Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 16:23

         Qu'elle merveille technologique que ces TNI, c'est tout simplement un tableau avec un vidéo projecteur mais le gros plus, c'est qu'il est tactile. Ceci permet réellement de dynamiser un cours classique. Et ce n'est pas tout, celui-ci possède des stylets pour utiliser sur le TNI ou sur la tablette qui va avec. Cette tablette permet d'interagir sur le TNI du fond de la salle ou directement par l'élève sans même aller au tableau ! 

undefined         J'aborde le sujet des TNI, tout simplement parce qu'ils fleurissent un peu partout dans les établissements de l'Education Nationale.
 
         Personnellement je ne vois que deux points négatifs à cette nouveauté.
         La 1ère c'est la formation, celle-ci dure 1 heure, et bien entendu durant cette heure de formation, la seule personne qui utilise le tableau c'est le formateur. Comme le temps de formation est trop court, nous regardons sans jamais toucher. Ce qui est dingue, c'est que ce nouveau matériel tout compris coûte aux alentours de 5 000 € voire plus (TNI + vidéo projecteur + potence + l'installation + ordinateur + logiciel + …), et que l'établissement économise sur une formation qui a un coût dérisoire par rapport au TNI lui-même. Une fois de plus, je constate que dans le privé des économies sont également réalisé, mais pas sur une formation utile par la suite, c'est ce que nous appelons un investissement à moyen terme.
         Résultat la formation survole toutes les utilisations possibles en restant excessivement vague, sans aucune manipulation de notre part.
         Conclusion c'est à nous de nous former, et seul … Je n'arrive pas à comprendre ce genre d'action qui vise à économiser sur des points aussi importants que sur la formation de nouveaux matériels (comme le TNI), alors que les formations "machine à café" (XXVIII Formation machine à café.) sont toujours aussi nombreuses, mais dans ce cas, il s'agit de formation maison (fait par l'Education Nationale et non pas par une entreprise privée comme pour le TNI, donc probablement plus valorisante …).
 
         Le 2nd point négatif, c'est le logiciel, qui très bien conçu par ailleurs, mais celui-ci a été créé par le fabriquant de ce TNI, chaque fabriquant à son propre logiciel. Et bien sûr ils ne sont pas compatibles entre eux. Donc si l'enseignants est sur plusieurs établissements qui possèdent chacun un TNI d'une marque différente, il lui faudra préparer ses cours en double … Même chose lorsque l'enseignant change d'établissement scolaire, il pourra refaire tous ses cours sur le TNI …
 
         Globalement, je pense que ce TNI est une véritable avancée technologique et qu'il est très bien d'en faire profiter l'Education Nationale.
         Mais (je sais, il y a encore un "mais") plusieurs choses restent à déplorer.
-         Comment faisons-nous pour faire cours sur le TNI avec une classe de 30 lorsque la salle où est installé le TNI compte 26 places ?
-         Comment faire avec une classe super agitée, devons-nous restituer tout le matériel et intact en plus ?
-         Si le matériel se casse ou se fait voler, qui est responsable ?
-        
 
