Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 19:42

Rue Danton 2010-10-02 0008

 

 

Arrive un cours que j’affectionne particulièrement car il s’agit d’un pavé de deux heures, coupé par la récréation. Dans cette classe, il y a plusieurs cas d’absentéismes récurrents. Alors sur cette tranche horaire c’est encore pire.

Mais lorsqu’ils sont nombreux, le cours n’est pas facile à gérer.

 

Le cours débute, en écrivant au tableau, une boulette de papier atterrit sur le tableau juste à côté de moi. Celle-ci est bien évidemment tassée et scotchée pour augmenter son poids et ainsi être plus facilement projetée.

J’ai donc fait une "pause" dans le cours pour réagir rigoureusement à ce manque de savoir vivre, en expliquant que ce geste était intolérable.

Je reprends donc mon cours en me retournant vers le tableau, et BOUM ! Cette fois ci une gomme m’atteint au bras, celle-ci a été lancée avec force. Elle aurait très bien pu me percuter la tête, ou le coin de l’œil …

 

Cette fois-ci j’explose, je stoppe le cours, et efface tout sur le tableau. J’hurle sur la classe pour me soulager. Mais quoi faire car il reste encore 40 minutes avant la récréation, et j’ai encore 1 heure à tenir après …

Je demande à un élève d’aller chercher le CPE. Il arrive, mais il est dans le même cas que moi, un des élèves se fiche de lui, il perd également sa crédibilité, et me demande devant les élèves de les faire copier. Facile à dire, moins facile à appliquer, en même temps quelle autre solution avoir …

         Le CPE se retire de la salle, ni une ni deux, je ne laisse pas de répit à mes bourreaux, je prends un transparent et le projette sur le tableau. Je leur demande de copier ce cours. Bien sûr les élèves (les même qui perturbent le cours habituellement dans cette classe) ne prennent pas de feuille et refusent catégoriquement de copier ce cours. Je leur attribue donc un zéro.

         Après 40 minutes intenses, la récréation arrive, les élèves ne souhaitant pas recopier le cours, prennent toutes leurs affaires pour … non pas aller en récréation … mais pour faire la grille (comprenez sauter au dessus de la grille et sortir du collège !!!

         Du coup l’heure suivante l’effectif de la classe a perdu 30%, j’ai donc repris mon cours normalement sans accroc.

 

         Comme quoi en enlevant quelques élèves, il est simple de faire un cours dans le calme.

 

Photo : Rue Danton, Paris.

 

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 08:26

Quartier Saint Germain 2010-10-02 0011

 

 

Lors d’une formation s’effectuant dans un lycée, j’arrive avec ¼ d’heure de retard, suite aux grèves SNCF. Je passe l’entrée de l’établissement, où trois adultes sont présents. L’un d’entre eux me dit "Vous êtes en retard, passez à l’accueil pour prendre un billet de retard.". Oh, on m’a pris pour un élève !!!

Je continue mon trajet pour me rendre à la formation, celle-ci a lieu dans une salle à côté de l’entrée, et en arrivant à proximité de l’accueil, une surveillante me dit :

-         La surveillante : "Prends un billet de retard !"

-         Moi : "Euh, je suis en formation."

-         La surveillante : "Ah, désolée ! "

 

D’un coup, j’ai rajeuni, ça tombe bien, j’avais besoin de me sentir jeune !!!

 

Photo : Quartier Saint Germain, Paris.

 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 10:24

Pont neuf 2010-10-02 0023

 

 

         Depuis toujours j’ai des choses qui disparaissent dans ma salle : feutres, stylos, rétroprojecteur, livres, … mais aujourd’hui c’est la totale !

         J’arrive dans ma classe pour faire cours, je constate que je n’ai plus de brosse pour le tableau et plus de feutre. Je n'ai fait ni une ni deux, j’ouvre la porte qui donne sur la salle d’un de mes collègues et demande à celui-ci s'il ne sait pas où la brosse et mes feutres se sont rendus. Et surprise, il me dit que c’est lui ! Je reprends donc le tout et fais mon cours.

         Puis ayant deux minutes devant moi, puisque les élèves effectuent un exercice, j’ouvre le cahier de texte pour le remplir. J’ouvre mon tiroir pour y prendre mon stylo 4 couleurs habituel, et oh re-surprise, vous ne devinerez jamais … plus de stylo !!!

