Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 18:14

Les Invalides 2012-05-12 10-34DSCN2644

 

 

Quelque chose revient sans cesse chaque année, c’est le choix du prénom par les élèves. Si leur prénom ne leur convient pas, rien de plus simple : ils en changent.

Voici quelques exemples, lorsque vous faite l’appel :

-         Le prof : "Fatoumata ?"

-         L’élève : "Ah non, c’est Binta !"

-         Le prof : "Sur ma fiche, il y a écrit Fatoumata TRUC."

-         L’élève : "Oui, mais je préfère Binta !" Je ne savais pas que maintenant nous avions le choix de notre prénom.

 

Vous renouvelez la même chose pour deux ou trois élèves dans la même classe, et ça devient vite lourd ! Car vous avez un nom différent entre votre feuille d’appel ou votre grille de notes, et le nom sur la copie de l’élève !

 

Maintenant, moi, je devrais dire que mon nom a changé : je me nomme à présent : M. Le grand Manitou !

Beaucoup plus crédible ! N’est-ce pas !

 

Photo : Les invalides, Paris.

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 13:02

Rue Saint denis 2011-06-12 11-05DSCN0902

 

A la fin du cours, je me suis fait prendre de court par le temps. Je demande aux élèves de ne pas sortir à la sonnerie, mais d’attendre mon autorisation pour aller en récréation. Car avant le départ des élèves mieux vaut vérifier rapidement l’état de la salle de cours, comme le sol (pas de papiers), les tables (pas de tag), les chaises (rangées sous les tables). Tout ceci est à demander systématiquement aux élèves, car ce n’est pas un automatisme pour eux, loin de là !

 

La sonnerie retentit, et je n’ai pas terminé ma vérification habituelle, je ne donne donc pas l’autorisation aux élèves de sortir. C’est sans compter une élève qui se précipite vers la porte et commence à l’ouvrir, avec le reste de la troupe derrière elle, les autres élèves étant trop contents qu’une élève leur ouvre le chemin !

 

J’arrive donc rapidement à la porte pour bloquer celle-ci. Je demande expressément à cette élève d’aller à la fin du groupe pour qu’elle sorte en dernier. Elle refuse catégoriquement, et revient à la charge en me poussant littéralement et même en m’enlevant la main de la porte, pour pouvoir accéder à la porte (XXXIV. Garder les élèves.). Etant plus fort physiquement qu’elle, je ne libère pas la porte ! Pour la formation des jeunes enseignants, il peut être utile de faire un peu de sport pour se muscler !

Elle effectue plusieurs tentatives pour passer en force. Par chance les autres élèves de la classe ne se mettent pas de son côté, et lui demandent carrément de partir au fond ! Ouf !

 

Elle sort donc de l’attroupement formé devant la porte, et donne un coup de pied généreux dans l’armoire à côté d’elle. Ce qui a pour effet de déboîter la porte à soufflet de l’armoire.

La classe sort, puis l’élève revient pour sortir, et se permet bien sûr de claquer violemment la porte !

 

Pour résumer, la sortie des élèves est donnée par la sonnerie et non pas par l’enseignant. Le professeur en est réduit à utiliser sa force physique (ce qui est délicat, car ça peut dégénérer). L’élève quant à lui peut dégrader le matériel de l’établissement !

Je ne ferai pas de rapport, car la dernière fois que je m’en suis permis un, le cpe, débordé, n’a pas pu y donner suite. Et il n’avait pas souhaité traiter mon rapport qui comportait pourtant des faits plus graves !

 


Photo : Rue Saint Denis, Paris.


Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 09:38

Rue Irenée Blanc 2011-05-28 17-08DSCN0865

 

 

Lors d’un cours, un intervenant est présent, il commence donc son exposé, mais les élèves ne l’écoutent pas. Pire, ils parlent entre eux, certains sont avachis sur la table, avec la tête posée sur la trousse tel un oreiller !

Je fais ce que je peux pour changer la donne, en venant discrètement auprès des élèves malpolis, et en exigeant qu’ils écoutent sérieusement l’intervenant.

