Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 22:28

Quartier Novotel 15ème 01 

Lors d’une correction de contrôle, les élèves prennent la correction (au stylo vert, c’est mieux), je donne le barème. Du coup, ça suscite parfois des questions :

-         L’élève 1 : "J’ai eu 0 à l’exercice alors que j’ai une réponse juste." Il s’agissait d’un questionnaire à choix multiples.

-         Le prof : "Ah oui, mais tu as aussi une réponse fausse à cet exercice, tu as +1 et -1, donc 1 - 1 = 0 !" Ça paraît logique, non ?

-         L’élève 1 : "Oh Monsieur, vous pouviez mettre 0,5 !" Sans avoir le temps de prononcer un mot, un élève réplique.

-         L’élève 2 : "T’es pas au marché là !"

 

Ça fait du bien d’avoir ce genre de réplique, ça nous économise une réponse, et en plus c’est drôle !

 

Photos : Quartier Novotel 15ème, Paris. 

Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 12:24
Maison de la radio

  

 

Une classe de 6ème particulièrement fainéante, qui ne fait quasiment aucun effort, a eu de multiples remontrances de divers professeurs. L’une de mes collègues a mouillé les délégués dans cette histoire, pour utiliser tous les moyens, et ça a marché !!!

L’un des délégués a dit "Madame, je m’en occupe !", et quelques jours plus tard, des élèves sont retournés voir ma collègue à la fin d’un cours :

-         L’élève : "Madame, c’est vrai que si on a moins de 12/20 de moyenne, on va en SEGPA ?"

-         La prof : "Euh … Qui t’a raconté ça ?" Probablement surprise par la question.

-         L’élève : "Bah c’est le délégué qui a dit ça à la classe !" Aussitôt ma collègue a compris que c’est son intervention par ricochée qui est arrivée à cet élève.

-         La prof : "Ah, il n’a pas tout à fait tort !" Tu m’étonnes, c’était trop facile !

 

Du coup, la plupart des élèves c’est mise à travailler activement. Par contre c’est moins cool pour la SEGPA, mauvaise publicité.

 

 

Photo : La maison de la radio, Paris. 


 
Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 09:46
Tour-Eiffel-03.jpg

 

Exceptionnellement, ces jours ci, j’ai autorisé les élèves à garder leurs blousons, il faut dire que le chauffage ne fonctionnait plus, du coup nous sommes tombés à des températures bien basses, je n’ai pas de thermomètre, mais nous étions très probablement en dessous de 15°C.

         Je ne suis pas de nature frileuse, mais là, j’ai gardé mon blouson moi aussi pour faire mon cours. C’est très pratique.

Une chose est sûr, c’est que la génération "écolo", ne sera pas formé dans notre établissement.

Ce qui est incroyable, c’est que la semaine précédente j’étais contraint d’ouvrir la fenêtre, car il faisait trop chaud dans la salle ! Vive l’écologie au travail !

 

Photo : La Tour Eiffel, Paris.
Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 13:56
Tour-Eiffel-02.jpg

 

         Aujourd’hui en allumant la télé pour regarder les infos, j’entends une information qui me choque, m’intrigue. "Les gardiens de prison, se sont mis en grève, suite au non paiement des heures supplémentaires du mois dernier. La ministre de l’intérieur a précisé, que ces heures leurs seront payées le mois suivant, mais les fonctionnaires pénitencier refusent."

         Même si je comprends tout à fait que le personnel se mette en grève, pour des heures non payées, car c’est un dû. Ils ont fait des heures en plus, et l’état ne leurs a pas payé dans les délais. Par faute de temps ? Un mois de délai est suffisamment long il me semble pour traiter les feuilles de payes avec les heures supplémentaires du mois précédent.

 

         Mais ce qui me choque, c’est de voir le décalage entre les fonctionnaires pénitencier et les fonctionnaires de l’éducation nationale.

Chez nous, les heures supplémentaires sont payées, deux mois après la rentrée, et tous les ans c’est ainsi !

Concernant les heures d’école après l’école, c’est pour le mois de Janvier, donc 4 mois après.

Lorsque nous changeons d’échelon, (les 4ère années se font à l’ancienneté) nous connaissons donc les dates dès notre entrée dans l’éducation nationale, et bien le salaire évolue 4 mois après !

Et le meilleur, ceux sont les frais de déplacement pour les formations qui eux sont inexistants.

         Pour tout ceci aucune grève, rien !!! Les syndicats sont-ils de connivences avec l’état ?