Je retourne voir mon collègue, il m’explique une fois de plus que c’est bien lui, mais il n’a plus le stylo … super !!!

 

         Du coup, j’ai décidé de mettre des étiquettes aux endroits stratégiques du genre : "Merci de laisser le matériel dans cette salle.".

 

         Ça ne me pose pas de problème de prêter le matériel, mais s’il y a bien une chose que je déteste, c’est d’arriver en constatant que le matériel a disparu !

 

Photo : Pont neuf, Paris. 

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 17:25

Nuit blanche 2010-10-03 0007

 

 

 

         A l’heure où la grogne monte dans la rue, dans mon collège nous n’entendons pas le bruit des élèves jouant dans la cour, ni ceux des lycéens qui pourraient crier leurs différents slogans. Non rien de tout cela.

         Le seul bruit de l’extérieur qui parvient à mes oreilles depuis maintenant plusieurs jours, est un ronronnement provenant d’un hélicoptère. Mais pas n’importe quel hélicoptère, celui de la police nationale, qui appuie les forces de l’ordre au sol, face à des mouvements de foules. Ces mouvements de foules sont à différencier du mouvement des lycéens, car il ne s’agit pas des mêmes personnes.

         Il est important de faire le distinguo entre des jeunes délinquants et des lycéens qui manifestent ou bloquent un lycée.

         Actuellement, il y a eu de nombreux heurts entre la police et les jeunes. La haine de la police ainsi que la haine du jeune de banlieue n’est pas près de s’assouplir. Car oui, ça marche dans les deux sens, plusieurs jeunes de banlieue ont d’emblée la haine contre la police, et d’emblée, plusieurs policiers ont la haine contre les jeunes de banlieue. A quand l’accalmie ?

 

         Comment améliorer les relations qui se détériorent encore un peu plus avec les manifestations lycéennes ?

 

Photo : Nuit Blanche, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 18:33

Métro 2010-10-02 0013

 

 

 

Lors de mes cours, j’ai l’habitude de répéter tous les petits détails qui reflètent mon cours … structuré ! Du genre : "C’est le titre du cours donc on le souligne en … ROUGE.". Du coup les élèves anticipent :

-         Le prof : "Le titre du cours, on le souligne en …"

-         Les élèves : "ROUGE." C’est bon, à défaut de comprendre le cours, ils savent que le titre, il faut le souligner … Comment déjà ?

 

Même chose pour le titre : "Après le petit 1, on passe au petit 2.", "Après le petit 2, … petit 3.".

Ceci me permet de feinter de temps en temps :

-         Le prof : "Après le petit 3 …"

-         Les élèves : "Petit 4."

-         Le prof : "Raté … Grand II" Pas de chance, ça ne marche pas à tous les coups.

 

Ça permet aux élèves d’être éveillés durant le cours, surtout après le repas de midi …

 

Photo : Métro, Paris. 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:52

Bois de Boulogne 04

 

 

         Récemment, un élève a posé une question à son enseignante, mais pas sur le cours, rien de tout cela, sur un sujet en dehors des clous …

         La question était la suivante : "Madame, vous sucez du combien ?"

 C’est de l’humour, un peu étrange comme humour pour un élève du collège.

         Bien évidemment, la collègue a effectué un rapport qui a donné un jour d’exclusion et 4 points en moins sur le permis à points de l’élève. Le père a été convoqué et lorsqu’il a appris la nouvelle il a réagi. Nous avons pu constater sa réaction le lendemain lorsque l’élève est venu en cours avec un cocard comme je n’en avais jamais vu. L’élève ne pouvait même plus mettre ses lunettes, car il ne pouvait pas les supporter.

         Je ne sais pas si c’est très constructif comme réaction, mais bon (positivons), au moins, il y a eu une réaction…. contrairement à d’autres parents qui restent dans le déni…

 

 

Photo : Bois de Boulogne, Pairs.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 08:25

L'académie 2010-10-02 0019

 

 

Le CPE me donne un mot à faire marquer dans le carnet des élèves. Sur ce mot est écrit "Pour cause de réunion, les cours commenceront Jeudi à 11h.".

Je demande donc aux élèves de prendre leurs carnets et je commence à dicter :

-         Le prof : "Pour cause de réunion, … pour cause de réunion, …"

-         Les élèves : Ils notent consciencieusement ces mots.

-         Le prof : "Les cours commenceront … les cours commenceront …"

-         Les élèves : Concentrés sur leurs carnets.