Déjà qu’on a du mal à en faire venir ! Maintenant, je comprends pourquoi les personnes extérieures ne souhaitent pas rentrer dans notre établissement !

 

Bref ! Au bout d’un certains temps, l’intervenant est arrivé au bout de sa patience, il a probablement remarqué mon manège. Il menace de partir si les élèves ne se montrent pas plus motivés que ça !

 

Dans ce cas là, on ne sait pas trop où se mettre !!!

 

         Il est tout de même resté, le temps de terminer son intervention. Le comportement des élèves n’a pas changé pour autant ! Toujours aussi malpolis, même … mal élevés !

 

 

Photo : Rue Irénée Blanc, Paris.

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 17:22

Rue Saint denis 2011-06-12 11-05DSCN0900

 

 

Étant comme tout le monde, il m’arrive d’avoir des boutons. Aujourd’hui, en allant chercher ma classe, un élève commence :

-         Un élève : "Wouah monsieur, ce bouton que vous avez sur le front !".

-         Un autre élève : "On dirait un crochet !"

 

Bref, comme vous le comprenez, les élèves se sont fichus ouvertement de moi !

 

-         Le prof : "Est-ce que moi je te dis que tu as un gros nez ?"

 

L’élève est parti en "cacahuète", estimant que mon propos était raciste (étant donné, que des personnes de certaines origines peuvent avoir des nez plus gros que d’autres). Du coup j’ai eu le droit à des "Tu vas voir !", "T’es mort !", "…".

 

Certes, mon propos n’était pas très délicat, et mal venu, voire même déplacé, mais le but était de stopper ces moqueries en retournant le boomerang.

 

Conclusion, les élèves peuvent tout faire ; par contre l’enseignant doit se montrer très prudent, et surtout irréprochable.

 

Photo : Rue Saint Denis, Paris.

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 00:29

Rue Saint Blaise 2011-06-13 16-39DSCN0928

 

 

Régulièrement des élèves mangent des pipas en cours. Tout d'abord, pour que les choses soient claires, qu'est ce que des pipas ? Il s'agit de graines de tournesol salé, à croquer, sucer puis jeter. Cette graine est aussi appelée pipasol.

 

Après ce brin de culture, succinct je vous l’accorde, arrivons à notre sujet.

 

Premier problème, c'est que l'élève mange en cours !

 

Deuxième problème, l'élève se débarrasse des déchets en jetant ses morceaux de graines au sol.

 

Troisième problème, le prof s'en aperçoit trop tard ...

 

 

Heureusement, la pipas a une odeur forte et remarquable, cela permet de la distinguer nettement en circulant dans la classe.

Aujourd'hui, je passe dans les rangs, lorsque cette odeur m'arrive au nez. Je regarde parterre mais il n'y a aucun déchet au sol. Je présume donc que le goûter vient juste de débuter …

 

Je renifle et me rapproche de l'élève identifié comme le "présumé coupable". Il me regarde, et la discussion s'engage :

- Le prof : "Ouvre la bouche !".

- L'élève : Il entrebâille la bouche, comme pour cacher quelque chose.

- Le prof : "En grand, et lève la langue !"

- L'élève : L'élève s’exécute, ce qui me permet de voir de nombreuses pipas !

- Le prof : "Poubelle !"

 

J'ai presque trouvé ça mignon de voir que l’élève s’est exécuté, parce que ça ne se passe pas ainsi à tous les coups !

 

Photo : Rue Saint Blaise, Paris.

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 14:29

Passage Panoramas 2011-02-27 15-09DSCN0430

 

 

En cours, un élève parle de sa moyenne, puis il dit simplement : "Si j’avais 18 de moyenne, là (en faisant un geste de sa main, pour montrer l’ensemble des vêtements qu’il porte sur lui), je serais entièrement Louis Vuittoné !!!"