         Même si ce matériel est très bien, il me semble que nous pourrions dépenser l'argent du contribuable autrement, car avant de pouvoir faire des cours modernes, il serait utile d'avoir un climat de travail "normal" et de pouvoir faire tout simplement cours !
         Comment ? Et bien tout simplement en dédoublant plus régulièrement les classes ou bien en les allégeant. Si il y a de l'argent pour se doter de TNI, pourquoi ne pouvons nous pas diminuer les effectifs de nos classes ? Je vais même plus loin dans mes propositions, je ne pense pas que l'Education Nationale est besoin d'argent dans un 1er temps, il y a tout un tas de choses qui me semble beaucoup plus primordiale, mais je développerai ce point plus tard …
         La source du problème provient du financement des TNI, car comme tous les collèges, le matériel est à la charge des conseils généraux, tandis que les salaires des enseignants sont à la charge de l'état (LII. La décentralisation.). Les budgets ne proviennent pas du même endroit, alors avant que nos politiciens accordent leurs violons en matière de financement des établissements scolaires, nous pouvons attendre longtemps …
         Pouvons nous envisager d'avoir pour une fois un plan d'action cohérant de la part des diverses administrations de notre pays qui nous apporteraient des retombées significatives j'en suis sûre, au lieu d'avoir des dizaines de minis projets qui nous prennent un temps fou, et qui ne nous apportent pas de réels résultats sur le terrain.
         Car comme tous mes collègues, j'ai bien envie de faire mumuse avec ce nouveau jouet. Mais cette nouvelle babiole (de 5 000€ tout de même) apportera-t-elle la crédibilité, le poids ou la discipline qui nous manque cruellement auprès de nos élèves ? J'en doute … mais merci pour le cadeau qui me paraît dérisoire et fait office de gadget contrairement à son prix ! 

         Ce joujou, c'est un peu l'arbre que cache la forêt …


Photo : Galerie La Fayette, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

Spierre 17/02/2008 09:24

Dédoubler les classes ? Alléger les effectifs ? Bien sûr que c'est une bonne idée ! Je ne sais pas comment ça se passe au collège, mais d'après mes parents profs en lycée, chez eux ça n'en prend pas le chemin... Trois classes hyper chargées et une à 24 élèves pour ne pas dédoubler cette dernière en Travaux pratiques, par exemple. J'arrête là je suis pas drôle mais cette logique purement comptable ne me paraît pas être bénéfique pour les élèves, bien au contraire. Au bout du compte ce sont eux qui vont pâtir de toutes ces nouvelles dispositions, de la suppression de l'aide individualisée (plus ou moins intégrée aux cours), du non-remplacement des départs en retraite...

Le prof à la dérive 18/02/2008 14:35

Au finla ce sont les clients donc les élèves qui en effet sont pénalisés.

wilander 23/01/2008 03:14

Oui c'est ironique mais ne te trompe pas tu as toute mon admiration. J'adore les films d'horreur et ce que tu décris me fait frémir, ces situations ce ne sont pas des situations du conte de Blanche neige quand même!! Nous assistons en direct à la germination des graines de l'axe du mal et j'attends la suite avec anxiété.

Le prof à la dérive 23/01/2008 08:54

Je tiens à clarifier une chose, je ne fais pas exprès d'obtenir des abérrations sous mon nez.

wilander 20/01/2008 17:15

BRAVO! Encore plus d'articles pour aller plus loin dans l'absurde et dans l'horreur!!!

Le prof à la dérive 21/01/2008 14:42

Je suppose que c'est ironique ...

