Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 17:08

Butte Bergeyre 2011-06-13 17-08DSCN0932

 

 

 

En effectuant la surveillance du Brevet, on comprend facilement pourquoi le pourcentage de réussite à cet examen dépasse difficilement les 50% …

Pour commencer, un élève sur deux n’a pas de trousse pour composer lors de celui-ci. La moitié n’a qu’un pauvre stylo. Alors que pour l’épreuve de français les élèves peuvent avoir un dictionnaire, et une calculatrice pour les mathématiques.

Les élèves viennent les mains dans les poches, et ce n’est pas qu’une expression. Car ils viennent sans sac, sans trousse, sans montre (très pratique pour savoir le temps qu’il reste avant la fin), sans mouchoir (ceux qui sont enrhumés reniflent sans arrêt), sans règle, sans équerre, …

Mais ce que j’admire le plus, ce sont les élèves qui viennent et qui … attendent durant une heure et partent en laissant une copie blanche !!! Pourquoi viennent-ils alors ?

 

         Le must, c’est lorsque l’élève arrive avec quelques minutes de retard et qu’il est … accepté !!! Et oui, même au Brevet, nos élèves sont acceptés dans la salle lorsqu’ils arrivent en retard.

 

         Au passage, je dois bien avouer que le surveillant que je suis n’est pas parfait, loin de là. Car j’ai tout simplement dormi lors de l’épreuve, avec la chaleur, j’ai piqué du nez !!! Heureusement que nous sommes deux à surveiller …

 

Photo : Butte Bergeyre, Paris 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Fireblade 12/07/2011 09:43


Au bac, les élèves sont acceptés jusqu'à 1h de retard!


Proald 13/07/2011 15:38



Je ne sais pas quoi répondre ...



Assaab 11/07/2011 23:25


Bien sur que partout et mème à Djibouti, les élèves font le mème et l'echec est tellement grande qu'on remet en cause les enseignants.


Proald 13/07/2011 15:37



La remise en cause est d'autant plus simple !



Armand 11/07/2011 19:46


Cher Proald,
Chez nous, dans les ministères, les caméras de surveillance sont aussi placées deux par deux, face à face. Ainsi, celui qui vole une caméra sera filmé par la seconde...
Un peu aussi, comme du temps de l'URSS: toujours deux gardes. Le second servait à la surveillance du premier!
L'important est le prix de revient: payer les deux pions à moitié prix pour rester dans les budgets...
Amitiés


Proald 13/07/2011 15:37



J'adore (comme toujours) la chute de ton commentaire ... :)



Cæruleum 11/07/2011 19:19


50% de réussite au brevet ? On parle bien du brevet des collèges, là ?


Lise 27/06/2014 09:52

Quelle incompétence !
Avez vous déjà passé une épreuve sérieuse ?

Proald 13/07/2011 15:36



On parle plus exactement du D.N.B. Diplôme National du Brevet, donc oui du brevet des collèges.



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.