 

         C’est un élève qui est habillé exclusivement avec des marques, du genre Dolce & Gabbana, …, par contre je ne sais pas s’il s’agit de vraies (dans ce cas, d’où provient l’argent …) ou d’articles de contrefaçon …

 

 

Photo : Passage Panoramas, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 06:14

Notre Dame de Paris 2011-05-14 17-51DSCN0823

 

 

Ça devient vraiment désolant, l'ambiance ou plutôt la non ambiance qui existe entre les collègues. Je pense que cela provient de différentes causes. Premièrement, cette année, il y eu beaucoup de renouvellement chez les profs, du coup, il est difficile d'intégrer tous les "nouveaux". Deuxièmement de moins en moins de choses sont mises en place au sein de l'établissement, plus ou quasiment plus de soirée organisée (avant je m'en occupais, mais comme il y avait de moins en moins de monde qui se donnait la peine de venir, j'ai arrêté de proposer des soirées), de repas de fêtes avec les collègues, ...

Avant, les moments de pauses (ou de récréation en langage élève) étaient vécus comme des moments d'échanges et de sympathie entre collègues.

Maintenant c'est juste une pause pour se poser et rien d'autre.

Certains profs préfèrent même rester dans leur salle de cours plutôt que de venir en salle des profs avec les collègues, c'est dire le niveau où nous en sommes.

Enfin la roue tourne, et ça reviendra probablement ...

 

Tout ceci ne favorise pas l'épanouissement personnel dans le travail, et je ne parle pas des élèves.

 

Photo : Notre Dame, Paris.

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 14:04

Notre Dame 2011-01-01 00-26DSCN0128

 

 

A la sonnerie je récupère mes élèves pour me diriger vers la salle de cours lorsque j’entends une élève me dire :

- L’élève : "Waouh monsieur, vous êtes bien habillé aujourd’hui !"

-  Le prof : Systématiquement à cette phrase je réponds. "Comme tous les jours"

-         L’élève : "Eh monsieur, vous n’auriez pas un petit frère pour moi !"

-         Le prof : Un peu gêné "Euh non, désolé !"

-         L’élève : Elle continue dans sa lancée. "Ou des enfants …"

 

C’est plutôt mignon, mais je trouve ça marrant le fait qu’il n’y ait pas de gêne de la part de nos élèves …

 

Photo : Notre Dame, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 09:03

Le Louvre 2011-02-27 15-48DSCN0446

 

 

Lors d’un cours, le chauffage est fort, je le baisse, et en attendant que la température redescende dans la salle de cours, j’ouvre une fenêtre, j’en profite également pour enlever mon pull. Je fais attention à ne pas enlever mon tee-shirt en même temps que je retire la 1ère épaisseur, mais mon tee-shirt monte légèrement, cela suffit pour entrevoir une partie de peau, et obtenir ainsi une observation de la part d'une élève :

L’élève : "Oh Monsieur, vous avez des hanches !"

Le prof : "Moi ? Ce n’est pas possible. Je me suis remis au sport !" J’avoue être en fait, comme les élèves, c'est-à-dire de mauvaise foi !

L’élève : "Mais c’est mignon ! " Le tout avec un sourire !

 

Malheureusement, je n’ai pas l’impression que ma copine trouve cela "mignon" !

 

Photo : Le Louvre, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:40

L'académie 2011-01-01 00-05DSCN0125

 

 

Lors d’un cours, en distribuant mes contrôles corrigés, je constate que deux élèves (une fille et un garçon) se tiennent la main sous la table, cela reste discret, je ne dis rien. Et constate donc par la même occasion qu’un couple s’est formé au sein de la classe. Ça y est, je suis au courant d’un nouveau ragot !!!

 

Quelque temps après, ces deux élèves rigolent, et le garçon en profite pour passer la main dans le dos de la demoiselle, il constate que je l’observe et retire sa main aussitôt.

         J’interviens donc devant toute la classe, en demandant d’attendre la fin de mon cours, pour faire ce qu’ils souhaitent entre eux, et s’ils ne sont pas capables d’attendre je les changerai de place, pour qu’ils ne soient plus à côté l'un de l'autre.

Forcément les autres élèves se marrent, car ils savent très bien de qui je parle. Le petit couple est rouge de honte …

Je continue donc mon cours normalement.

 

C’est tout de même mignon …

 

Photo : L'Académie, Paris (Jour du 1er de l'an).

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.