Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 11:16

Notre Dame de Paris 2011-06-02 16-26DSCN0890

 

 

Aaaah l'organisation des sorties c'est toute une histoire. Une fois que celle-ci est planifiée, il faut donner des autorisations de sorties aux élèves, puis qu'ils les fassent signer par leurs parents, et pour finir nous devons les récupérer.

Ensuite, il faut organiser la sortie elle même à proprement parler.

Mais le meilleur c'est lorsqu'arrive le jour J, les élèves arrivent généralement au compte-gouttes, donc nous partons toujours avec 15 minutes de retard. Ensuite dans les transports en commun, les accompagnateurs se tapent l'affiche (comme disent les élèves). Car les élèves n'hésitent pas à faire des commentaires à haute voix sur les personnes aux alentours. Bref, la honte !!!

 

Une fois arrivés sur place, on s'aperçoit que la sortie initialement prévue ne correspond pas du tout à notre attente ; résultat en 1 heure c'est bouclé, il reste donc 2 heures à tuer. Car les cours de l’après midi ont été annulés. Nous essayons de sauver la sortie en effectuant une visite culturelle de Paris (encore heureux que cette sortie eut lieu dans Paris).

Et les élèves ont adoré la visite qui s’est transformée en balade touristique de Paris.

Résultat ils se rappellent uniquement des supers photos qu'ils ont pu prendre lors de la sortie devant la Tour Eiffel !!!

 

 

Photo : Notre Dame, Paris.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Cristophe 26/03/2012 01:37

Une visite de notre dame en une heure : tes élèves ne se sont pas longtemps recueillis !

Proald 26/03/2012 11:10



Le recueillement a durée le temps de la photo !



Armand 25/03/2012 14:10

Cher Proald,
Notre Dame: Enfin une église spacieuse et convenant à tous tes élèves, même à ceux qui ne sont pas catholiques!
Les bénitiers permettraient de remplir les pistolets à eau, les confessionnaux serviraient à ceux qui sont pris de besoins pressants et, pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux, les gargouilles
seraient de merveilleux souvenirs à emporter!
Tu aurais aussi l'avantage collatéral de la facture des dégâts qui oterait tout désir à ta hiérarchie de t'obliger à effectuer une seconde sortie...
Si ce n'est pas suffisant, il te resterait, à Paris, le "musee-baccarat" et ses cristaux dont la résistance aux matches de foot n'est plus à démontrer...
Amitiés

Proald 25/03/2012 22:53



Toujours aussi énorme tes histoires :)



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.