Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 10:40

Dalida 2010-12-12 0007

 

 

Depuis maintenant 2 ans, le ministère a mis en place un numéro de téléphone pour obtenir tous les renseignements utiles concernant les mutations. Avant ce numéro, il fallait se débrouiller par ses propres moyens pour connaître tous les rouages des mutations, car ce sujet est extrêmement complexe.

Auparavant, nous devions soit nous rapprocher du rectorat qui se montrait trop peu disponible pour ce type de tâche (qui perturbait leur travail habituel). Soit il fallait contacter les syndicats, qui se faisaient une joie de vous répondre, à la condition que l’enseignant en quête de réponse soit syndiqué !

En clair, le ministère se désintéressait de l’information à fournir à ses enseignants, reléguant cette partie aux syndicats.

 

Maintenant, il y a un super numéro qui se charge de tout cela, au prix d’un appel local. Les opérateurs savent effectivement tout, mais seulement dans les grandes lignes. En effet,  si votre dossier est un cas particulier, il n’est pas en mesure de répondre et donne, dans le pire des cas, une mauvaise réponse. Sachant que là nous parlons de mutation, quelque chose qui va avoir une incidence sur toute votre carrière professionnelle et même votre vie personnelle.

C’est une bonne idée d’aider son personnel dans les mutations encore faut-il mettre des personnes qui soient capables soit de connaître le système, ou au moins capable de se renseigner correctement … Concrètement, former des gens maitrisant la complexité très très très complexe du mécanisme des mutations des enseignants !

 

Photo : Maison de Dalida, Paris. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

trikouf 30/01/2011 13:56


au fait , une fois tu parlais des agents de surface ,ou des surveillants qui s'occupaient des portes coupe-feu ,et des fausses alertes.

mais c'est pas plutot le rôle du concierge ? après tout , il a le tableau des alertes , et sait donc directement où est l'alarme allumé , peut l'éteindre de sa loge , mais aussi savoir bien plus
vite que les surveillants ,ou agents d'entretien dans quels bâtiments / étages , ont été fermés les portes coupes-feu . A moins que chez vous les surveillants et agents d'entretien aient ,
contrairement à mon collège , "la chance " d'avoir aussi un tableau d'alarmes.


Proald 31/01/2011 08:34



En effet, tu as raisons, le tableau se situ bien à la loge. Mais le gardien ne peut partir de son poste, sinon plus personne ne sort ni ne rentre dans l'établissement, le temps de son départ ...


Donc il prévient un agent qui va désactivé le bouton d'alarme en question.


 



Vincent 28/01/2011 16:35


Salut Prof.
Un petit tour chez toi,moi ça va un peu mieux.
Bonne soirée et bon week.
a+ Vince.


Proald 28/01/2011 16:47



Si tu es rétabli pour le week end, c'est parfait :)



lesmichesdelaboulangere.over-blog.com 25/01/2011 17:39


Et bien ça doit pas être facile tout ça . Se retrouver dans une situation ou finallement tu ne sais pas vraiment se qui va se passer. Comment c'est possible que l'on prète si peu attention à la
gestion de carrière des profs


Proald 26/01/2011 09:50



Ce n'est visiblement pas la priorité du ministère ni des syndicats ...



Armand 23/01/2011 13:40


Cher Proald,
S'il vous faut des "complexificateurs", je crois que la Belgique pourrait vous en offrir, à la condition que vous les gardiez définitivement!
Chez nous, il y a l'église, la justice, les pédophiles, les réseaux d'enseignements, les rôles linguistiques des partis, les syndicats... et d'autres groupes de lumières!
Amitiés


Proald 24/01/2011 09:30



Nous avons également suffisament de "complexificateurs" (comme vous les appelez) en France ;)



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.