Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 11:43


 

Ce qui est énorme, c’est lorsque nous voyons comment les enseignants procèdent pour venir à celle-ci. Il y a tout d’abord les enseignants qui viennent en dehors de leurs heures de cours, donc bénévolement (je dis bénévolement car dire que cette réunion fait partie du travail de l’enseignant est grotesque).

 

Ensuite, il y a ceux qui ont prévenu leurs élèves et n’ont pas fait cours.

 

Puis des combinaisons du meilleur goût, des enseignants qui ont perdu leurs heures de cours et d’école après l’école, ces heures d’école après école étant rémunérées en HSE (Heure Supplémentaire Effective), les enseignants perdent donc de l’argent en venant à la réunion !

 

D’autres, qui perdent leurs heures de cours, mais partent en milieu de réunion pour assurer leur HSE, et donc ne pas perdre d’argent à cause de la réunion.

 

Et pour finir, des enseignants qui viennent à la réunion alors qu’ils n’y sont pas conviés et perdent ainsi un cours, mais n’oublient pas de partir au milieu de la réunion pour effectuer leur HSE.

 

Quoi qu’il en soit, je sais déjà dans quelle catégorie je me trouverais l’année prochaine … dans celle des absents.



Photo : La Société Générale, Paris.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Isabelle 31/01/2010 14:24


Je suis contente que vous ayez répondu à mon commentaire et si cela ne vous dérange pas, j'aiemerai encore amener une précision. Je réitère : je gagne 1035 euros net par mois pour 41 h de travail,
car nous, AED, n'avons pas droit à toutes les vacances mais à 5 semaines de congés payés et donc nous récupérons les heures des vacances. Mais qu'à cela ne tienne, vos études sont supérieures aux
miennes. Je suis d'accord avec vous sur le fait que certains AED ne sont pas top et c'est pour cela que je demande haut et fort que cette fonction soit professionalisée, ce qui empêcherait d'avoir
des guignols qui viennent se mettent les fesses au chaud. Mais le fond de l'histoire ce n'est pas tellement : combien on gagne ou combien de temps on bosse, c'est surtout pour qui on bosse et quels
sont nos objectifs. Il est trop facile de mépriser la jeunesse et de dire et répéter qu'elle est de pire en pire sans se remettre en question. Même si les parents ne soutiennent plus les profs
comme ils le faisaient par le passé, il ne faut pas non plus négliger le fait que les profs ont baissé les bras et ont tendance à se débarrasser des problèmes plutot que de les prendre à bras le
corps. Le nombre de conseils de discipline augmentent d'année en année et la délinquance aussi. L'adolescence est un moment difficile et les jeunes commettent des erreurs et on pense que c'est en
les rejetant qu'ils vont cesser d'en commettre, c'est une erreur ! il faut savoir écouter, tolérer et éduquer ; exiger avant tout le respect de l'adulte (sans tolérance) et admettre que certains
élèves y sont parce qu'ils sont obligés et que pour eux, l'école c'est l'enfer. C'est là qu'il faut trouver des solutions. Je sais bien que je ne referai pas le monde, mais cela me fait du bien de
pouvoir m'exprimer car malgrés tout, je respecte mes collègues et je retiens mes appréciations enflammées. Excusez donc si je généralise et me défoule sur votre blog, mais après tout, il est aussi
fait pour ca...


Proald 01/02/2010 18:21


Je réponds à tous les commentaires.

C'est différent, vous faites donc un 35h annualisé. Vous êtes donc payés au SMIC.

Pour info, nous payons nos vacances, non pas en travaillant plus pour compenser comme vous le faites, mais en étant moins payés. Car nous sommes payé à 80% du point d'indice de notre niveau
concernant les fonctionnaires. Un autre fonctionnaire (non prof) du même niveau sera à 100%, car 5 semaines de congès.

