Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 10:12

Rue Parisienne 2011-02-05 16-36DSCN0189

 

 

En ce samedi matin nuageux, me voilà parti à la réunion parents – profs où nous effectuons la remise des bulletins suite aux conseils de classe, une fois par trimestre. C’est incroyable de voir les différentes interventions qu’il peut y avoir d’un élève à un autre. Je vais vous décrire quelques comportements d’élèves.

 

Entre l’élève présent avec sa mère à 8h précise, alors qu’il avait rendez-vous à 9h ! Résultat mon co-pépé (nous sommes 2 professeurs principaux par classe, c’est le résidu d’une ancienne appellation des anciens établissements difficiles!), qui est arrivé bien en avance a pu les recevoir. Je suis arrivé en cours de route.

 

Une autre élève s’est emportée devant nous, car elle n’a pas eu les Félicitations sur son bulletin. Elle a critiqué tous les profs, la mère ne disait rien, il n’y avait que mon collègue et moi-même qui lui demandions de parler plus calmement et plus poliment.

Lorsqu’elle dit :

-         L’élève : "Et puis le prof il raconte n’importe quoi, franchement il est nul, … etc …" Elle a dit tellement de choses que je ne me rappelle plus de tout, mais pour résumer, ce n’était pas très sympathique !

-         Moi : J’ai soudainement un doute. "De qui parles-tu ?" Elle ne dit rien. "Tu parles de moi là ?"

-         L’élève : "Ben oui j’parle de vous là ! Et puis toi (en s’adressant à sa mère) dis rien, tu les (les profs) défends tout le temps !"

 

La mère réagit par un simple soupir, je me suis donc empressé de la reprendre (l’élève, pas la mère, même si j’en mourrais d’envie), mon collègue a rapidement pris la suite pour calmer le jeu.

Conclusion elle parle mal à tout le monde, et ne connaît pas la politesse ! La mère devrait probablement sévir "un peu".

 

 

         Une autre élève, plutôt très bavarde en cours, voire même parfois insolente avec les enseignants, ne sortait pas un mot devant sa mère. Il fallait insister lourdement pour qu’elle réponde à nos questions, et sa réponse se limitait au minimum, c'est-à-dire un mot, deux dans le meilleur des cas !

 

 

         Et puis heureusement pour nous, d’autres élèves où le dialogue est totalement possible, une sorte de discussion courtoise entre "adultes", et où si l’élève critique un événement survenu en cours avec un enseignant, il le fait avec respect, politesse à son égard, et peut se critiquer lui-même. Ça franchement, ça fait particulièrement plaisir.

 

         Seule la moitié des parents avait jugé nécessaire de se déplacer …

 

Photo : Rue Parisienne, Paris.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Armand 10/06/2012 16:47

Cher Proald,
Il faudrait imposer des jetons de présence aux parents... Après deux absences injustifiées, une suppression des allocations familiales pendant trois mois, aurait un effet bénéfique!
Amitiés
P.S. Je plaisante: Tu n'aurais plus personne en un temps record!

Proald 10/06/2012 17:50



Plus de réunions Parents-Profs, solution radicale :)



Cristophe 10/06/2012 07:35

Pour qu'il y ait pluss de parents, il faut organiser un cocktail à la fin.

Proald 10/06/2012 17:46



Ah, bah la voilà l'idée magique ;)



magnin 09/06/2012 22:25

Si tu veux te retrouver rapidement en province,je te conseille cette méthode(qui marche parfois):un pacs avec une personne en province ayant plusieurs gamins(donc des points ,rapprochement du
conjoint(e)).

Tu le(la) rétribues.Tu n'aura aucun mal à trouver puis après tu l'oublies (consentement au départ).

Ca t'éviteras peut être de croupir pendant des années en banlieu.

Bonne chance,

Proald 10/06/2012 17:45



C'est une méthode qui marche à tous les coups en effet, et qui est rapide, mais totalement illégale. Enfin ça se pratique couramment dans l'Education Nationale.



vivi 09/06/2012 19:37

Comme d'habitude ... On se demande comment les élèves arrivent à s'impliquer si les parents s'en fichent. Il ne faut s'étonner de rien après, les chiens ne font pas des chats ( sauf
exceptionnellement ) L'attitude de la mère prouve bien qu'il y n'y a aucune éducation d'une part et que c'est leur enfant qui a le dessus d'autre part. ( l'un découlant de l'autre ) Sincèrement
j'admire les profs aujourd'hui parce que je ne suis pas sure que j'aurais autant de patience !

Proald 10/06/2012 17:43



Merci bien !



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.