Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 08:47

Ambassade de Pologne 2012-09-15 11-04DSCN3072

 

Aujourd'hui, un élève m'a posé bien des difficultés. Celui-ci arrive en cours, puis mange dans le fond de ma salle. Je lui demande donc de stopper son petit déjeuner, mais rien n'y fait. A chaque fois il recommence.

 

De plus il ne prend pas le cours, ne voyant pas l'utilité (enfin, il a dit la même chose avec des mots beaucoup moins sympathiques).

 

A bout, je décide donc de me séparer de lui, en lui demandant donc de sortir. Il refuse, je vais donc vers lui pour l'inciter à sortir, il se déplace dans la salle de telle manière à ne pas sortir de celle-ci. Au passage, il arroge la classe pour que les élèves le soutiennent. Chose qu'ils font sans soucis !

 

Une fois dans le couloir, il cherche à rentrer en classe. Me positionnant devant la porte, il me pousse pour forcer le passage, je le maintiens à l'écart pour qu'il arrête de me pousser violemment.

Et là, il se déchaîne, il me tutoie, et me renvoie balader.

La classe est surchauffée, et j'ai du mal à gérer les deux fronts à la fois, l'élève nerveux et la classe déchaînée !

 

J'aperçois deux adultes dans le couloir, leur présence permet de calmer les esprits. Mais l'élève continue dans sa provocation.

En lui demandant de rester derrière la ligne désignant le seuil de la porte, il s'arrange à avancer au fur et à mesure pour me provoquer. Par ailleurs, il tente toujours d'obtenir l'appui de la classe ...

Je coupe donc le plus rapidement possible ce débat, et l'exclus définitivement … pour retrouver enfin le calme dans la classe !

 

 

 

Photo : Ambassade de Pologne, Paris.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

commentaires

Armand 14/06/2013 09:58

Cher Proald,
Il me semble avoir déjà lu un article similaire précédemment.
Ce genre de choses est donc courant.
Une solution d'urgence serait de faire venir le proviseur pour expulser le trublion de l'école, convoquer la Maman et lui demander d'assister au prochain cours que tu dispenseras, sous peine
d'exclusion définitive de son rejeton.
Comme elle peut probablement utiliser des méthodes "non conventionnelles", le gosse se calmera probablement rapidement...
Amitiés

Proald 15/06/2013 14:08



ça pourrait en effet fonctionner ...



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.