Je ne méprise absolument pas la jeunesse, à travers ce blog, je tente de relater des faits qui m'étonnent, qui me font peur, ... tout ceci pour extérioriser le mal être que je peux avoir certains
jours. Mais il y a également des faits positifs, que je mets également sur ce blog.
Et je me remets en question régulièrement en testant de nouvelles "actions" de ma part pour essayer d'amèliorer le (celui des élèves et le mien) quotidien.

Evitez juste de généraliser, c'est la seule chose qui m'a choqué sur votre commentaire précédent. Ce blog est un peu mon exutoire, donc vous pouvez faire de même.
Bonne continuation.


Isabelle 29/01/2010 22:46


Je suis atérée. Je suis assistante d'éducation depuis 4 ans et j'en ai assez d'entendre les profs se morfondrent à longueur de temps. Il est vrai que des écoles sans élève ce serait tellement mieux
! J'ai 42 ans et je me souviens qu'à "mon époque" nous n'étions pas des anges non plus. Il y a quand meme des choses que vous oubliez de préciser dans tous ces articles, c'est que dans votre dur
profession, vous travaillez 18 heures maximum par semaine pour un salaire 2 fois voire 3 fois supérieur au miens qui travaille 40h par semaine. Et encore ! sans compter les suppléments de prof
principal alors que les heures de vie de classe ne sont quasiment jamais assurées, les documents distribués et ramassés par les AED. Vous collez les élèves que nous gardons le mercredi après midi
et 2 fois sur 3 ils arrivent sans que vous leur ayez donné du travail (ce serait trop dur à corriger). Vous vous plaignez sans cesse de ne pas être soutenu par vos directions, mais heureusement que
certaines directions gardent en tête que, quoi qu'il en soit, nous sommes quand même là pour les élèves et que les mettre sur le bord de la route ne sert à rien. Vous avez baissé les bras pour
beaucoup d'entre vous et ce sont les élèves qui en subissent les conséquences. N'oublions pas non plus les profs qui rabaissent et humilient les élèves (parce que ca marche aussi dans ce sens là)
et pourtant vous êtes invirables VOUS ! Je n'ai pas non plus un métier facile et en plus, il 'est même pas considéré comme un métier puisque dans 2 ans l'éducation nationale me dira au revoir et
peut être merci. Pourtant j'ai toujours eu à coeur de faire mon travail correctement, à savoir : assister l'éducation, parfois éduquer simplement. Nous avons de la chance de travailler avec la
jeunesse, parce qu'elle nous maintient jeunes et même si ca vous fait peur, ils sont notre avenir et moi je leur fait confiance. Pour conclure, si ce travaille vous semble trop dur, trop ingrat, ne
vous génez pas surtout, allez travailler à la chaine dans une usine durant 8 heures par jour et vous apprendrez ce qu'est la vie d'un travailleur. Et je remercie toutes les directions et les
inspecteurs d'académie qui travaillent pour les élèves et ne laissent pas les professeurs s'installer dans la complaisance.


Proald 31/01/2010 13:07


Enfin là, vous généralisez un peu pour tous les profs, ils ne sont pas tous comme ça !!!

Bah raté, il y a justement un article où tout ceci est traité dans les moindres détails, voici le lien : XXXVIII. La rconnaissance.

Pour un salaire 2 fois voire 3 fois supérieur au votre pour 40h, permettez moi d'en douter. Car vous devez être au minimum payée au SMIC horaire, ce qui voudrais dire que vous gagnez plus que le
SMIC (35h), et je ne gagne pas 2 fois le montant du SMIC (35h), soit moins de 2000 € toutes primes confondues !!!

Vous généralisez tous, et c'est un tord ! Par exemple chez nous, nous avons 4 AED, une en arrêt maladire depuis le début de l'année, alors qu'elle passe son temps à se balader dans le quartier, et
2 autres qui se sont barrées, sans donner de préavis du jour au lendemain, en laissant les élèves comme des mer...
Est ce que je dis que tous les AED sont des pourris ? Non, car dans le lot, il y e n a des efficaces, des volontaires, c'est d'ailleurs la seule qui nous reste actuellement ...
Je pense que vous devriez revoir votre jugement sur "l'ensemble" des profs !!! Car vous mettez tout le monde dans le même panier !


