Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 11:33

Bibliotheque 2011-05-14 16-53DSCN0803

 

 

Sous l’impulsion de quelques élèves, a été créé le concours de l’élégance et de la politesse qui se déroule sur une journée selon les motivations des élèves, aucune obligation de participer pour les élèves comme pour les adultes de l’établissement.

Le principe était simple, chaque personne devait faire un effort vestimentaire mais aussi (surtout comportemental).

Résultat des courses, de nombreux élèves sont venus habillés "chicissime" pour ce jour spécial, et plusieurs enseignants ont également changé leurs tenues pour la journée.

         Car généralement en cette fin d’année, c’est plutôt jean tee shirt pour une majorité des collègues. Ça fait tout de même bien plaisir de constater que sur une proposition d’élèves, des enseignants ont également participé à ce concours et ainsi donné de l’importance à leurs propositions.

 

         Chaque enseignant a dû noter ses classes pour effectuer un classement. Et forcément ce système de notation  a fortement déplu aux "pédagogo". Pourtant, le but était simplement de classer les classes : il n’y avait rien à gagner, à part des félicitations.

 

         Dommage, car je trouve que ce concours né de la proposition des élèves a été une initiative fort bienvenue. J’espère que ce concours sera reconduit l’année prochaine.

 

Photo : Bibliothèque, Paris.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Chloé DM 08/07/2011 17:55


Bonjour,

C'est mon premier passage sur votre blog ( j'ai trouvé le lien avec Google par hasard) et je le trouve très intéressant!
Je suis actuellement en M2 enseignement histoire à Mulhouse. J'ai eu une expérience sur le terrain en faisant de la vacation et nous avons eu des stages dans le cadre du master ( chaque vendredi
après-midi sur 5 semaines... oui c'est peu ! ).
Et je suis en plein doute en lisant vos articles. Tout ça me fait peur: j'adore enseigner, j'aime travailler, créer des cours, partager mes idées et débattre et j'ai à coeur d'aider au mieux chaque
élève que je rencontrerai, mais ce métier me semble de 1/ difficile d'accès, avec la mise en place de la mastérisation et le CAPES de plus en plus compliqué à obtenir... 2/ Votre description des
débuts en ZEP...
N'oubliez pas de parler de la formation au métier qui devient bancale dans vos articles. Si c'était à refaire, je ne recommencerais pas cette orientation personnellement.
Si vous souhaitez communiquer n'hésitez pas à me contacter par mail.
Merci et bonne continuité à vous et longue vie à votre blog.


Proald 11/07/2011 17:03



Merci pour votre commentaire.


J'avoue ne pas être au courant dans les détails de toutes les réformes qu'il y a eu dans le recrutement et l'accompagnement des nouveaux enseignants. Et c'est bien dommage pour moi !!! ça ne doit
pas être facile d'arriver dans le métier, je vous souhaites bon courage, ce métier reste malgré tout passionnant.



Armand 07/07/2011 18:19


Cher Proald,
Il y a cinquante ans, dans les discothèques (on disait "dancings"), la cravate était obligatoire.
Pour le reste, tout était permis!
Mais je n'ai jamais rencontré de garçon portant une cravate par dessus son T-Shirt!
Maintenant, on est tous habillés de même: le jean est devenu un uniforme... C'est la démocratisation vestimentaire. Je préfère ça aux paysans endimanchés d'autrefois.
Amitiés
Erratum: par dessus la chemise, c'est normal, par dessus un T-shirt, c'est de l'existentialisme!(*)
(*) existentialisme: en philosophie, doctrine selon laquelle l'existence de l'homme précède son essence, lui laissant la liberté et la responsabilité de ses choix.


Proald 08/07/2011 10:30



:)



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.