Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 12:23

Notre dame 2012-06-03 16-04DSCN2796

 

 

 

Cette année, j’ai une classe où deux élèves sont de véritables "pestes". Sans arrêt, elles critiquent le cours ; j’ai beau les reprendre, mettre des punitions (qu’elles ne font pas !), appeler les parents … cela ne change rien.

A bout, j’ai donc exclu ces deux élèves avec un travail à faire.

A la fin de l’heure, ayant fini mon cours, je passe par l’administration pour un papier à remettre. Je tombe sur mes deux élèves en train de se plaindre de mon cours auprès du principal adjoint ! Au final, j’ai limite dû me justifier, car le principal adjoint est resté muet, et a laissé dire les élèves !

Le cours suivant, les élèves reviennent, et n’étant toujours pas satisfaites de mon cours, l’une d’elles me dit "On a vu le principal, bah ça n’a rien changé !".

 

Vous vous doutez bien que je ne suis pas resté sans rien faire, j’ai expliqué que cela ne se faisait pas, qu’elles avaient un comportement détestable … etc …

Je n’ai pas pris la peine d’appeler à nouveau les parents qui ne semblent pas très affectés pas la scolarité de leurs filles !

 

 

 

 

Photo : Notre Dame, Paris.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

bilbote 27/06/2014 14:30

Ce qui me questionne le plus c'est la réaction du principal ou l'absence de réaction.
C'est des ados c'est rebelle donc qu'elle se rebelle c'est fréquent, les parents n'ont certainement pas laissé tombé et certainement remis les pendules a l'heure, mais vous avez arrêté de les mettre au courant donc c'est plutôt vous qui avez baissé les bras.

Proald 28/06/2014 10:25

Après avoir averti à plusieurs reprises les parents, et qu'il n'y a aucun changement, je ne pense pas que cela soit utile de compter sur eux ! Il faut donc trouver une nouvelle solution ...

Christine 25/03/2013 17:03

Mais bien sûr, certains parents ne se sentent pas concernés par la scolarité de leurs enfants. Mais en attendant, ils préfèrent les savoir avec nous qu'avec eux...

Proald 27/03/2013 18:35



:) C'est exactement ça, nous sommes la garderie, et gratuite en plus !



unpereencolere 12/02/2013 14:09

Bonjour Prof à la dérive,

Je suis moi un Père en colère contre ses enfants, qui a vu sa femme épuisée, cassée par ses enfants, mais aussi ses élèves.
Il faut sanctionner les élèves et le plus tôt possible, il ne faut rien laisser passer. Moi, j’ai longtemps laissé mes enfants faire, j’ai trop longtemps laissé s’installer cette situation où tout
s’explique et que rien ne se sanctionne. Aujourd’hui, j’entre en résistance et je décide de reprendre en main l’éducation de mes enfants, même si cela semble trop tard.

Proald 12/02/2013 20:51



Il n'est jamais trop tard ... courage !



Viktoria 10/02/2013 11:00

Les élèves arrivent à retourner la situation à leur profit à cause du principal adjoint qui ne réagit pas. Il te désavoue en quelque sorte en ne disant rien. Pour le prof, prendre une certaine
distance vis à vis de tout ça pour ne pas devenir fou... Déplacer tes centres d'intérêt sur ta propre vie, ton bien-être! Si la société va à vau-l'eau, ce ne sera pas de ta faute...Basta!!

Proald 10/02/2013 18:20



Il faut en effet faire la part des choses pour pouvoir se détacher de son boulot en rentrant chez soi.



Yann 03/02/2013 10:29

Lorsque j'étais au collège, j'ai vu des profs mettre une gifle lorsqu'un élève dépassait les bornes, mais cela ne se fait plus... On y reviendra peut-être un jour lorsque l'on se sera rendu compte
que les élèves sont certes des personnes, mais des personnes en devenir, qui comme un jeune arbre, ont besoin de contraintes pour pousser droit. Bonne courage, ou plutôt bonne chance.
Yann

Proald 04/02/2013 21:02



Merci bien ! :)



magikos 22/01/2013 21:04

nous assistons au sapage du travail dres profs et par les parents et par les principaux , adjoints et autres cpe...casser du prof soulage les cons.

Proald 22/01/2013 21:50



...



Anne Coatalem 20/01/2013 17:54

Allez, on corrige ?

en train de...
a laissé dire
l'une d'elles
de leurs filles

Bonne fin de journée et peut-être à venir de belles photos de Paris sous la neige ?

Proald 21/01/2013 18:02



Merci.


J'ai en effet pris quelques photos de Paris sous la neige :)



Armand 20/01/2013 17:36

Cher Proald,
Est-ce un coincidence, mais tu considères souvent les filles comme les pires perturbatrices de tes cours.
Aurais-tu peur de te faire "tabasser" par des garçons?
(C'est de l'humour, évidemment, car il vaut mieux rire que pleurer!)
Amitiés

Proald 21/01/2013 17:53



Je te rassure, les filles et les garçons sont a égalité sur ce sujet !!!



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.