Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 10:17

Rue des pirogues de Bercy 2012-05-18 15-42DSCN2724

 

 

Lors d'une évaluation, des élèves commencent à bavarder. Je rappelle qu'il est strictement interdit de parler lors du contrôle, sous peine de voir sa note divisée par deux. Deux élèves continuent, je refais une nouvelle annonce à ce sujet, puis elles réitèrent plus discrètement. Je précise donc que leur future note sera divisée par deux, comme annoncé précédemment.

Le lendemain, l'une des élèves vient me voir en disant avoir un mot pour moi. Je le lis : sa mère me demande de m'expliquer sur la cause de la division appliquée à sa fille. Alors que je n'ai pas encore corrigé l'évaluation. Je lui précise donc les faits.

 

Préférant éclaircir le sujet, j’appelle directement la maman de l’élève. Je comprends rapidement que c’est la fille qui fait ce qu’elle veut de la mère et qui lui a demandé d’écrire ce mot. Comme ceci l’élève a voulu me mettre la pression en tentant de m’intimider et ainsi faire supprimer cette "sanction".

 

 

 

 

Photo : Rue des Pirogues de Bercy, Paris.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

commentaires

bilbote 27/06/2014 14:17

L'élève a du raconter n'importe quoi a sa mère, donc la meilleure réaction de la mère était de vous le demander tout simplement. Je ne vois pas la de parents qui se fait manipuler par son enfant, juste un parent consciencieux, son enfant est puni, il a fait une bêtise, il se dois de savoir laquelle. Ici il y'a bavardage durant l'évaluation et mensonge.
Croyez vous vraiment qu'un enfant qui racontent des mensonges a sa mère a envie que sa mère viennent vous demander des explications? Ca serait se tirer une balle dans le pied.

Tietie007 03/03/2013 07:03

Oui, beaucoup d'élèves racontent un peu n'importe quoi à leurs parents ou au seul parent à la maison. Enfant-roi, enfant unique, surprotection, familles recomposées ...bref, dur dur parfois.

Proald 03/03/2013 08:58



Tout ça à la fois !



Cristophe 26/02/2013 16:11

Zéro divisé par zéro, ça va changer quoi ?

Proald 01/03/2013 09:24



ça fait double zéro !!!



Armand 26/02/2013 11:40

Cher Proald,
Pauvre Maman!
En Belgique, nous avons aussi des manipulatrices.
Celles qui se débrouillent le mieux s'appellent "politiciennes" et gagnent généralement mieux leur vie que les autres.
Amitiés

Proald 01/03/2013 09:23



ça n'existe pas qu'en Belgique ce genre de chose !



Cécile 26/02/2013 10:55

la mère a du être bien embarrassée de montrer sa faiblesse mais il faut étouffer le problème dans l'oeuf. vous avez bien fait d'appeler !

Proald 01/03/2013 09:23



Oui c'est sûr !



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.