Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 10:22

Parc de Belleville 2010-04-11 0005

 

 

Lors d’un cours qui se tient en fin de journée, un élève perturbateur qui me "les casses royal". La sonnerie retentit, soulagement (oui suite à un cours où je n’ai pas le calme, je ne souhaite qu’une seule et unique chose : la fin !), mes élèves sortent pour laisser place au cours suivant, qui cette fois-ci sera le dernier de la journée.

 

L’élève qui c’est fait remarquer durant l’heure, me dit "M’sieur, suis collé avec vous !", le tout avec un sourire largement marqué sur son visage. Il me nargue ouvertement, en gros il m’a bien emmer… durant l’heure et ça va continuer. Je déteste ce genre de comportement, car j’ai l’impression d’être vaincu (et ce n’est pas toujours qu’une impression).

Mais un doute arrive à moi. Ai-je vraiment collé cet élève, où fait-il ça juste pour s’amuser avec moi ? Il faut que je contrôle ça sur son carnet, mais il ne l’a pas … bin voyons !

Je vais donc le voir, pour lui demander de s’installer à une place au fond de la salle durant cette heure de retenue. Et mon doute devient réalité "Non j’déhec m’sieur !", je traduis "Non je déconne monsieur !". Autre traduction possible "Je vous ai bien baisé !".

 

Il ne tient qu’à moi de renverser la situation, je lui prends son sac que je prends soin de mettre au dessus de l’armoire. L’élève étant trop petit, il ne peut pas se dérober sans son sac, et je lui demande de rester 10 minutes supplémentaires pour la peine, vengeance !!!

         Bien sûr, il n’est pas content, il tente de me convaincre de le laisser partir, mais je ne change pas d’avis. Il ne peut s’enfuir car je retiens son sac en … otage !

"Et bien comme tu continues dans ton comportement, je te rajoute 10 min (ce qui nous fait un total de 20min), je te conseille de te calmer, sinon tu vas passer toute l’heure ici !"

 

         Cela a bien calmé l’élève, qui du coup ne recommencera probablement pas, la punition réactive me semble parfaitement en adéquation avec le comportement de l’élève. Mais je déteste faire cela, car je ne suis pas dans mon droit, coller un élève la journée même (la minute même plutôt) n’est pas autorisé, les parents n’ont pas été avisés. D’ailleurs, l’une de mes collègues a dû se justifier dernièrement auprès du chef !

         Et le fait de garder le sac en haut d’une armoire, n’est pas vraiment un comportement "normal" d’un prof.

 

         Lorsque les règles ne sont pas en concordance avec notre besoin. Comment faire pour s’adapter à nos élèves …

 

 

Photo : Parc de Belleville, Paris.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

commentaires

jirandon 20/07/2010 13:42


de quoi es-tu prof? Attention aux fautes de syntaxe, de conjugaison et autres...ça craint à mort relis toi


Proald 21/07/2010 18:43



Pas de français, si cela peut te rassurer !



Nathalie 17/07/2010 12:38


Issue d'une famille de "prof" (de l'arrière grand oncle en passant par le petit cousin), ce blog me rappelle largement les conversations de repas de famille, et à plusieurs reprises je me suis vue
sourire.
Une bonne continuation, et bon courage avec les collégiens.


Proald 21/07/2010 18:42



Merci à vous.



Kimaali 02/07/2010 10:21


Bon, je suis confortée dans mon idée que la plupart des profs sont des adultes charmants mais pleins d'un amour-propre qui dépasse parfois les limites de la raison. Par principe, solidarité, je
n'aime pas critiquer les comportements d'élèves, même stupides comme celui-là. Après-tout, s'ils veulent êtres cons, c'est leur problème. Je leur conseillerais plutôt (c'est ce que je fais depuis
mon entrée au collège) de ne pas s'attirer d'ennuis avec les profs, de peur de devoir encore plus se soumettre à leur loi injuste et arbitraire, voire d'abuser de leurs talents d'acteurs (j'ai pas
fait exprès, m'sieur, j'savais pas, m'sieur, j'avais pas le temps, m'dame, et autres excuses stupides qui confirment au prof qu'il a en face de lui un crétin boutonneux et un rebelle qui joue les
gros durs mais qui est en fait un cœur d'artichaut). Que de peines pourraient-ils s'épargner...