fremen10 18/01/2008 18:22

Salut PROALD,autant je reconnais bien les problèmes de formations soulignés dans ton billet autant je ne saisi pas les soucis d'utilisation dont tu parles, je m'explique.Concernant les formations, elles sont peu nombreuses et de qualité très inégales d'un point de vu global. Lorsqu'on rentre dans l'utilisation des TICE (Techniques d'information et de communication lié à l'enseignement) cela devient catastrophique. Je prend pour exemple mon année de formation à l'iufm où j'ai passé mon temps a expliquer au formateur TICE la façon de réaliser un site, de programmer en flash ou encore de travailler sous linux. Le problème, c'est que ces formateurs sont des profs et pas des professionels de ces outils (à part quelques forcenés) et l'ensemble reste donc trop généraliste (c'est la formation que je donne au 5eme et 4eme actuellement en club info).Je te rejoints donc sur ce point.Concernant les TNI j'ai moi même enseigné dans un établissement qui a fait l'acquisition de deux tableaux numériques (jun troisième, à mon attention, aurait du arriver à la rentrée suivante si j'étais résté... mais ce ne fut pas possible). La formation nous a été donné un mercredi après-midi, dans le collège, par un représentant de la société, nous étions 4 profs (2 en techno, 1 en maths et moi en SVT). Actuellement il y a un TNI utilisé par le prof de maths et un TNI par le prof de techno quotidiennement.Pour ce qui est de la préparation des cours le logiciel fourni pour l'utilisation des TNI n'intervient qu'en dernier lieu. (les fonctions étant souvent les mêmes pour ce genre de matériel). L'essentiel se trouve dans les documents que tu construit sous open office diaporama ou autres, les vidéos lu avec VLC et encodés en XVID sont lancés sur le portable du tableau et peuvent être arrêtées de la même manière pour y ajouter des droites, des vecteurs, des points de référence.Les problèmes posés par le TNI pour moi sont plus techniques :Peu voir pas de développement de logiciels TNIl sous linux.Un calibrage du tableau au démarrage qui fait perdre du temps en début de cours et je tiens au relicat de ma pause.Les avantages d'un tel outil sont non négligeables car ils permettent aux élèves visuels ou kinesthésiques de se raccrocher à des cours parfois trop abstraits pour eux et de les rendre interactifs. Les travaux d'élèves peuvent être directement corrigés, et tout devient plus fluide. Ces tableaux forcent également les professeurs que nous sommes à repenser nos cours intégralement et cela demande évidemment une somme énorme de travail. Le tout est de savoir si le jeu en vaut la chandelle.

Le prof à la dérive 21/01/2008 14:39

Enfin, d'après ce que j'ai vu, il est préférable d'utiliser en grande partie le logiciel du TNI en question, car il permet une certaine intéractivité, que le logiciel classique de traitement de texte ne permet pas, non ?Comme je l'ai dit, je pense que le TNI est intéressant (sur dans les établissements normaux), mais avant de se préoccuper du TNI dans nos établissements difficiles, il faudrait mieux amèliorer le climat de travail.

ProfAnonyme 18/01/2008 17:21

Moi aussi j'ai entendu parler de ces fameux TNI. Je trouve ça très bien, mais comme toi, je pense que la priorité serait déjà de nous permettre de faire cours normalement... Il me semble que j'ai passé un concours d'enseignant et pas de surveillant (rajouter "pénitencier" selon les établissements)

Le prof à la dérive 21/01/2008 14:31

"pénitencier", nous ne sommes peut être pas si loins de la réalité ...

Billie 18/01/2008 15:02

Merci pour votre passage sur mon site. Bravo pour votre blog, qui nous rappel a l'essentiel : un systeme educatif de qualite, qui seul permet le developpement d'un sens critique et civique, chose qui manque cruellement en Russie actuellement...Billie

Le prof à la dérive 21/01/2008 14:30

L'essentiel, comme vous dites ...

BBK.mel 17/01/2008 21:01

Je me souviens avoir vu un super TNI dans un bahut...dans la salle de réunion. Le proviseur le montrait à ses invités, mais personne ne l'utilisait, faute de formation ! C'est beau la technologie !

Le prof à la dérive 18/01/2008 09:40

Je te dirais dans quelque temps, si le tout nouveau TNI est utilisé. J'espère, vu son prix ...

phil 17/01/2008 19:41

AH c'est beau la technique... normalement on va nous en installer un aux prochaines vacances (mais on ne sais pas lesquelles...). En plus le service info de notre lycée à choisi lui même la marque, sans consulter les profs... (après tout, nous ne somme que les personnes qui allons nous en servir, alors pourquoi demander notre avis??) il ont bien sure choisi un modèle à la con qu'aucun autre lycée du coin a (comme ça on ne pourra même pas demander conseil à nos collègues...)Bref, je pense que je vais encore utiliser longtemps le TVC (tableau vert à craie...) qui lui fonctionne à merveille...

Le prof à la dérive 18/01/2008 09:39

Le TVC ! énoooorme.Tu me fais bien rigoler.:-)

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.