-         Le prof : "Jeudi à 6h du matin."

-         Les élèves : "?/!" Ils lèvent brusquement leurs têtes de leurs carnets, avec un air …

-         Le prof : Mort de rire !!!

 

Une petite blague de temps en temps ça ne fait pas de mal, j’accepte aussi le retour bien sûr. La blague n’est pas juste à sens unique. Ne croyez pas que je m’amuse à mettre le bazar dans mes classes. Je précise que cette classe était calme, je peux donc me permettre de faire des choses que je n’oserais pas faire à d’autres moments dans d’autres classes.

 

 

Photo : L'académie, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Humour
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 10:23

Hotel de ville 2010-10-03 0004

 

 

Un élève qui ne suit pas son cours et qui a déjà du mal à comprendre, se retourne pour parler avec son camarade.

-         Le prof : "Retourne toi !"

-         L’élève : "Mais il ne comprend pas votre cours." Il souhaite aider l’un de ses camarades alors que lui-même ne suit pas ! Il m’agace sérieusement, car en plus de ne rien faire, il a toujours une bonne excuse.

-         Le prof : "Mon pauvre, tu as déjà du mal à comprendre le cours alors comment vas-tu faire pour lui expliquer ? "

-         L’élève : "Quoi "mon pauvre", je ne suis pas pauvre d’abord !" L’élève s’énerve rapidement.

 

La discussion s’est un peu envenimée par la suite, j’ai donc stoppé le dialogue pour continuer mon cours. A la fin de l’heure j’ai fait venir l’élève en question avec un autre élève perturbateur mais qui a bon fond. J’ai donc expliqué l’expression "mon pauvre", qui n’avait absolument rien à voir avec le côté financier de l’élève. Du coup son camarade lui a dit avec ses mots et a désamorcer lui-même la situation.

Ce genre de chose peut très vite faire monter la mayonnaise, il suffit que l’élève répète cela à ses parents en entrant, le tout en déformant la réalité, pour qu’un coup de fil atterrisse chez le principal, la suite, vous la connaissez … convocation dans le bureau du chef !

  

Photo : Hôtel de ville, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 19:14

Tour Eiffel

 

 

Généralement sur ce blog, je parle surtout de ma vie professionnelle et bien là je vous fais part de ma vie privée.

Il y a quelques temps, voire quelques années, c’était mon boulot qui me posait des soucis, et c’était ma vie personnelle qui me faisait relever la tête.

 

Triste réalité, mais maintenant il se trouve que c’est l’inverse ! Côté job, tout se passe pour le mieux, plus de gros problèmes de discipline récurrents, juste de manière occasionnelle.

Par contre, côté personnel, j’ai plusieurs pans de ma vie qui se détériorent. Il y a certains événements de la vie, où nous effectuons naturellement un bilan sur notre parcours. Pour moi, ça tombe actuellement. Un bilan n’est jamais facile à faire d’autant plus lorsqu’il n’est pas complètement positif, grosse remise en question.

 

Entre les problèmes familiaux que nous avons des deux côtés (ma fois deux et moi-même), sans oublier des amis proches qui s’effacent, et dont nous connaissons très probablement la fin, ça commence à faire beaucoup. Ce n’est pas simple à gérer et le futur m’inquiète pour certains points.

 

Enfin il faut faire avec, et puis il y a encore des bonnes choses, heureusement tout n’est pas mauvais, c’est juste un cap difficile à passer, le creux de la vague en quelque sorte. Une nouvelle ascension va bientôt arriver … j’espère.

 

 

Photo : Tour Eiffel, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans prof-a-la-derive
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 08:19

Metro

 

Un élève prend mon cours avec un stylo "particulier". Je lui demande de me le faire voir. C’est un stylo quatre couleurs mais à deux embouts, un à chacune des extrémités du stylo. C’est pratique, comme ça ont peut avoir le bleu en même temps que le rouge par exemple. Je lui tends son stylo pour lui rendre, en le remerciant. L’élève me répond "Gardez le monsieur je vous l’offre.". Etonné pas ce geste, j’insiste pour lui rendre, mais il refuse, je le remercie donc.

Il faut préciser que la semaine précédente je lui ai donné un crayon à papier car il n’en avait pas.

Si nous pouvions faire du troc au collège, ça détendrait l’atmosphère.

  

Photo : Métro porte Dauphine, Paris.

 

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.