Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 10:59

Le Louvre 2011-02-27 15-44DSCN0444

 

 

Lors du cours, un élève ne sort pas son cahier, je lui demande donc de le faire, il m'explique qu'il ne l'a pas (normal !). Je débute donc mon cours, les élèves écrivent (Wouah ça arrive !), sauf l'élève en question qui attend patiemment que celui-ci se passe.

Je lui demande donc :

 

- Le prof : "Pourquoi ne prends-tu pas ton cours ?"

- L'élève : "Ah je dois le prendre, j'savé pas !" Et oui, comme l’élève n’a pas ses affaires, il considère qu’il est exempté de prise de notes.

 

Un peu plus tard, un exercice est à faire, je le note sur 10 points. Je passe donc dans les rangs pour voir si celui-ci a été correctement fait. L'élève casse pieds dont je parle depuis le début, traîne et ne fait qu'en partie l'exo. Puis il se permet de se lever, papoter avec ses camarades, ...

Je lui précise donc que je vais lui retirer 1 point sur sa note. Et là, il vient me montrer que je n'ai pas le droit de lui enlever un point, avec un bout de papier à la main, comme preuve. Ce papier a été découpé dans un journal, l'article de presse parle de tous ce que les enseignants n'ont pas le droit de faire (mettre un 0, enlever des points pas rapport au comportement, donner des lignes, ...).

 

Le tout en me disant bien évidemment, "Vous voyez Monsieur, vous n'avez pas le droit !".

 

Quel aplomb !!!

Je lui ai donc demandé, si lui avait le droit de ne pas prendre son cours, de ne pas retirer son blouson en cours, de ne pas écouter le prof, de mâcher son chewing-gum tel une vache, ...

 

A quand l’élève assisté d’un avocat, même si je suppose que cela a déjà lieu dans d’autres collèges …

         

Photo : Le Louvre, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 19:47

Jardin Naturel 2011-06-13 16-21DSCN0927

 

 

Lors d’un petit exercice effectué par les élèves en cours, je passe dans les rangs pour mettre une note à celui-ci. Mon cahier et mon stylo en main me voilà en train de déambuler entre les chaises en observant de plus près les cahiers de mes élèves.

         Les élèves étant pressés de connaître leurs notes, me posent systématiquement la même question dès que je suis au-dessus de leurs épaules "Monsieur, j’ai combien ?". Je réponds systématiquement que je finis le tour dans la classe, et une fois tous les élèves notés, le cours terminé, je donnerai les notes à la fin de l’heure.

 

         J’arrive à côté d’un élève, celui-ci plus pressé que la moyenne, se lève pour observer les colonnes qui se trouvent sur mon cahier et plus particulièrement sa note. Je lui demande donc de se rasseoir, chose qu’il effectue sans avoir eu le temps de connaître le chiffre qui lui est attribué. Mais reposant ses fesses sur sa chaise, le stylo qu’il a en main, rencontre malheureusement mon jean. Un trait d’au moins cinq centimètres de long apparaît sur celui-ci.

         L’élève a eu très peur que je le … saque, disons les mots, histoire de me venger de son coup de stylo. Je n’ai bien évidemment pas touché à sa note, mais je lui ai laissé planer le doute. La prochaine fois, il fera peut être plus attention.

 

Photo : Le Jardin Naturel, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 11:37

Hotel de Sully 2011-05-14 17-00DSCN0806

 

J'adore procéder à l'élection des délégués, comment manigancer pour orienter les élections. Dans la classe en question, quatre élèves souhaitent se présenter aux élections, dans le lot, une élève est particulièrement irrespectueuse et insolente.

J'explique donc le déroulement des élections, en expliquant qu'aucun signe distinctif ne doit figurer sur les bulletins de vote, donc pas de dessins par exemple.

 

Le dépouillement débute, un papier n'est pas plié, mais froissé, sachant que je sais quel élève a écrit dessus, et pour qui il a voté de manière ostensible, je précise que ce bulletin est nul car il est chiffonné.

 

Sauvé ! Un 1er délégué sérieux sort du lot au 1er tour. Nous effectuons donc un 2nd tour.

Comme l'élève archi chiante est copine avec une autre élève qui se présente également, je demande donc aux élèves d'écrire un seul prénom parmi les trois prétendants. Comme ceci, je me doute qu'il n'y aura qu'une seule des deux copines qui passera, avec un peu de chance ça sera la bonne.

 

Et bingo ! Lors du 2nd dépouillement, l'élève "chieuse", me demande carrément de supprimer son nom, car c'est selon ses propos "carrément la honte, j'ai pas d'amis". C'est vrai qu'avec trois voix, ce n'est pas terrible.

 

Il faut bien se débrouiller comme on peut, car se retrouver avec des délégués insupportables, il n'y a rien de pire !!!