Boga 14/12/2009 23:43


Oui, moi !
Son blog est maintenant en accès réservé. Pour y accéder il faut un mot de passe qu'elle te donnera sans doute si tu le lui demandes bien poliment :
bbkmel@hotmail.fr


Proald 15/12/2009 19:29


Merci pour l'info.


andré 14/12/2009 22:14


De passage de temps en temps sur les blogs de prof (prof moi même, en lp)je consultais souvent le site de BBK, qui était en lien sur celui ci, le site ayant subitement disparu, quelqu'un aurait il
une explication ?


Proald 15/12/2009 19:28


Aucune, si quelqu'un peut nous éclairer à ce sujet (car je l'ai consaté hier) ...


Tigibus 14/12/2009 19:55


Puisque tu es apparemment encore jeune dans la métier, je te conseille de tenir le compte des réunions plus ou moins (surtout moins) utiles que tu vas te farcir dans ta carrière.
Arrivé à la retraite, je regrette de ne l'avoir pas fait car leur nombre doit être impressionnant. Et je n'ose même pas penser au nombre astronomique d'heures perdues en vaines discussions !
Bon courage !


Proald 15/12/2009 19:28


Jeune, jeune, cela fait maintenant 3 ans que j'ai ouvert ce blog, et ma 5ème rentrée comme prof ...


T0m-S 14/12/2009 17:56


Faites grèves, les élèves vous soutiendrons sur ce coup là, c'est sur.


Proald 15/12/2009 19:27



:-)



T0m-S 13/12/2009 14:33


Toujours des gens pour profiter: rater une heure de cours et partir pour être payé pour ses heure supp, en fait ils ont raison, autant profiter.

Pour nikilou: tu dis que des élèves te frappaient, mais dans ce cas là une plainte au près de la police n'est-t-elle pas possible? L'école ne pourra rien faire contre ça, et même s'il te virait, tu
passe au tribunal, ce sont des procédures longues et chiantes, mais si plus de gens les effectuaient je pense qu'il y aurait moins d'abus au niveau de la direction.


Proald 14/12/2009 10:17


Lorsque je constate aujourd'hui même que les fonctionnaires des prisons se mettent en grève pour l'une des raisons suivantes : non paiement des heures sup ce mois ci (elles seront payées le mois
suivant).
Dans l'éducation nationale, il faut attendre la paye de Novembre (soit 2 mois), et concernant l'école après l'école, visiblement il faudra attendre Janvier (soit 3 mois). Je ne parle pas des frais
de transport qui eux ne sont tout simplement pas remboursés.
Alors des abus ... il y en a, et même beaucoup !


