Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 11:21

Passage Geffroy Didelot 2010-03-19 0004

 

Il y a quelques temps, j’avais parlé de ce sujet (lien LXII La note de vie scolaire), à l’époque je me trouvais dans un autre établissement. Le barème n’est donc plus le même. Ce qui m’exaspère vraiment dans mon établissement, c’est de constater que les élèves ont quasiment tous la moyenne pour cette note de vie scolaire, et en grosse majorité supérieur à 18/20 !!! Pourtant vous avez dû comprendre que les élèves de mon établissement ne sont pas des petits anges.

 

         Pourquoi une telle note alors ? Peut être pour améliorer sensiblement la moyenne de nos élèves, et ainsi le taux d’obtention du DNB (Diplôme National du Brevet) ! C’est tellement simple vu comme ceci !

 

         Comment faisons-nous précisément pour mettre cette note qui joue pour le Brevet ?

         A chaque trimestre, le CPE référent du niveau et le professeur principal de chaque classe se retrouvent pour mettre une note. 15 minutes suffisent pour mettre la note pour tous les élèves d’une classe. Le CPE gère à la louche la partie retards, absences injustifiées, et comportement au sein du collège (notamment le permis à point). Tandis que le professeur principal apporte la vision de la classe et des collègues, toujours grosso modo.

 

         Cette note, c’est de l’approximatif. Mais ce n’est pas représentatif du comportement des élèves.

 

         C’est franchement du n’importe quoi. Car chaque établissement est libre de mettre le barème qu’il souhaite. Donc d’un établissement à un autre, la note pourra être totalement différente pour un élève identique !

 

         Mais surtout un élève perturbateur, peut facilement obtenir la moyenne à cette note …

 

 

Photo : Passage Geffroy, Paris.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fireblade 21/07/2010 20:45


Ce Qu'il Fallait Démontrer, CQFD!


Proald 21/07/2010 21:30



A voilà !!!



Youssef 21/07/2010 19:33


Ce qu'il fallait démontrer. Ou "quod erat demonstrandum" si tu es latiniste. ;)


Proald 21/07/2010 21:30



Non pas de latin pour moi :(



Youssef 14/07/2010 01:07


Comme tu le disais, il ne faut pas désavantager les élèves pour le DNB par rapport aux établissements qui offrent cette note de vie scolaire. CQFD.


Proald 21/07/2010 18:42



CQFD ? C'est quoi déjà ?



David 13/07/2010 20:19


Mais quand arrêterez-vous (tous réunis...) cette démagogie ?
C'est du grand "n'importe-quoi".


Proald 21/07/2010 18:38



Démagogie, démagogie, c'est vite dit !



le majeur 13/07/2010 17:07


faut bien qu'ils aient la moyenne quelque part...
ouais, je sais, ce n'est pas une solution...


Proald 21/07/2010 18:38



...



Armand 13/07/2010 14:31


Cher Proald,
J'ai des explications à proposer pour offrir des diplômes à tous.
Un cancre ayant réussi ses examens s'en va voir ailleurs et ne perturbe plus les cours. (Avantage N°1)
De plus, un étudiant, par sa présence en classe, coûte énormément à la société. (Avantage N°2)
Certains élèves, par leur méconnaissance de la langue, ont aussi du mal à comprendre les profs. Le langage SMS leur a bien facilité la vie.
Malheureusement, il y a des limites aux simplifications...
Un exemple "pour ta classe" (tu es prof de math, si je me souviens): le théorème de Pythagore peut être démontré de différentes façons. Seule une est encore enseignée (provisoirement, pour ne
pas
trop rebuter les gentilles têtes blondes)...
La prochaine étape se passera comme un cours de religion: le "pont aux ânes" deviendra un dogme, tout comme les aventures de Jonas et sa baleine.
Amitiés


Proald 21/07/2010 18:37



C'est la fin de la fin là !



Bonjousonja 13/07/2010 11:41


Bonjour
Effectivement, il y a comme un petit problème, que même les parents pourraient desceler, s'ils se donnaient la peine d'y regarder de plus prêt. L'éducation nationale est de plus en plus
largueuse... Ou bien elle sabotte les générations futures. Déjà qu'il y a bien des choses à voir sur notre école de la république, on peut dire que cela ne va pas en s'améliorant.
Ma foi, si tout le monde est content, alors, pourquoi pas...
Bon courage et à un autre jour
Sonia


Proald 21/07/2010 18:33



Merci à toi.



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.