 

Photo : Hôtel de Sully, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 09:40

Grille Palais Royal 2011-02-27 15-28DSCN0443

 

 

Aujourd'hui, il y a eu un intervenant pour parler de divers sujets. A un moment, il a posé la question suivante :

 

- L'intervenant : "Vous savez qu'actuellement il y a des domaines maritimes qui sont victimes de piraterie. Savez-vous où ils se trouvent ?".

- L'élève : Sans hésiter "A côté de la Somalie." Je me dis au moins il regarde les infos.

- L'intervenant : "Et où se trouve la Somalie."

- L'élève : "En Afrique, à côté du Yémen." Là, je suis franchement étonné, même si c'est un élève de 3°, je trouve qu'il a de très bonnes connaissances.

- L'intervenant : "En fait le long de ces côtes il y a beaucoup de trafic maritime qui passe par le canal de Suez. Dans quelle mer se jette ce canal ?"

- L'élève : Toujours le même élève. "Il se jette dans la mer Rouge." Là je suis scié, car je ne pense pas que tous les adultes aient une connaissance géographique des lieux aussi précise, alors un élève de 3°, qui plus est dans un établissement classé ...

- L'élève : Il se retourne vers moi, avec un grand sourire. "Monsieur, vous avez vu un peu ?"

- Le prof : "J'avoue, respect !"

- Les autres élèves : "Eh, monsieur nous aussi on a donné des bonnes réponses !"

 

J'adore lorsque mes élèves veulent se distinguer en donnant de bonnes réponses, même si cela n'arrive pas tous les jours.

 

Photo : Grille du Palais Royal, Paris

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 19:30

Glacier Berthillon 2011-06-02 16-38DSCN0891

 

 

Lors de mon cours, je me déplace, et je sens une odeur forte ... je m'arrête donc pour sentir plus profondément, une sorte d'odeur de produit d'entretien. N'étant pas spécialement habitué à ce genre d'odeur, je n'arrive pas à déterminer sa provenance. Je continue donc mon tour dans la classe, ainsi que mon cours.


         Puis quelques minutes plus tard, la même odeur refait son apparition au même endroit. Je m'arrête et observe avec attention les élèves qui sont autour de moi. Lorsque je constate qu'un tube de vernis à ongle est discrètement positionné entre les genoux de l'une de mes élèves. Je rêve, elle était en train de se mettre du vernis à ongles dans MON cours !!!

Je saisis tant bien que mal le vernis : l'élève refusait de me le donner sous prétexte qu'elle n'avait pas fini sa main. Oui forcément la priorité n'est pas à la prise de cours, mais plutôt au niveau des ongles !!!

Je confisque donc le vernis, et lui rendrai à la fin du prochain cours si elle stoppe ses bavardages incessants, car oui en plus de se mettre du vernis elle bavarde, et elle arrive même à prendre son cours durant les moments de "pause".

 

Photo : Glacier Berthillon, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 19:09

Galerie Vivienne 2011-02-27 15-24DSCN0441

 

Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu ce genre de souci. Avec une classe où cela se passe plutôt bien. Je me retourne pour écrire au tableau, lorsqu’un stylo se fracasse bruyamment sur le tableau à quelques centimètres de mon visage. J’avoue avoir eu bien peur sur le moment.

 

Je me retourne, tous les élèves me regardent, je tente sans succès de savoir qui a fait ça. Je pousse une "gueulante", mais bon il faut bien se résigner, je ne vais pas savoir qui c’est, même si j’ai de gros doutes sur l’un de mes élèves.

Je continue donc mon cours.

 

Cinq minutes avant la fin de celui-ci, je stoppe tout. Je distribue un morceau de feuille à chaque élève, en leur demandant d’écrire s’ils ont vu la personne faire, ou d’écrire "rien" dans le cas contraire. Je récupère le tout, puis dépouille moi-même le tout, mais aucun élément majeur n’était inscrit sur les papiers.

 

J’ai fini par leur demander de prendre leurs cahiers de texte pour inscrire une punition, copier une partie de règlement intérieur, et si cela n’est pas fait au prochain cours, ça sera 0/20. Sauf si une personne entre temps dénonce son camarade.

 

J’ai bien évidemment eu droit à des "Vous n’avez pas le droit.", "Je ne ferai pas la punition.", "…".

 

Mais si le travail n’est pas fait, la solution sera simple, tant pis pour leurs moyennes.

 

Photo : Galerie Vivienne, Paris

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 14:25

Galerie Vivienne 2011-02-27 15-24DSCN0440

 

 

Cette année, je retrouve une ancienne élève en 3°, je me rappelle d’elle comme la plupart de mes anciens élèves. Elle commence à s’agiter un peu, lorsque je me souviens qu’il y a quelques années, 3 ans pour être exact (XXII. Petit mot.), elle m’avait gentiment offert une boîte de chocolat, pour s’excuser de son comportement durant l’année. Ce geste m’avait particulièrement touché.

En effectuant l’appel :

Le prof : "Machine ?"

L’élève : "Oui !"

Le prof : "Machine qui était particulièrement gentille, car elle m’avait offert un cadeau une fois !"

L’élève : "Ah oui, c’est vrai, ça date cette histoire !"