nikilou 11/12/2009 19:00


je vais essayer de faire court.. moi je suis professeur des écoles depuis bientôt 9 ans.J'en suis à ma 3° grosse dépression, la première à cause des élèves,je me suis fait taper et insulter
plusieurs fois, ce à quoi mes supérieurs me disaient , de prendre sur moi car c'étaient des enfants ( de 15 ans!) et surtout de ne pas faire de vagues!) la deuxième à cause d'atsem ( agent
territorial) et la troisième à cause d'une EVS ( employée de vie scolaire).Je vais vous raconter la dernière: j'étais en UPI dans un collège ( classe d'élèves handicapés), c'est moi qui avais
choisi ce poste. Avec les élèves ça se passait bien mais pas avec l'EVS;c'était une femme d'une cinquantaine d'années avec des antécédents.... je n'ai pas eu plus de précisions ( le principal m'a
dit que c'était facile à deviner...), de prime abord ça rassure de travailler avec une personne comme ça , non?
Bref, elle s'est prise pour l'enseignante en me disant qu'elle avait un capes etc... c'était des conflits permanents car elle m'interrompait sans cesse en me contredisant devant les élèves, elle
corrigeait les cahiers et écrivait des mots aux parents ( avec fautes d'ortho) sans me consulter, elle fouillait même dans mes affaires, arrivait à n'importe quelle heure ou sortait sans me
demander alors qu'elle devait travailler avec un élève!
j'en ai parlé au principal qui lui a donné raison en invoquant qu'elle était là avant moi et qu'elle avait ses habitudes...j'ai quand même été convoquée 2 fois dans son bureau ( l'evs était assise
à côté du principal et moi de l'autre côté du bureau comme un élève en sorte).Un vrai tribunal.Là j'en étais à 6 lexomil!
j'ai donc décidé d'en référer à l'inspectrice ( car il y a 2 ans pour un autre pbme on m'avait reproché de ne pas avoir averti mon supérieur).Je pensais qu'elle serait de mon côté.Pas du tout: elle
m'a reproché mon manque de professionnalisme, elle m'a dit que ce n'était ni Ma classe ni Mes élèves et que je n'étais qu'une SIMPLE enseignante et que si l'EVS faisait des fautes et qu'elle
fouillait dans mon bureau ce n'était pas grave car ce n'était pas Mon bureau!elle a conclu en me proposant ( m'imposant serait plus le mot) une petite visite le lundi qui suivait, ceci revient à
dire qu'elle venait m'inspecter! je lui ai alors dit que je venais d'être inspectée et que j'avais eu un rapport très satisfaisant et une très bonne note,et qu'elle n'avait qu'à lire mon rapport ce
à quoi elle a répondu que ce n'était pas la peine!je suis ressortie en pleurs de cet " entretien", j'en étais à 10 lexomil.je précise que l'inspectrice est arrivée avec l'EVS qui arborait un grand
sourire...
Dépitée je suis allée voir mon médecin qui m'a arrêtée.
J'ai demandé un changement de poste car je suis restée arrêtée plus d'un mois;je précise, que je pleurais tous les jours, que je pensais tout le temps au suicide ( j'habite seule et ma famille est
loin).Voilà, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi j'ai vraiment l'impression que les enseignants sont traités comme des "sous merdes " pardonnez-moi l'expression.Je suis en train de
chercher une reconversion vu le peu de considération de notre métier.De plus voilà la cerise sur le gâteau: cette inspectrice a quitté son poste pour raisons personnelles en cours d'année ,
apparemment elle n'arrivait plus à gérer...quel professionnalisme , non?
Voilà, je voulais vous raconter mon histoire , je sais que certains vont dire que je suis faible et que je n'aurais pas dû choisir ce métier,je répondrai à ces gens qu'enseigner pour moi est une
vocation à la base et que si j'ai fait cette dépression c'est parce que je n'ai pas été soutenue par mes supérieurs, que je vis seule et que j'ai du mal à m'en sortir financièrement ( car je vis en
région parisienne).Mon métier est ma seule raison de vivre.
Je ne vous demande pas de me juger mais juste de lire.Merci.Par contre si quelqu'un a connu le m^me genre de pbme, je souhaiterais qu'il me contacte.


Proald 11/12/2009 19:40



De 15 ans ! Et tu es profs des écoles ...
Ah oui d'accord, ceux sont des postes "particuliers".
Concernant le peu de soutien de nos supérieurs, tu n'es pas la seule dans ce cas, et encore je dis peu, mais c'est vrai qu'ils nous enfoncent souvent. J'ai eu moi même le cas de mon supérieur qui
ne m'a pas fait de cadeau ...
Rassures toi, tu n'es pas la seule dans ce cas là.
Changer de poste est probablement une bonne solution pour repartir de zéro.


Garde courage.


@+


Proald.



Chris-Tian Vidal 11/12/2009 12:18


Il s'en fait tant de réunions pour ne rien dire. Dans l'éduc nat comme ailleurs, d'ailleurs. J'espère que tu vas bien. Bonne fon de trimestre.


Proald 11/12/2009 19:34


Merci pour ton com'.


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.