Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 19:17

Grand palais 03

 

 

Savez-vous qu’il est interdit de préparer ses élèves de 3ème au brevet, le tout en fermant l’établissement pour les autres élèves. Car les élèves doivent être scolarisés jusqu’à la fin de l’année, et en plus, les 3ème de toutes la France doivent se trouver sur le même pied d’égalité. Nous en sommes loin !

Car, si théoriquement il est interdit d’organiser des jours voire une semaine de préparation au brevet dans les établissements, la réalité n’est pas celle-ci. Dans de nombreux établissements les enseignants des matières concernées sont mis à contribution pour refaire des exercices, mettre en bonnes conditions les élèves face au brevet. Ce qui en soit paraît plutôt bien, mais cela se traduit par des élèves avantagés par rapport à d’autres.

Du coup les élèves se trouvant dans les établissements préparant au brevet, sont plus aptes à faire face à cet examen, et ceci jette encore un peu plus le discrédit sur ce diplôme National, qui ne reflète qu’un niveau local pour chacun des établissements scolaires !

Il devient de plus en plus difficile de s’aventurer à comparer le niveau d’obtention du brevet d’un établissement à un autre … d’autant que pour obtenir le brevet, les notes de 3ème sont prises en comptes … (XII Augmenter la moyenne coûte que coûte).

         D’ailleurs cela n’est pas fait pour donner plus de chance à votre enfant d’obtenir le brevet, mais plutôt pour obtenir un meilleur pourcentage de réussite au brevet à l’établissement qui saura le clamer haut et fort et se faire ainsi de la publicité …

 

 Photo : Le grand palais, Paris.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CERGY 15/09/2010 08:43


Chez moi, dans mon collège à Saint Denis 93, la Principale a clairement dit que les résultats avaient été gonflés. Ceci évidemment pour redorer l'image bien terne de cet établissement et éviter la
fuite des bons élèves vers l'établissement privé le plus proche.


Proald 15/09/2010 19:50



Triste réalité.



Youssef 14/09/2010 22:05


Le principe s'était appliqué dans mon lycée dans le cadre du baccalauréat; une fois les cours terminés, certains professeurs proposaient aux élèves qui le souhaitaient de faire quelques révisions,
des sujets d'annales que les profs avaient ciblé pour leur intérêt etc ...

Je ne pense pas qu'on puisse parler d'égalité des chances puisqu'au final: on ne fait pas payer les élèves pour se préparer, certains préfèrent le faire à la maison, d'autres ont besoin d'un
encadrement ... Les ressources ne manquent plus, et puis vu le niveau des examens ....


Proald 15/09/2010 19:49



...



Armand 14/09/2010 20:09


Cher Proald,
Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, les écoles bénéficient d'une réputation (bonne ou mauvaise) qui provient de nombreuses années de médisances (ou calomnies) colportées par les parents,
voisins
et "amis".
Le BEPC est un critère pertinent, mais il y en a d'autres comme l'absentéisme, par exemple.
De plus, la qualité d'un enseignement ne dépend même pas uniquement des écoles, mais aussi des élèves et de l'éducation qu'ils reçoivent à la maison!
Amitiés.


Proald 15/09/2010 19:48



C'est bien dit !



Aurélie63 14/09/2010 19:50


je ne savais pas qu'il y avait cette interdiction. J'ai eu des 3èmes dans des établissements différents et aucun d'eux ne fermaient pour permettre la révision des 3ème, je n'ai pas eu non plus
d'emploi du temps aménagé, je faisais simplement des annales les cours de la dernière semaine ...
Comme quoi tous les établissements ne partagent pas les mêmes visions de "réussite des élèves" !
Quant au "surnotage" je ne rentre pas là dedans. Mais quand je vois des élèves qui cumulent : pas le niveau A2 et pas le b2i, et qui ont le brevet alors que normalement ce sont des mentions
"discalificatives" je suis écoeurée !
Cette année je découvre le lycée, je m'attends à tout !


Proald 15/09/2010 19:47



Le meilleur ?



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.