Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 19:45

Garde Republicaine 2012-09-29 12-05DSCN3289

 

 

Aujourd'hui, lors de la 1ère heure de cours, l'une de mes élèves arrive en Jilbab. Qu'est ce que le Jilbab ? C'est le fameux vêtement qui habille la femme musulmane de la tête aux pieds, ne laissant apparaître que les mains, les pieds et le visage. Cette élève n'a pas le voile sur sa tête et son visage. Mais tout y est ! Il s'agit plus particulièrement d'un Jilbab deux pièces. C'est à dire une partie haute ample, et pour le bas une juppe longue ample également.

Je lui demande donc de le retirer ; elle a négocié, en commençant par nier qu'il s'agissait d'un vêtement religieux. Ça a duré de longues minutes, puis a consenti à retirer le bas. Je lui ai alors dit que je voulais qu'elle enlève tout ce vêtement puisque celui-ci était religieux. Il faut préciser qu’elle était habillée "normalement" dessous. Elle a fini par le retirer et m'a précisé que d'autres adultes du collège, eux, ne disaient rien.

Je suis quasiment sûr que c'est vrai. D'autres enseignants ne veulent pas se rajouter un défi supplémentaire, et préfèrent faire comme si de rien n'était. D'autres ne voient pas où est le problème et considèrent que c'est comme une robe (je vous laisse le soin de taper sur votre moteur de recherche Jilbab et de sélectionner image, à vous de voir) ! De plus cette élève a passé la grille du collège sans problème, alors qu'il y a des surveillants, un CPE et même peut être le principal adjoint à l'entrée.

Le but est comme toujours : "Ne pas faire de vague" surtout sur un sujet aussi sensible ! Et pour finir, en sortant de mon cours, je m’aperçois que cette élève a remis son Jilbab. Je l’interpelle une nouvelle fois en lui disant que cela n'est pas normal ; elle me réplique qu'elle n'est plus dans mon cours puisque ça a sonné. Je précise donc, qu'il est interdit de mettre ce vêtement dans TOUT le collège. Elle part rapidement dans le cours suivant pour stopper ce dialogue.

 

Du coup, je préfère voir le principal pour en toucher 2 mots. Celui-ci m'explique qu'il n'y a pas de texte interdisant cette robe, puisque ce qui est interdit ce sont les signes ostentatoires, et comment définir cette robe comme tel ? Malgré tout, il est bien du même avis, cette robe n'a pas lieu d'être sur une élève au sein de l'établissement, mais il ne peut ... rien faire. Avec le temps, il se pourrait bien qu'il n'y ai pas qu'une seule élève qui porte cette robe ... Tout dépend au final de la direction de l’établissement et des élèves qui le fréquentent. Lorsque ce public est peu représenté, il est facile de l’interdire … si c’est l’inverse, la tendance est donc au laxisme !

 

 

Photo : Garde Républicaine, Paris.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Photos
commenter cet article

commentaires

Anonyme 09/05/2014 11:50

Au pays des Droits de l'Homme, l'homme n'a plus le droit de s'habiller comme il l'entend ...

Waliwel 26/04/2014 19:41

Et pourquoi ne pas avoir laissé cette fille tranquille ? C'est une problématique qui n'a pas lieu d'être, c'est anormal d'être aussi focalisé sur l'islam non mais ouvrez les yeux !

Tietie007 13/02/2014 22:13

Ca m'est arrivé il y a déjà 15 ans, au lycée pro saint-exupéry, à Saint-Raphael ...

Proald 14/02/2014 23:39



Pas de nouveauté alors :(



Cristophe 06/02/2014 10:33

Avant d'interdire, il faut être bien certain de son coup.

Proald 09/02/2014 11:28



Oui, parce que du coup, c'est moi qui suis passé pour un c...



Armand 06/02/2014 06:11

Cher Proald,
Les jeunes aiment se faire remarquer. Plus âgés, ils essaient de faire remarquer les plus influençables "par délégation": cela demande moins de courage!
Amitiés

Proald 09/02/2014 11:27



...



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.