Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 12:21
         Au beau milieu d'un cours, un élève parle sans articuler :
 
-         L'élève : "M'sieurs, j'ai ma dent qui saigne".
-         Le prof : "Que dis-tu ?".
-         L'élève : "J'ai ma dent qui est entrain de tomber, regardez …".
-         Le prof : "Non je n'ai pas besoin de regarder. Arrêtes de la faire bouger, tu verras cela durant la récréation."
-         L'élève : "Mais, je ne peux pas avaler ma salive ça a goût de sang.".
-         Le prof : "Allez arrête, tu avales et tu te remets au travail.".
 
         Il faut préciser que je ne le croyais pas vraiment, je pensais qu'il se fichait de moi (comme la majorité du temps dans ces cas là). Inutile de préciser que lors de cet échange, les autres élèves de la classe ont bien évidemment stoppés leurs travaux et en ont profité pour bavarder de plus belle. Certains ceux sont mêmes levés pour venir voir la fameuse dent en question et vérifier si sa dent bougeait ou non !
 
         Je mets quelques minutes avant de réobtenir le calme et reprends le cours où il s'est arrêté.
 
         Quelques instants plus tard … je vois cet élève se lever et venir me voir devant le tableau, il arrive devant moi et me dit :
 
-         L'élève : "Regardez, j'ai perdu ma dent, vous voyez, je ne mentais pas. Je peux aller aux toilettes pour me rincer la bouche.".
-         Le prof un peu gêné : "Oui tu peux y aller …".
 
         Imaginez mes élèves, ils se souciaient de la dent de cet élève plutôt que mon cours. Une fois de plus, mon cours était relégué au 2nd rang (voire plus) de leurs préoccupations. La petite souris passera-t-elle pour la dent perdue ? Là est LA question existentielle de ce cours !
undefined

Photo : Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

Danielle 01/01/2009 22:33

Cette expérience vécue m'a amenée sur ce blog, en cherchant "dent".....
Voulant illustré une note reproduisant une partie de texte d'un ancien livre (qui est fabuleux à lire), je voulais joindre une image.

Extra votre blog.... ma fille étant prof en banlieue, j'ai souvent des anecdotes.

(Un livre ancien : L'Usine à Gosses d'André Picot -1964)à trouver encore d'occasion !!

Proald 02/01/2009 16:41


Tout ceci pour une dent :-)


béa kimcat 29/02/2008 18:25

ah ces photos parisiennes !béa

Proald 01/03/2008 13:54

J'essaye de faire de mon mieux ...

Killcow 22/02/2008 18:28

Mouais, en sixième encore ça peut passer. Si c'était pas des sixièmes, alors il faut sérieusement qu'il voie un dentiste ! Ou alors il est surdoué et a plusieurs années d'avance... ;-)

Le prof à la dérive 23/02/2008 14:19

Si, c'était en 6ème ... donc toi aussi tu penses que ça peut arriver ... c'était pas une fausse dent quand même !

Beatrice 21/02/2008 19:31

Enfin un événement important devaient-ils se dire ! Eh oui, les cours sont le cadet de leurs soucis... hélas.

Le prof à la dérive 22/02/2008 09:30

C'est un événement qui a eu le mérite d'animer le cours ...:-)

cpechou 21/02/2008 19:11

- Hihihi C'est cro mignon

Le prof à la dérive 22/02/2008 09:29

C'est vrai que c'est plutôt marrant.

eluise 21/02/2008 15:34

Et tu lui as même pas donné une petite pièce pour sa dent ? Même pas un bout de craie ? Mais tu t'en fous de cette dent ou quoi ? ;-)

Le prof à la dérive 22/02/2008 09:29

J'aurais pu lui donner une sucette, parmis celles que j'ai confisquées depuis le début de l'année, mais ce n'est pas bon pour les dents ...

réa 21/02/2008 15:29

bonjour, je découvre ton blog aujourd'hui. très sympa. je suis sortie des études depuis quelques temps déjà, mais c'est intéressant de connaitre la face cachée d'un prof. c'est une véritable entité que tu représente... et comme tu le montres si bien, cette entité est bien fragile. à bientôt.réa

Le prof à la dérive 22/02/2008 09:28

Je ne sais pas si je représente une entité, car mon but est simplement de partager mon quotidien pour mieux comprendre la vie réelle d'un prof en banlieue parisienne.Merci.

Tigibus 21/02/2008 00:23

J'espère que, depuis cette histoire, tu n'as pas une dent contre cet élève...Finalement ils ne sont pas si méchants que ça, les tiens. J'en connais qui auraient été capables de saisir l'occasion pour se précipiter chez - le CPE- le principal - l'adjoint - l'assistante sociale - l'infirmière -*, en hurlant que le prof venait de leur faire sauter une dent en leur cognant dessus.*Barrer les mentions inutiles.Bonnes vacances.

Le prof à la dérive 21/02/2008 09:41

Bien joué pour le jeu de mots.:-)Heureusement pour nous, ils ne sont pas tous comme ça.Il y en a même qui sont très sympathique.Bonne vacances à toi aussi à J-2.Et ça urge grav'.

Noun 20/02/2008 23:02

Bonsoir, Je suis désolée de ce commentaire en forme de spam, mais je tiens simplement à faire circuler un article d'un collègue prof, qui fait état des pratiques douteuses du rectorat de Créteil et plus largement de l'EN concernant la suppression des postes de profs et le lobbying pro-heures-sup. A faire savoir au plus grand nombre, donc : http://www.politique.net/2008021902-education-nationale-suppression-de-postes.htm Merci ;)

Le prof à la dérive 21/02/2008 09:39

C'est éxactement ce qui est effectué. L'établissement dispose d'une enveloppe d'heures supplémentaires si et seulement si, ces heures sont éffectuées en heures sup. Si c'est pour créer des postes, cette enveloppe disparaît ...Résultat impossiblité de créer des postes, et menaces de perdre des heures d'enseignement si celles-ci ne sont pas prises en heures supplémentaires.Pourtant après une semaine de travail, nous sommes léssivés dans notre établissement, je ne vois pas comment faire des heures sup (considérable), tout en gardant un bon niveau de cours et une disponibilité de notre part ...

BBK.mel 20/02/2008 13:03

Ils perdent encore leurs dents à cet âge ? Quant au rang que tenait ton cours dans l'esprit de tes jeunes, tu ne pensais quand même pas que tu faisais partie de leurs principales préoccupations ? Sinon, c'est de la naïveté !

Le prof à la dérive 21/02/2008 09:23

ça m'a interpellé également.C'est peut être ça, je suis naïf.Merci pour ta sincérité ...:-)

Croucrouch 20/02/2008 12:53

Sont pas un peu vieux pour perdre leurs dents ?Tu aurais du lui dire "non, tu vas pas te rincer, tu avale ta dent comme tout le monde, et tu te tais..."Ok, je sors ---->

Le prof à la dérive 21/02/2008 09:22

C'est la 1ère fois que ça m'arrive. Moi aussi ça m'a semblé bizarre.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.