Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 11:21

         Pour bien vous faire comprendre le défi qui nous est imposé à nous les enseignants de SEGPA, je vais vous donner un exemple clair.

         Lors d'un cours, j'avais une information à communiquer aux parents d'élèves, pour cela les élèves ont inscrit ce mot sur leurs carnets de correspondance.
 
         1er problème, tous les élèves n'avaient pas leurs carnets, forcément, ça aurait été trop facile. Par conséquent je leurs ai demandé de l'écrire sur une feuille qui colleront par la suite sur leurs carnets (bien que personnellement je savais déjà que celle-ci n'arriverait jamais dans le carnet, mais bon, passons).
 
         2ème problème, il a fallu écrire ! Eh oui, le mot faisait approximativement 5 lignes, soit ½ page de leur petit carnet de correspondance. Certains refusaient d'écrire ce mot, j'ai dû jouer de diplomatie.

         3ème problème, le temps. Cela a pris 35 minutes à mon grand désarroi ! Sur un cours de 55 minutes, vous enlevez le temps de l'appel et d'obtenir un semblant de calme c'est-à-dire 5 minutes plus le mot dans le carnet de 35 minutes, il ne vous reste plus que 15 minutes pour faire votre cours. La prochaine fois je ferais des photocopies pour mettre directement dans le carnet, encore faut-il que les élèves possèdent de la colle !

Cimeti--re-Montparnasse-01.JPG

Photo : Cimetière Montparnasse, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

Proctor 16/11/2007 13:15

Alors c'est de là qu'ils viennent les miens , tout s'explique ...je suis prof stagiaire (quand j' serai grand j' serai titulaire) en lycée pro et on voit débouler les miraculés des vacances, ceux qui avant juillet aout était dans ce que je pensais être une structure adaptée et qui du jour au lendemain se voient catapultés en lycée ....

Le prof à la dérive 16/11/2007 13:51

Si tu parles des classes SEGPA, oublis les mots "structure adaptée", car pour moi il ne s'agit ni l'un ni de l'autre et encore moins les 2 mots mis ensemble !

theophano 16/11/2007 10:02

Comme je te comprends. Oh, que ça doit être dur. Je ressens le découragement qui me prend parfois... Tu vois, en te lisant, en lisant ce pourtant court moment de vie, je pense à tous ceux (et ils sont légions dans ma famille) à qui je ne peux même pas envisager d'expliquer à quel point c'est dur d'être prof. J'y pense et je voudrais les mettre exactement dans ce genre de situation pour qu'ils se rendent compte.

Le prof à la dérive 16/11/2007 13:49

Moi même, je ne suis pas sûre de me faire comprendre parfaitement dans ce blog, car sur chaque article j'explique une partie (voire une petite partie) seulement de ma journée. Mais il y a tant détail qui s'ajoute tout au long de la journée.

profesvt 16/11/2007 09:47

Et au moins à la garderie ils sont formés et équipés ! Jeux de sociétés , comptines et cours de motricité... :)

Le prof à la dérive 16/11/2007 13:47

Ils sont formés pour effectuer la garderie, car nous, nous ne sommes pas formés à grand chose !!!

Castafiora 15/11/2007 16:16

V'la  ksa continue ! Tu vois, je m'y mets moi aussi !Pour la photo, je vois que tu es allé au cimetière Montparnasse. Je ne l'ai pas aimé du tout ce cimetière - j'y retournerai, bien sûr : il n'est pas loin de chez moi mais je préfère les magnifique Père Lachaise, Montmartre et le richissime Cimetière du 16me, au métro Trocadéro. Tu peux vois des photos dans mon album Flickr à Cimetière. Quand il fait beauva au TrocadéroA bientôt, querido

Le prof à la dérive 16/11/2007 09:49

Le cimetière du Père Lachaise n'est même plus considéré comme un cimetière à part entière mais plutôt comme un musée.D'ailleurs j'avais même fait une visite avec l'historien du Père Lachaise, cette visite est inoubliable.

bibi 15/11/2007 08:37

triste constat pour ces élèves et leurs profs

Le prof à la dérive 15/11/2007 09:57

Triste constat en effet ! Faire garderie au lieu de faire cours, c'est difficile à imaginer.

ProfAnonyme 14/11/2007 16:11

Merci cher Proald! Je viens de comprendre que j'étais en fait en SEGPA. Je suis PP cette année et c'est une vraie galère pour faire noter quelque chose dans le carnet...

Le prof à la dérive 15/11/2007 09:56

Ah je te comprends ...Et coller un mot  dans le carnet, sans l'écrire, ça marche ?

BBK.mel 14/11/2007 12:38

Chez nous, nous pratiquons la technique du SMS. Nous demandons aux parents leur numéro de portable en début d'année. C'est le PA qui archive tout ça, ainsi que les CPE.De plus, ils sont obligé d'avoir leur carnet pour tout : retard, absence, infirmerie, CDI. S'ilsn'ont pas leur carnet, ça fonctionne à coup d'heure de colle. Finalement, on se rend compte qu'ils l'ont toujours sur eux!!

Le prof à la dérive 15/11/2007 09:54

Ici aussi le carnet est obligatoire pour faire toutes ces choses, mais il n'y a pas d'heure de colle en cas d'oubli. La permanence est suffisament débordée par les exclusions et les heures de colle.Les SMS, ça doit être pratique. L'année dernière, les parents pouvaient consulter les notes de leurs enfants en direct sur le net, c'est bien mais ça ressemble un peu à du flicage.

Armand 14/11/2007 12:17

Chère Proffe à la dérive,
Les parents ont en général été moins scolarisés que leur progéniture et ils ont eu davantage de temps pour oublier leurs cours de lecture.
Il vaudrait donc mieux faire un enregistrement du texte et le mettre en bonne place sur le MP3 des gosses car ça, ils n'oublient jamais d'emporter avec eux.
Autre méthode possible, le SMS...
Tu pourrais d'ailleurs combiner les deux pour augmenter tes chances!
La technologie de pointe peut AUSSI servir à autre chose qu'aux loisirs!
Amitiés

Le prof à la dérive 15/11/2007 09:52

Sur le MP3, ça permattrait de motiver les élèves, c'est probablement une méthode à développer, mais ils ne seront plus écrire et encore moins lire, déjà que c'est limite.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.