Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 19:18

Place vendome 2010-12-11 0011

 

 

Suite à des soucis avec des élèves, il m’arrive d’appeler directement les parents chez eux. Suivant les cas ça marche plus ou moins.

 

Pour des raisons pratiques, je préfère appeler directement depuis chez moi le soir. Car si j’appelle depuis le collège, je dois téléphoner au beau milieu de la salle des profs, avec les autres enseignants qui font forcément du bruit. De plus je n’ai pas envie que mes collègues écoutent ce que je raconte aux parents d’élèves. Et surtout, en appelant depuis le collège cela signifie que j’appelle en pleine journée, et les parents sont probablement au travail, donc injoignables.

Bref, j’appelle depuis chez moi, par contre j’appelle uniquement les numéros de fixe, car si je dois appeler les portables ça va me coûter une fortune.

 

Parfois je tombe sur l’élève en question, qui dans le meilleur des cas m’explique que ses parents arrivent plus tard, soit … il me raccroche au nez !!!

 

Mais il y a encore mieux, un élève a vraisemblablement récupéré mon numéro qui a dû s’afficher sur son combiné, et maintenant j’ai droit à des appels anonymes et tous les mots sympathiques qui vont avec !!!

 

Donc je ne réponds plus aux appels masqués, pour que ces élèves stoppent leurs amusements. Et ma lecture de la soirée sera la documentation technique de mon téléphone pour savoir comment faire pour masquer mon numéro lorsque j’appelle !!!

 

Photo : Place Vendôme, Paris.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans prof-a-la-derive
commenter cet article

commentaires

Nom 11/05/2011 19:22


#31# depuis un téléphone portable de l'opérateur B***.
Le numéro magique à ne pas oublier, et qui peut bien aider en cas d'appel de parents...


Proald 12/05/2011 07:49



Numéro indispensable donc !!!


Merci bien.


:)



le majeur 06/04/2011 15:26


effectivement, c'était un risque à prendre en appelant depuis chez toi. j'espère pour toi que ces coups de fils ne dureront pas !


Proald 07/04/2011 09:52



ça commence déjà à diminuer ...



profesvt 04/04/2011 20:37


Tu suppose bien , c'est à Cédric que je m'adresse :-)


Proald 05/04/2011 18:49



;)



profesvt 04/04/2011 00:26


Qu'entends tu exactement Cédric par "se mettre au niveau des élèves " ? Cela se limiterait à "clasher " les élèves de temps en temps pour marquer son autorité ? Accessoirement tu es prof ou ...
élève dans ton bahut ?


Proald 04/04/2011 08:48



Je suppose que ce commentaire est destiné à Cedric ... ou peut etre à moi ?



Cedric 03/04/2011 09:43


Bonjour !
Je me demandais, la zone où vous enseignez, est elle plus à la Saint Denis, avec des tours à perte de vue ? Ou un endroit plutôt calme, mais avec quelques fauteurs de trouble ?
Parce que c'est vrai que vos choix sont limité dans un endroit du type Saint Denis, où vous risquez la mort si vous osez menacer d'exclusion un élève.

N'y-a-t-il pas des profs dans votre collège qui s'en tirent bien avec leur classe ?
Si oui, peut être la solution serait de complètement changer votre pédagogie, et devenir un prof cool, même si vous enseignez les maths, et proposer un enseignement ludique, appuyé de quelques
vannes pas trop méchante à certains élèves si ils font les marioles ?

Je crois que ces films qui montrent un prof de banlieue s'en sortir en se mettant au niveau des élèves ne sont pas du domaine de la fiction !

Au collège, les profs qui étaient idéalisés "ah ouais lui c'est un put*in de prof !" "Oh la chance t'as truc en prof de ***", étaient souvent des profs avec de la répartie. Une vanne calme beaucoup
plus qu'un mot dans le carnet. Après faut il trouver les bonnes vannes ! Dire ouais au lieu de oui, toujours tutoyer.. je pense qu'il y a moyen !

Qu'en pensez vous ?


Proald 03/04/2011 10:34



C'est plutôt du genre à la Saint Denis !!!


Il faut faire attention à ne pas tomber dans l'excès, par exemple accepter les blousons et chewing gum en cours, sans oublier la non prise du cours, ... ça peut très vite dégénérer. Maintenant je
constate régulièrement que je me suis assoupli sur pas mal de "règle" de savoir vivre. Car pour les élèves c'était malheureusement hors de porté pour eux ...


Oui, il faut savoir s'adapter, mais les élèves aussi doivent faire des efforts (accessibles pour eux).



Armand 02/04/2011 14:50


Cher Poald,
Chez nous, on peut demander à être sur liste rouge. On n'est même plus dans l'annuaire à partir de ce moment.
Autre solution: demander qu'on te rappelle et choisir un numéro "surtaxé" (genre téléphone rose) qui te rapportera un peu d'argent, en plus!
Amitiés


Proald 03/04/2011 10:30



Je prends la 2ème solution. :)



prouf de sheik is pire 02/04/2011 12:50


J'appelle rarement les parents, mais lorsque c'est le cas, pareil, je le fais de chez moi, au calme, et de mon portable en appelant mon numéro (l'avantage d'avoir un forfait illimité sur les
portables dès 20h !)
Car j'ai toujours eu peur que les parents/élèves récupèrent mon numéro de téléphone !
Bonne chance !


Proald 02/04/2011 14:35



Merci.


Tu pourrais me prêter ton portable après 20h ?


:)



Youssef 02/04/2011 12:04


Effectivement, regarde sur le site de ton opérateur quelles sont les modalités de non présentation du numéro. C'est un général un code de 4 chiffres auquel tu ajoutes le numéro que tu souhaites
appeler et magie ... !

M'enfin, ça doit être sacrément gênant de tomber sur le gamin. "Bonsoir, c'est M. X, passe pour ton père.", ça donne quoi si le gamin justement raccroche ? On se sent un peu démuni tout de même non
?


Proald 02/04/2011 14:34



Démuni, c'est sûr, car à part crier sur soi, c'est la seule chose qui me reste à faire ...



Aurélie63 01/04/2011 20:09


ah ça ! le numéro masqué c'est la première chose à laquelle j'ai pensé la première fois que j'ai du appeler un parent !


Proald 02/04/2011 14:32



On ne m'y reprendra pas !!!



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.