Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:39

L'académie 2011-01-01 00-05DSCN0122

 

 

Mon cours débute, il me manque six élèves, un des élèves présents me signale que ces élèves sont retenus par l’un de mes collègues, car ils sont arrivés en retard à son cours et ont obtenuune punition, donc ils la finissent en dehors de son cours !!!

Quelques minutes se passent, lorsque deux élèves viennent avec un mot de retard de la part du collègue. Une quinzaine de minutes après la sonnerie, deux autres élèves arrivent … puis cinq minutes après le cinquième. Pour finir par le sixième une demi-heure après le début de mon cours !!!

 

Bien évidemment lorsque ces élèves arrivent ils sont remontés à bloc, du coup ils commencent à parler avec les autres. Et lorsqu’on étale leurs entrées en cours toutes les dix minutes, ça pénalise le cours entier.

Ce n’est pas la première fois que ce collègue pratique la retenue d’élèves en dehors de ses heures de cours, enfin c’est la première fois qu’il le fait de manière si importante, je lui en ai donc touché deux mots, il m’a bien précisé que c’était à titre exceptionnel, et que cela ne se reproduirait plus.

 

Il vaudra mieux, car je me suis promis de refuser l’entrée en cours de ces élèves, avec ou sans mot d’excuses de sa part, il les gardera l’heure entière la prochaine fois !

 

Photo : L'Académie, Paris (Pour le 1er de l'an).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

maggam 08/12/2011 00:16

Ce qui est dommage c'est que j'aime beaucoup ton blog,mais des fois il m'irrite par ce que je connais trop ton milieu (enseignant...)
surtout bonne continuation ;)

Proald 08/12/2011 21:52



Merci, à toi également.



maggam 07/12/2011 23:46

Ce que tu dis est vrai mais va travailler dans le privé aujourd'hui( je parle de l'enseignement,on n'est plus rien...)

Proald 08/12/2011 21:51



Ah tu parles d'être prof dans le privé ? J'avoue ne pas connaître ce milieu.



maggam 07/12/2011 21:02

C'est sûr que pour certains profs, connaitre la vie normale et les vrais 35 h, ça leurs ferait un choc.Les ados ne sont pas simples mais ils ne sont pas tous des monstres,les chefs de services...;)

Proald 07/12/2011 23:01



Je te laisse le soin de lire cet article qui date de 4 ans 1/2, mais qui est toujours d'actualité :


http://prof-a-la-derive.over-blog.com/article-10592506.html



Isonu 03/12/2011 19:37

Je lis de temps en temps ce blog et c'est la première fois que je laisse un commentaire. J'avoue que le commentaire du "collègue" ci dessus m'exaspère au plus haut point.
Pour avoir fait les deux et malgré la dénomination, ce n'est pas le même métier d'enseigner dans un collège difficile de ZEP et un lycée général alors je trouve votre commentaire d'une prétention
insupportable...
De plus, il me semble bien que le lecteur occasionnel n'étant pas "du milieu" puisse se rendre compte que tous les collèges de France ne sont pas peuplés de bisounours en mal de savoir.
Ensuite, on peut aussi critiquer les dysfonctionnements du système tout en aimant enseigner... Alors la remarque sur la démission me parait pour le moins déplacée.
Enfin, ceci est un blog donc si vous n'aimez pas ce que vous y lisez, ne le lisez pas.

Bon courage à proald

Proald 04/12/2011 18:00



Merci pour ton commentaire.



Mathieu 30/11/2011 22:31

Eh bien dis donc tu en as des malheurs ma cocotte avec ces méchants élèves...
Un conseil, si la vie de professeur t'ennuie à ce point, pourquoi ne pas démissionner de la fonction publique et changer de métier, au lieu de critiquer le système ?
A moins que la sécurité de l'emploi et les nombreuses vacances fassent pencher la balance pour rester dans l'"enfer" ?
Personnellement je suis professeur de maths dans un lycée général depuis 12 ans et je trouve ce métier agréable, avec les nombreux avantages de la fonction publique.
Pourquoi critiquer ? Tu es libre de donner ta démission.
Mes salutations, prof à la "dérive".

Proald 02/12/2011 08:56



Je ne vis pas un enfer, et ne souhaites pas non plus changer de job. J'explique simplement ici mon quotidien, et plus particulièrement les choses qui sortent de l'ordinaire. Du coup, il est vrai
que c'est en général des sujets négatifs. Il y a bien évidemment des choses positives qui m'arrivent de raconter ici, mais ce n'est pas la majorité des articles.


En espérant avoir éclairé ta lanterne.



maggam 30/11/2011 19:14

Ton blog est tjrs intéressant.Tu est le seul à ne pas m'avoir encore viré.Mentalité des profs...

Proald 02/12/2011 08:52



Roooo lala !!!
Pourquoi je devrais te virer ? 



Armand 29/11/2011 15:38

Cher Proald,
Et si tu excluais ces élèves de ton cours ce jour-là, pour absence injustifiée? Les parents s'en prendraient certainement au prof sans-gêne!
J'ai ainsi connu une société qui faisait signer un livre des présences à 8H30.
A 8H35, la patronne reprenait son livre.
Ceux qui n'avaient pas signé étaient comptabilisés comme en "absence injustifiée". (HAHAHA)
Amitiés
P.S. Quid des bus qui emmènent des ouvriers sur un chantier? L'ouvrier en retard devrait-il rembourser les heures non prestées par le reste de son équipe?

Proald 30/11/2011 14:50



Eh bin tu es un peu dur il me semble !!! ;)



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.