Proald 02/07/2010 14:30



...



marie 27/06/2010 11:16


Sur ce coup là , je trouve que tu as très bien géré
même si tu étais à la limite de ce qui est permis, tu n'as rien fait de réellement interdit ou répréhensible non plus.
ça lui servira réellement de leçon, pour cette fois....
On sent que tu as acquis une certaine expérience,(je te lis souvent, même si je commente rarement)

Bon je ne retiens pas la méthode car moi mes élèves sont souvent bien plus grands que moi !


Proald 28/06/2010 11:12



Merci à toi :)



Brice 25/06/2010 17:13


C'est drôle car en te lisant, Proald, à la différence des autres lecteurs qui donneraient plutôt cher pour ne pas avoir des classes comme les tiennes sur le dos (qui pissent sur les portes,
arrachent les poignées...), moi j'aimerais beaucoup voir ce qui se passe en vrai dans tes cours.

Je ne doute pas que tes élèves sont des petits monstres, mais tu sais, je suis tombé moi-même sur des profs qui avaient fait des crises de dépression et des arrêts des travail à cause de nos
classes. Et c'est vrai que les cours étaient très éprouvant pour eux. Pourtant, il fallait voir la (non-)méthode qu'ils employaient pour nous gérer.

C'est difficile d'émettre un jugement sur le seul point de vue partiel d'un prof. Et donc, dire que tes classes sont ingérables, point, serait... imprudent.

Cela dit, je sais que ton blog n'a pas pour vocation d'être scientifique, Proald, et j'apprécie tes billets pour ce qu'ils sont.

Brice.


Proald 25/06/2010 18:50



En aucun cas je dis que mes classes sont ingérables, car j'en ai qui son sympathiques aussi. Et toutes les classes varient d'un jour à l'autre, et durant l'année scolaire.


Enfin tout cela est extrêmement aléatoire à l'image des articles du blog (déprimants, noirs, positifs, humouristiques, ...).



Camille 23/06/2010 15:20


Ca je n'en doute pas :) Car finallement à chaque je rigole beaucoup de ce que tu écris et d'un autre côté j'aurais une envie folle de leur tordre le cou si j'étais à ta place. Mais bon il faut dire
que je n'ai aucune patience.


Proald 23/06/2010 19:45



:)



Camille 23/06/2010 12:27


En lisant ton blog j'aime de moins en moins les enfants :D


Proald 23/06/2010 15:05



Attend un peu, il va y avoir des articles où tu vas bien rigoler !



xune-envie-de-vivrex.over-blog.com 21/06/2010 22:27


Chers Lecteurs, chères lectrice,

Voilà qu'en ce début d'été, Il y a du nouveau sur mon blog,
http://xune-envie-de-vivrex.over-blog.com/
Surtout en fin, Je vous invite a le consulter, et à laisser vos petits commentaires

Pleins de bisous,
Bien à vous,
Elody


Proald 23/06/2010 15:03



...



Youssef 21/06/2010 17:17


Nop, relis le théorème fondamental de l'enseignement:
"Action, Réaction, Répression".
Démontre nous la réciproque :)


Proald 23/06/2010 15:01



:)



Armand 21/06/2010 16:02


Cher Proald,
As-tu déjà pensé à donner un cours de physique?
Une "vuvuzela" est censée donner un son de 135 dB à une distance de un mètre. A 300 mètres, c'est nettement plus supportable.
L'élève irait dans la cour de récréation avec l'instrument de musique.
Tu vérifierais depuis la classe le faible bruit résiduaire.
Amitiés


Proald 23/06/2010 15:01



Je en suis pas sûr que ma hierarchie apprécie cela à sa juste valeur ...



marie 21/06/2010 14:46


Ici aussi ils m'en font voir de toutes les couleurs ...bien souvent je me demande ce que je fais là , dans un brouhaha général...Et pourtant je suis dans un collège "sans histoire" , au fin fond
d'un département rural .... mais non , ils sont chiants ici comme ils ont l'air de l'etre chez toi.... et moi, je suis trop petite pour mettre un sac sur une armoire , lol.


Proald 23/06/2010 15:00



Tant que ce ne sont pas les élèves qui te mettent ton sac sur l'armoire ...


;)



Youssef 21/06/2010 11:21


A temps exceptionnels, mesures exceptionnelles ! Tu redoubles d'originalité ! Incroyable :)


Proald 21/06/2010 13:57



Action ... réaction !!!



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.