 

         L’avantage, c’est que lorsque nous sommes payés, du coup nous avons la paye des 4 mois de retard, donc ça fait une grosse somme !

 

Photo : La Tour Eiffel, Paris.
Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 14:35

Tour-Eiffel-01.jpg

 

         Lors d'un cours, un élève se comporte mal, je lui mets donc une heure de retenue, sachant qu'il ne s'agit pas de la 1ère pour cette élève. Celui-ci me dit que c'est injuste, que je vais voir sa mère pour m’expliquer (menace donc).

         Je lui demande son carnet pour noter l'heure de retenue et prendre le numéro de téléphone de ses parents, bien évidemment l'élève n'a pas son carnet. Je prends mon agenda, lui pose sur sa table, et dit "écrit moi le numéro de téléphone de ta mère.". Ce qu’il fait avec joie.

 

         La journée se termine, je rentre donc chez moi, et prend soin d'appeler le fameux numéro, je tombe sur mon élève et demande à parler à sa maman. J'explique donc l'insolence de son fils, la menace de sa mère qu’il brandissait, l'oubli répété de son carnet, les nombreuses heures de retenues qu'il a eu .... La maman comprend tout à fait la punition et fera donc la remontrance que le jeune homme doit avoir.

 

         Le gamin se pointe le lendemain à mon heure de retenue, il a un air arrogant que je ne supporte pas, je vais vers lui, pour lui rafraichir la mémoire du coup de téléphone que j’ai passé la veille, en lui demandant si il a bien compris, il me répond :

 

-         L’élève : "Oui, j’ai compris, mais vous aussi ! Ma mère elle a dit, qu’elle ne voulait plus que vous appeliez à la maison !"

 

Mon sang ne fait qu’un tour, je lui explique en lui criant dessus, que si sa mère a dit ça, c’est qu’elle ne voulait pas qu’il fasse une nouvelle bêtise, ceci n’avait rien à voir avec moi. Triple buse (enfin ça je ne lui ai pas dit, je l’ai gardé pour moi) !

 

Ça m’ééénerve ces gamins qui pensent être supérieurs et toujours avoir raison, surtout lorsqu’ils ont tort !!!

 

Photo : La Tour Eiffel, Paris.

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 11:54
Rue-cr-mieux-2009-06-14_0003.jpg

 

         Aujourd'hui j'avais cours avec une classe particulièrement dure, de part le comportement difficile d'une élève. Mais oh une grande joie me saisie, celle-ci est absente. Etrange car je l'ai vu traîner dans les couloirs précédemment.

 

         Le cours se passe sans accroc, les élèves sont motivés, bref tout se déroule comme … un cours.

         La sonnerie retentit, les élèves commencent à sortir de la salle, lorsque l'élève absente pointe le bout de son nez par la porte, en me disant bonjour, je lui demande pourquoi elle n'était pas dans mon cours, elle me répond qu'elle préférait aller avec un autre prof, M. Untel. Elle a donc tout simplement squeezée mon cours en allant à un autre, c’est un peu le collègue à la carte ici !

         En même temps ça me soulage, car moi ça m'évite de la voir durant mon cours entrain de faire mille et une bêtises.

 

Photo : Rue Crémieux, Paris.
Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 14:08
Parc-Andre-Citroen-03.jpg

 

         Ce matin en traversant la cours, je croise l'une de mes anciennes élèves qui me parle pour me dire quelques mots agréables :

-         l'élève : "Oh monsieur !"

-         Moi : "Qu'y a-t-il ?"

-         L'élève : "Vous avez l'air d'un zombie ! Vous êtes tout blanc !"

 

Ah ça fait toujours plaisir. Enfin vivement les vacances, il ne reste que quelques jours …

 

Photo : Parc André Citroën, Paris.
Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 22:56

Place-du-Tertre.jpg

 

         Dernièrement j'ai trouvé un système quasi infaillible pour obtenir le silence total dans ma salle de cours. Si, si. Vous ne me croyez pas, et pourtant c'est vrai. Ce qui est encore plus surprenant c'est que je vais vous dévoiler cette solution, et gratuitement en plus !

 

         En faisant un tour vers l'accueil, j'ai vu qu'ils avaient reçu du matériel informatique, ce matériel était emballé dans des cartons et protégés par des sacs rempli d'air, vous savez un peu comme de la mousse, sauf que la les sacs sont relativement gros. Aussitôt, j'ai compris le bénéfice que je pouvais tirer de ces protections, j'ai donc demandé à en récupérer quelques unes.

