Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 07:33

         Dans mon collège la moyenne d'âge des enseignants est atypique. Une fois que le prof a dépassé les 35 ans, il est considéré comme "vieux" (désolé pour les lecteurs qui ont plus de 35 ans !). A 35 ans, le prof est un doyen, il fait partie intégrante de l'établissement. Si vous avez un problème c'est auprès de lui que vous chercherez des conseils, c'est "l'ancien". Il y a toujours 3 ou 4 profs nettement plus âgés que la moyenne, c'est-à-dire plus de 45 ans !

         La majorité des enseignants a entre 24 et 30 ans. Sachant que pour devenir enseignant il faut avoir au minimum un BAC + 3 et généralement faire l'année de formation IUFM préparant au concours. Il n'est pas rare de perdre un an à la fac, et de redoubler une classe durant toute sa scolarité. Par conséquent le prof débute rarement avant ses 24 ans.
         Vous l'aurez donc compris, mes collègues et moi-même sommes des débutants. Nous sommes aux prémices de notre carrière professionnelle.
         Comme nous sommes quasiment tous déracinés de notre région d'origine, car il y a peu de profs originaires de la Région Parisienne, l'ambiance dans ces collèges y est généralement bonne. Quelques sorties sont programmées durant l'année scolaire.
         De plus, le taux de mariage ou même le taux de natalité explose parmi les enseignants du collège. Il est nettement supérieur à la moyenne nationale.
         Heureusement pour moi, il y a toujours quelques célibataires !
 
         Tous mes collègues demandent une mutation inter académique, en espérant chaque année sortir de cette académie. Certains enseignants sortent de la Région Parisienne à force de patience ou d'un système D (genre PACS), et d'autres ne partent pas car leurs matières sont sinistrées, les mutations pour ces matières sont "bouchées" (VIII.Les mutations.).
 
         Dès fois, j'ai l'impression d'être encore dans mes études, pose café, fête d'intégration, soirée rugby dans un pub avec les collègues, ou soirée chez un copain de classe … euh pardon un collègue je voulais dire ...
         Enfin, je vous rassure, tout ceci n'empêche pas de travailler comme il le faut, simplement l'atmosphère de travail est bonne.
Notre-dame.JPG

Photo : Notre Dame de Paris, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

un lecteur 08/02/2009 00:17

Vos photos sont souvent belles et très bien cadrée!

(et ai-je mentionné que vos articles sont intéressants?)

Proald 08/02/2009 16:14


Je ne sais pas si vous avez mentionné que mes articles sont intéressants, mais je vous remercie.
:-)


Jo 30/10/2007 19:41

Eh bien tu en as de la chance ! Ca aide à surmonter les conditions d etravail pas toujours évidentes quand l'ambiance entre collègues est bonne. Moi, je commence à pencher du coté des vieux (31 ans ... !), et le fait est que cela fait sept ans que je moisis dans mon établissement scolaire, faute d'obtenir ma mutation.

Le prof à la dérive 31/10/2007 11:17

7 ans ... tu ne devrais pas tarder à pouvoir partir , non ?

BBK.mel 26/10/2007 13:25

Encore une chance que l'ambiance entre collègues soiet bonne. Selon les académies, la moyenne d'age est plus ou moins basse. Dans mon bahut, avec mes 35 ans je passe pour une jeune !

Le prof à la dérive 26/10/2007 20:19

Et bien dans mon bahut tu serais considérée comme vie... enfin tu m'as compris.;-)

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.