Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 10:43

Butte Bergeyre 2011-06-13 17-08DSCN0932

 

 

Une élève de notre établissement considérée comme sérieuse avec un bon niveau scolaire, subit depuis un certain temps les moqueries insistantes et répétées de deux de ses camarades de classe. A tel point qu’il en devient urgent de les séparer. La solution trouvée est de demander à l’élève qui ne pose pas de problème, de partir de l’établissement !!!

Incroyable, il lui est tout simplement conseillé d’aller dans un établissement privé, on croit rêver. En plus, c’est à sa famille de se débrouiller pour trouver celui-ci. Les deux élèves problématiques, quant à eux, ne sont nullement inquiétés et resteront dans l’établissement.

 

         Lorsqu’un élève est exclu de l’établissement c’est à nous de trouver un établissement d’accueil, mais lorsqu’il s’agit de jeter une bonne élève, là rien n’est fait !!!

         D’autant que ce n’est bien évidemment pas à elle de partir, mais plutôt aux deux autres élèves d’être bannis de la classe en question, et pourquoi pas si les choses vont très mal, les faire quitter l’établissement.

         Enfin l’histoire est loin d’être finie, et le combat va probablement avoir lieu, entre les adultes de l’établissement ; je sais déjà quel camp je choisirai !

 

         Si nous en sommes à conseiller aux bons élèves de fuir notre établissement, je crains le pire !!!

 

Photo : Butte Bergeyre (Sacré Coeur en arrière plan), Paris. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

bilfusée 21/07/2015 11:13

En cas de harcèlement c'est souvent le cas, et ca concerne souvent aussi les bons élèves, ceux qui sont sérieux.
Pas étonnant que ca soit la course a la bêtise dans les classes.

mumu 29/06/2011 09:57


En effet, j'ai du mal à saisir la logique de justice de votre chef d'établissement...

à David : Je ne nie pas que les fautes d'orthographe et de grammaire sont gênantes pour un prof. Ce que je vous reproche, c'est plutôt votre façon de l'avoir signalé, très agressive et absolument
pas constructrice. Proald est bien conscient du problème et en a déjà parlé.
Il me semble plus pertinent de lui pointer simplement ses erreurs, quitte à faire une correction de son post en commentaires. C'est tout. ^^
Voilà, on ne va pas passer l'année là dessus. En ce qui me concerne, on s'est expliqué, passons à autre chose. ^^

Et au fait Proald : Bonnes vacances! (c'est pour bientôt non?)

Amicalement


Proald 29/06/2011 12:45



En effet les vacances approchant, la date théorique c'est vendredi 1er. Merci bien :) et bonnes vacances à toi également.



tourtinet 28/06/2011 20:24


après enquête ,il a été rescolarisé par le rectorat à condition qu'il fasse silence sur l'affaire du lycée.

Comme il voulait son bac ,il l'a fait , mais je trouve que ça fait chantage.

Donc le lycée a eu aucune sanction .... Je suis content de l'avoir quitté (quoique que c'est un nouveau proviseur maintenant ,et il a l'air moins , je vois pas comment dire)


Proald 29/06/2011 12:43



Il a eu aucune sanction à première vue, je doute que si cela c'est passé comme tu le dis, il n'y a eu de "retour" ...



tourtinet 28/06/2011 19:57


ça peut se retourner contre ton lycée , ça dépend des moqueries.

Il y a un gars de mon lycée qui a été viré parce qu'il était victime d'insultes homophobes ( Plus simple de "virer " la victime) il a évidemment porté plainte , c'était pas à lui d'être viré.

Ensuite ,j'ignore comment ça a fini , mais vu qu'il avait le soutien d'associations homosexuelles , je pense

je sais que la HALDE s'est aussi occupé du dossier ,le ministére de l'éducation nationale ,

et comme il y avait des points qui clochait (le proviseur qui disait pas la même chose selon les versions) et que le dossier est monté jusqu'au ministére de l'éducation nationale , je pense que le
lycée a eu des soucis , même si j'ignore l'aboutissement de la plainte


Proald 29/06/2011 12:42



Attention, là l'élève n'est pas "virée", on la guide gentiment vers la sortie, c'est tout !!!



David 26/06/2011 20:44


Tout à fait d'accord avec vous pour les conclusions de cette lamentable affaire ! C'est une totale démission de la part du chef d'établissement. Il reconnait implicitement qu'il n'est pas à la
hauteur. Scandaleux !

Bravo à vous pour cet article (sans faute). Félicitations à votre correctrice !

J'en profite pour répondre aux mots doux à moi adressés par de gentils internautes... : mumu,prof et bibi.

Le métier de professeur est exigeant, il est avant tout indispensable de présenter aux élèves des valeurs. Rigueur est le maître mot. (rigueur non comportementale, mais rigueur dans le travail
présenté, et, veuillez prendre en considération la partie orthographique). Ne croyez-vous pas que les résumés recopiés bourrés de fautes (du prof) ne soient pas lus par les parents. Certes en ZEP
cela passe inaperçu... quoique...
Si certains veulent mon e-mail qu'ils me le fassent savoir, je n'ai rien à voir avec le troll de service.


Proald 27/06/2011 07:56



...



vivi 26/06/2011 16:06


Je savais qu'on marchait sur la tête depuis pas mal de temps mais alors là on croit rêver ! On est bien dans une éducation nationale ( entre autres ! ) à la dérive ...
Le pire c'est que ça ne m'étonne même plus ...


Proald 27/06/2011 07:54



C'est une "exclusion difinitive de bons élèves" !!!



Armand 26/06/2011 14:46


Cher Proald,
Le but de ta hiérarchie est de faire le moins de "vagues" possible, c'est à dire de faire en sorte qu'aucune tête ne dépasse comme on disait autrefois lors des services militaires: pas de trop
bons
élèves et pas trop de cancres irrécupérables.
Dans dix ans, la victime (sortie d'une "bonne école", j'espère) sera reconnaissante à ton merveilleux bahut d'avoir été enlevée d'un milieu délétère... (*)
Amitiés
(*)délétère: au sens figuré, susceptible de corrompre, de nuire.


Proald 27/06/2011 07:52



C'est vrai que ça peut lui rendre service à cette élève, mais tout de même, l'obliger à prendre à la porte alors que tout va bien de son côté !!!



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.