 

Petit moment nostalgique …

Je me dis qu’en rappelant ce genre d’événement auprès de mes élèves, ils vont peut être réitérer leurs gestes en m’offrant un nouveau cadeau.

 

Photo : Galerie Vivienne, Paris.

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 09:35

Moulin de la Galette 2010-12-12 0005

 

Suite à la correction d’un contrôle, un élève vient me voir. "Monsieur, à cette question j’avais juste, mais ma voisine m’a dit que c’était faux pendant le contrôle, j’ai donc changé la réponse, mais en fait, c’était juste. Vous pouvez me rajouter mes points ?".

         Je rêve, un élève vient de m’expliquer qu’il a triché lors du contrôle, mais comme en trichant il s’est trompé, je devrais lui remettre les points ! C’est quoi cette histoire ? Il ne manque pas de culot au moins.

         Du coup au lieu de lui rajouter ses points comme il me le demandait, j’ai divisé sa note et celle de sa voisine par deux !

         Comme si je devais instaurer une prime à la triche.

 

Photo : Moulin de la Galette, Paris. 

 

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 19:42

Rue Danton 2010-10-02 0008

 

 

Arrive un cours que j’affectionne particulièrement car il s’agit d’un pavé de deux heures, coupé par la récréation. Dans cette classe, il y a plusieurs cas d’absentéismes récurrents. Alors sur cette tranche horaire c’est encore pire.

Mais lorsqu’ils sont nombreux, le cours n’est pas facile à gérer.

 

Le cours débute, en écrivant au tableau, une boulette de papier atterrit sur le tableau juste à côté de moi. Celle-ci est bien évidemment tassée et scotchée pour augmenter son poids et ainsi être plus facilement projetée.

J’ai donc fait une "pause" dans le cours pour réagir rigoureusement à ce manque de savoir vivre, en expliquant que ce geste était intolérable.

Je reprends donc mon cours en me retournant vers le tableau, et BOUM ! Cette fois ci une gomme m’atteint au bras, celle-ci a été lancée avec force. Elle aurait très bien pu me percuter la tête, ou le coin de l’œil …

 

Cette fois-ci j’explose, je stoppe le cours, et efface tout sur le tableau. J’hurle sur la classe pour me soulager. Mais quoi faire car il reste encore 40 minutes avant la récréation, et j’ai encore 1 heure à tenir après …

Je demande à un élève d’aller chercher le CPE. Il arrive, mais il est dans le même cas que moi, un des élèves se fiche de lui, il perd également sa crédibilité, et me demande devant les élèves de les faire copier. Facile à dire, moins facile à appliquer, en même temps quelle autre solution avoir …

         Le CPE se retire de la salle, ni une ni deux, je ne laisse pas de répit à mes bourreaux, je prends un transparent et le projette sur le tableau. Je leur demande de copier ce cours. Bien sûr les élèves (les même qui perturbent le cours habituellement dans cette classe) ne prennent pas de feuille et refusent catégoriquement de copier ce cours. Je leur attribue donc un zéro.

         Après 40 minutes intenses, la récréation arrive, les élèves ne souhaitant pas recopier le cours, prennent toutes leurs affaires pour … non pas aller en récréation … mais pour faire la grille (comprenez sauter au dessus de la grille et sortir du collège !!!

         Du coup l’heure suivante l’effectif de la classe a perdu 30%, j’ai donc repris mon cours normalement sans accroc.

 

         Comme quoi en enlevant quelques élèves, il est simple de faire un cours dans le calme.

 

Photo : Rue Danton, Paris.

 

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 10:24

Pont neuf 2010-10-02 0023

 

 

         Depuis toujours j’ai des choses qui disparaissent dans ma salle : feutres, stylos, rétroprojecteur, livres, … mais aujourd’hui c’est la totale !

         J’arrive dans ma classe pour faire cours, je constate que je n’ai plus de brosse pour le tableau et plus de feutre. Je n'ai fait ni une ni deux, j’ouvre la porte qui donne sur la salle d’un de mes collègues et demande à celui-ci s'il ne sait pas où la brosse et mes feutres se sont rendus. Et surprise, il me dit que c’est lui ! Je reprends donc le tout et fais mon cours.

         Puis ayant deux minutes devant moi, puisque les élèves effectuent un exercice, j’ouvre le cahier de texte pour le remplir. J’ouvre mon tiroir pour y prendre mon stylo 4 couleurs habituel, et oh re-surprise, vous ne devinerez jamais … plus de stylo !!!

Je retourne voir mon collègue, il m’explique une fois de plus que c’est bien lui, mais il n’a plus le stylo … super !!!

 

         Du coup, j’ai décidé de mettre des étiquettes aux endroits stratégiques du genre : "Merci de laisser le matériel dans cette salle.".

 

         Ça ne me pose pas de problème de prêter le matériel, mais s’il y a bien une chose que je déteste, c’est d’arriver en constatant que le matériel a disparu !

 

Photo : Pont neuf, Paris. 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.