Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 19:15


 

         Il se trouve qu’une célèbre marque de chewing-gum, Malabar pour ne pas la citer, inclue des autocollants avec leurs chewing-gums. A mon époque (lorsque je dis ça, j’ai l’impression d’avoir la quarantaine !), j’utilisais le stickers, en le mettant sur mon avant bras. J’étais tout content que mon bras soit orné de ce trophée, je faisais attention lorsque je passais à la douche pour que celui-ci reste le plus longtemps possible intact.

 

         Maintenant, les élèves ne collent pas ces tattoos sur eux, mais sur leurs cahiers (ils font ce qu’ils veulent), mais également sur les murs du collège, les portes, les tables, …

         Et ça c’est franchement moins cool.

 

         Pas plus tard que hier, ma classe entre, mes élèves attendent debout devant leurs chaises et en traversant la classe je vois un élève deux rangs plus loin, appuyer soigneusement sur un tattoo qui se trouve sur la table. Je ne réagis pas aussitôt (car il est déjà trop tard), je continue d’observer la scène du coin de l’œil, sans me faire repérer.

         L’élève enlève avec précaution le papier, et le tattoo est collé parfaitement sur la table. J’arrive donc vers lui, il me regarde fixement et met discrètement son gant sur le stickers pour le cacher. Et le débat est amorcé :

-         Le prof : "Pourquoi as-tu fait ça ?"

-         L’élève : "Quoi ?"

-         Le prof : "Là sous ton gant ! C’est quoi ?"

-         L’élève : "Rien." Il continue de laisser son gant. Je le retire.

-         Le prof : "Alors, pourquoi as-tu collé ceci sur la table ?"

-         L’élève : "C’est pas moi !"

-         Le prof : "Arrêtes, je t’ai vu faire !"

-        

 

L’élève continue à nier les faits, alors que je l’ai vu de mes yeux. Plusieurs échanges verbaux ont lieu, puis je lui dis.

 

-         Le prof : "Bon tu as une heure de retenue et tu me nettoies ça sinon, je vais faire un rapport." Toujours et encore la menace … ce n’est pas terrible, mais il faut bien trouver une solution !

 

L’élève continue de nier et en prime, il râle, malgré tout il nettoie.

 

-         L’élève : "Oh, m’sieur, c’est dur, ça part pas."

-         Le prof : "Il fallait y penser avant, la prochaine fois tu réfléchiras avant de faire une bêtise."

 

Heureusement que je l’ai vu, car j’aurais constaté ce tattoo sur la table durant l’heure de cours, je n’aurais pas pu lui faire avouer, vu l’aplomb avec lequel il a nié. Comme quoi, il ne faut jamais croire les élèves, enfin dans des cas similaires.

 

Photo : L'opéra Garnier, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

eh m'dam 25/02/2010 11:19


les miens (18 ans tout de même) s'amusent à les coller par surprise sur leurs camarades, de préférence sur le visage...) Résultat: une "victime", exaspérée, s'est tournée vers l'artiste et lui a
collé un coup de boule monumental, en plein cours (élève KO, du sang partout, tables renversées)
Quand y en a marre, y a malabar???????


Proald 26/02/2010 10:44


Au moins, la "victime" ne sera plus embêtée de si tôt !!!


Emily 17/01/2010 11:45


Quand tu les écoutes c'est toujours eux qui ont raison. Courage!


Proald 17/01/2010 13:26


Toujours oui.


Impression de prospectus 13/01/2010 11:52


nous vous remercions pour tout le travail fourni
Bonne continuation a vous


Proald 13/01/2010 14:24


???


Maurice and co... ! 12/01/2010 20:54


mon fils qui est gendarme a les mêmes réactions même avec le tube d'alcootest qui vire au positif ++++ sous le nez des personnes controlées !!


Proald 13/01/2010 14:24


C'est pas mal ça !!!


Ju' 11/01/2010 10:49


C'était déjà très à la mode au début de mes années collège (il y a, pfouuu... Longtemps. Ca me semble très loin).
Le grand jeu à l'époque était de mettre une petite claque à quelqu'un, et de lui laisser un tatoo sur la joue en souvenir...


Proald 11/01/2010 18:51


C'est toujours d'actualité ...


le majeur 10/01/2010 14:47


moi aussi j'adorais les tatouages malabars ! et aujourd'hui, ce sont mes petits qui ont pris la relève ! et j'espère qu'ils n'auront jamais idée de les coller ailleurs que sur eux !


Proald 11/01/2010 18:50


J'espère aussi.


Sweet'N'Sour 10/01/2010 05:39


Je parie qu'il va être tenté de le refaire mais en prenant grand soin de ne pas être pris en flagrant délit.


Proald 10/01/2010 11:01


Je n'espère pas !


Youssef 09/01/2010 22:16


Les élèves sont par définition de parfaits menteurs le cas échéant: ils savent jouer sur la culpabilité, la pitié. De vrais pros !


Proald 10/01/2010 11:00


Ils s'exercent un peu tous les jours pour quelques uns d'entre eux !


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.