lit tes billets avec beaucoup d'intérêt !

Le prof à la dérive 12/07/2007 10:31

Je suis flatté.:-)

Castafiora 11/07/2007 22:54

Pour Saz :C'est curieux comme on peut avoir des idées contraires sur les gens !Vraiment, "Le Prof à la dérive" te paraît "froid" et "blasé" ? Qu'est-ce qui te fait dire cela, je serais intéressée de le savoir !Ton commentaire me paraît comme un "acte gratuit", un pierre jetée dans l'eau au hasard.... je ne reconnais pas du tout l'auteur de ce blog dans ce que tu dis.

Le prof à la dérive 12/07/2007 10:29

Mon chevalier est là, toujours près à me défendre ;-)

Saz 11/07/2007 13:01

Bonjour,je viens de brievement parcourir votre blog... je me demande quel genre de prof vous etes en etant aussi froid et blase. les jeunes qui sont dans votre classe n'ont pas seulement besoin d'un prof mais de quelqu'un a qui parle en cas de besoin, meme s'ils ne le font pas toujours, donc quelqu'un de proche.vous avez l'air d'etre assez coince du cul et vous avez surement du etre un sacre leche-cul pendant votre scolarite.allez, bye m'sieur, bon courage pour l'annee prochaine. la jeunesse s'endurcit et meme a mon epoque, des profs comme vous on les bouffait au ptit dej. dans pas longtemps, vos eleves vous domineront completement.

Le prof à la dérive 11/07/2007 14:37

Tout d'abord, je ne suis pas blasé et froid (cela peut m'arriver de temps à autres), simplement, lorsque j'écris, je parle principalement de choses qui me portent sur le coeur. Je me dévoile et me libère sur ce blog.Lorsque je fais cours, je suis un prof  "normal". Et il arrive que certains élèves viennent me parler à la fin du cours en cas de besoin comme vous dites. Simplement je ne raconte pas ce genre de sujet sur ce blog, car je n'ai pas besoin d'extérioriser ces faits.C'est dommage, j'ai l'impression que vous ne m'avez pas compris. Je ne suis pas un cas à part, d'autres enseignants se trouvent dans une situation similaire à celle que je vis.

garfieldd 10/07/2007 21:05

de mon point de vue, c'est l'exemple mêm de la fausse bonne idée puisqu'on n'est pas capable de s'accorder sur ce qui doit et peut être évalué...

Le prof à la dérive 11/07/2007 12:27

Garfieldd ? ... LE Garfieldd ?J'apprécie à sa juste valeur ton commentaire sur ce blog.C'est vrai que l'idée au début pouvait paraître bonne, mais rapidement nous en avons constaté les dégâts.

gold 10/07/2007 18:43

Il est des gens que j'admire honnêtement et très sincèrement.Les enseignants en font partie.Jamais je n'aurai pu faire un tel boulot; je crois que je me serais servi d'un élève comme massue pour taper sur l'autre !Je fais partie de ceux qui prennent votre défense quand vous êtes attaqués.......Bon courage...........

Le prof à la dérive 11/07/2007 12:21

Je te rassure moi aussi, ça me démange d'en prendre un pour taper sur l'autre. Mais bon, il faut garder son sang froid.Bon courage à toi aussi.

deborah 10/07/2007 14:15

BOnjour!J'ignorais la mise en place de cette note... je n'y suis pas opposée!BOnne journeeDeborah

Le prof à la dérive 10/07/2007 17:16

Le principe peut paraître bon, mais cette note de vie scolaire telle qu'elle est appliquée, est dénuée de sens.

Castafiora 10/07/2007 12:47

Les élèves connaîtront le même genre de conneries dans leurs entreprises si tant est qu'ils trouvent du boulot un jour !!!!Je suis d'un optimisme, moi ! Ce doit être le temps !Je ne sais pas où tu es Proald (dans tes brumes celtiques peut-être - je t'imagine courant dans les landes avec ton chien....) mais ici à Paris, il fait gris et il pleut et je ne peux toujours pas aller au Père Lachaise prendre des photos de la tombe d'Edith Piaf pour mon pote Flickr canadien qui me l'a demandé !

Le prof à la dérive 10/07/2007 14:09

Ne t'inquiètes pas, je crois que c'est quasiment toute la france qui se trouve sous la pluie en ce moment !

shakti 10/07/2007 08:39

Ahhh la note de vie scolaire, c'est un vrai poème en effet. La note à la tête du client ; ce sont rarement les élèves qui ont d'excellents résultats scolaires qui  se comportent le plus mal : ceux-là auront donc double ration de bonne note. Quant aux cancres, qui en général sont aussi les tire-au-fanc, double dose de mauvaise note, ils ne sont plus à ça près...Encore une vaste fumisterie, pondu par des pédagogos bien pensants qui n'ont jamais vu un élève de leur vie.

Le prof à la dérive 10/07/2007 10:17

Et puis chaque établissement fait comme il le sent.

laura 10/07/2007 08:18

la "beauté"** de l'école ! ça me rappelle de souvenirs...kissss** on peut remplacer par bor..., oups ça se dit pas ! ;))

Le prof à la dérive 10/07/2007 10:17

Je ne suis pas le seul à avoir des mots ... un peu ... forts.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.