         J'installe donc ces sacs remplis d'air dans la salle, prêts à servir. Je suppose que vous voyez déjà la chute …

 

         Puis arrive un cours où je sens les élèves nerveux. Je sors donc mes poches les positionnent grossièrement au sol, un élève interloqué me demande :

 

-         L'élève : "C'est quoi ça !"

-         Moi : "C'est rien."

 

Quelques minutes après les élèves sont partis de plus bel, ça y est, ça discute dans tous les sens, je m'approche de mes sacs, regarde attentivement les élèves, qui visiblement n'ont rien à faire du cours ni de moi. Je soulève mon pied au-dessus de l'un des sacs, et le repose violemment sur celui-ci.

Le sac explose en faisant le bruit qui va avec. Tous mes élèves se retournent vers moi et ne disent pas un mot, aussitôt j'enchaîne en poussant une gueulante. Et là oh surprise, toujours pas un mot, ils baissent tous la tête et se remettent à bosser. Incroyable ! Ça marche !!!

 

         Quelques cours plus tard, j'ai voulu renouveler l'expérience, mais je n'ai pas eu le temps de recommencer, car juste en m'approchant des sacs, mes élèves ont dit "Non pas ça monsieur, ça fait mal aux oreilles, on arrête.". Du coup j’ai économisé un sac, pour un prochain cours …

 

         Le seul problème de ce système, c'est que mes collègues se situant dans les classes voisines, risqueraient d'être alerté par le bruit énorme qui est lié à cette solution ! Ils vont croire que je séquestre mes élèves !

 

Photo : Place du Tertre, Paris.
Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 18:02
Parc-Andre-Citroen-02.jpg

 

         Cette année j'ai la joie d'être prof de PPRE (aide pour les élèves), donc toutes les semaines je fais cette heure de soutien. A la base les PPRE servent aux élèves pour être plus méthodiques dans leur travail, mais après avoir fait le tour de la méthode, il faut bien faire autre chose. Résultat cette heure se transforme rapidement en aide aux devoirs.

 

         Mais là c'est franchement problématique, car une grosse partie de leurs devoirs concernent le français, et comme je ne suis pas doué, voire très nul, ça me pose de gros problèmes !!! Je sais bien que vous avez déjà décelé ce léger détail chez moi.

         Pas plus tard qu'aujourd'hui les élèves avaient un exercice sur les pronoms … les quoi ?

-         L'élève 1 : "Monsieur vous pouvez m'aider SVP".

-         Moi : "Oui, oui, bien sûr." Oh malheur, du français, euh mais … pourquoi ça tombe sur moi ! Je vais vers l'élève. J'explique ce que je comprends et un 2ème élève intervient.

-         L'élève 2 : "Mais non, ce n'est pas ça, ce n'est pas un pronom !" Aïe, constater que l'élève a un niveau supérieur au prof ça fait mal !

 

Si seulement ils pourraient avoir des maths durant cette heure de PPRE.

 

Je n'en peux plus, je vais en toucher deux mots à mon collègue de Français, pour lui expliquer qu'il est bien gentil, mais donner des exercices aussi chi… à ses élèves, sans déc' ! Il faut les exterminer ces profs de français.

 

Enfin j'ai une pensée pour ma mère qui a eu la joie de s'occuper de moi et surtout de tous mes exercices de français tout au long de ma scolarité. Je me rends compte de la pénibilité de la tâche et de son rôle ingrat. Pauvre maman, excuses moi !

  

Photo : Parc André Citroën, Paris.
Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 18:29
Parc-Clichy-Batignolles.jpg

 

Lors de la récréation (donc la "pause" en langage hors éducation nationale), un collègue me demande :

-         Le collègue : "Pourquoi tous tes élèves sortaient en courant de ton cours ?" Aussitôt j’ai eu le sourire en coin.

-         Moi : "Ah c’est simple, je leur ai dit : Le dernier qui sort ramasse les papiers par terre !"

-         Le collègue : "Ah c’est pas mal ça !"

-         Moi : "Ça évite que des élèves traînent à la fin de l’heure, lorsque tu veux prendre ta pause pour souffler. Par contre ça les excite un peu ! "

 

Le seul but étant de libérer la salle rapidement, sinon il y en a toujours qui s’amusent à faire des bêtises dans la salle en sortant, tandis que là, ils n’en n’ont pas le temps. Enfin je ne demande jamais aux derniers élèves de ramasser des papiers, car dès fois ils restent pour la bonne cause, un élève qui n’a pas compris le cours par exemple.

 

Photo : Parc Clichy Batignolles, Paris.
Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.