Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:22

Garde Republicaine 2012-09-29 12-05DSCN3287

 

 

Un élève que je connais de longue date, puisque je l'ai eu presque toutes ses années collège, sachant qu'il a redoublé, donc ça fait longtemps !

Lorsqu'il arrive en cours, c'est inlassablement le même rituel, il s’assoit sur sa chaise, sans retirer son blouson ni enlever son sac à dos, les mains dans les poches, il attend vautré sur sa chaise. Je commence à en avoir plus que marre de répéter perpétuellement les même choses : "Enlève ton blouson, sors tes affaires, ...". C'est un élève à "deux de tension" comme on dit ! Bref ! Je décide de l’imiter devant toute la classe.

Je dis "Regardez, je vais imiter Bidule !", je prends une chaise au milieu de la salle de cours et me mets dans la même position que lui, bouche mi-ouverte, les yeux fixant le vide, les mains dans les poches, sans bouger un sourcil. Au bout d'une minute les élèves commencent à me dire "Arrêtez monsieur, vous faites peur on croit que vous êtes mort !".

J’attends encore quelques secondes avant de stopper.

 

Le pire c'est que les élèves ont reconnu parfaitement cette imitation réussie !

 

 

Photo : Garde Républicaine, Paris.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

commentaires

bilfusée 21/07/2015 10:09

La pour le coup je trouve cela déplacé, vous moquer d'un élève c'est inciter les élève a se moquer de lui aussi. C'est l'humilier pour quoi? Pour qu'il ai encore moins envie de vous écouter en cours ou de travailler?

Proald 27/07/2015 23:27

Le but était surtout de le faire réagir.

yves guégan 27/09/2014 11:36

je suis étonné par les réactions négatives à votre article. on vous reproche votre mépris, l'humiliation que vous faites subir à cet élève. Pour ma part, je pense qu'il est indispensable d'utiliser l'humour et la moquerie légère pour avoir moins recours à l'autorité rigide. quitte à s'excuser après coup si on pense être allé trop loin. l'élève en question vous provoque, il a pour vous une attitude de mépris, il vous enferme dans un rôle ingrat de gendarme apparemment inefficace. vive l'humour et l'ironie douce, même si ça peut entraîner des conflits. à condition de savoir se réconcilier. ce qui manque aux profs aujourd'hui, c'est d'être stratèges !

guillaume 27/09/2014 23:07

L'enseignant est un professionnel. Il doit donc être capable de proposer autre chose que l'alternative simpliste autorité rigide/moquerie ironique... Il y a tant d'autres pistes de communications plus élaborées et saines... Il est malgré tout humain, il lui arrive donc d'être trop autoritaire ou moqueur. Je suis donc d'accord avec Yves Guégan sur l'opportunité de savoir s'excuser et se réconcilier. Mais je formule cependant un désaccord: ce qui manque aux profs aujourd'hui ce n'est pas de la stratégie, c'est de l'analyse réflexive sur leurs propres pratiques.

Lucile 19/05/2014 13:17

Bon, c'est facile de critiquer, je ne suis pas prof, j'ai pas affaire à des chiards insupportables 18h par semaine+les prépas de cours...Mais je trouve ça terrible d'humilier ainsi les élèves, et je n'ai lu que quelques articles mais je trouve votre ton méprisant...
Courage à vous, ce n'est pas facile, mais l'expérience aidant, ça s'améliorera sûrement pour vous, enfin je l'espère ;).

guillaume 05/04/2014 20:28

En plus explicite, un principe d'éthique professionnelle enseignante à méditer: ne faites pas à un élève ce que vous n'accepteriez pas qu'il vous fasse. Même si votre objectif est louable.

Proald 01/05/2014 08:44

Merci pour votre commentaire. Courage à vous, personnellement ça va mieux, car j'ai aussi une vie de famille qui me permet de penser à autre chose.

Ana Carter 29/04/2014 15:50

Merci pour votre humour. Moi, je ne suis plus à la dérive, j'ai échoué. Par contre, je ne suis pas arrivée en si bon état que cela, et j'ai bien peu que le courant ne m'emporte encore une fois. Encore merci pour votre humour, une bouée indispensable.

guillaume 11/04/2014 00:24

Apparemment je ne suis toujours pas clair...
Selon vous, pour obtenir une réaction, cet élève avait besoin que vous l'imitiez pendant un cours.
Je veux bien croire que cette action s'avère efficace mais comment la qualifiriez-vous: respectueuse ou moqueuse?
Un enseignant peut-il se moquer d'un élève pour le faire réagir?
Les élèves sont-ils autorisés à imiter leurs camarades en classe?
Les élèves sont-ils autorisés à vous imiter pendant un cours?

Proald 10/04/2014 11:13



...



guillaume 29/03/2014 20:36

Le but n'est pas en question, contrairement au moyen que vous avez utilisé.

Proald 05/04/2014 10:55



...



guillaume 29/03/2014 00:29

Cette imitation n'était pas très respectueuse, elle aurait pu provoquer une réaction violente...

Proald 29/03/2014 19:15



Une réaction de cet élève ... impossible ! Cette imitation avait pour but de le faire réagir justement.



Yaya30 16/02/2014 09:09

Ils te disent monsieur et te voussoient maintenant ?
Miracle ! ^^

Sinon juste une question qui me vient à l'esprit, ça t'arrive pas d'avoir un de tes élèves qui vient poster un com sur ton blog ?

Proald 16/02/2014 09:36



Les élèvent ne connaissent pas l'existence de ce blog ... heureusement !



Armand 28/01/2014 05:25

Cher Proald,
Concernant la photo,
Pourrais-tu me dire a quelle pression les pneus ont-il été gonflés.
Les casques servent-ils à améliorer la discrétion pour éviter les amendes pour la surcharge du véhicule?
Amitiés

Proald 29/01/2014 18:47



Désolé, je vais avoir du mal à répondre car je me trouvais de l'autre côté de la barrière ^^



Cristophe 27/01/2014 22:03

Et comment a réagi l'imité ?

Proald 29/01/2014 18:43



Come une vache regardant un train passé !!! Si peu de réaction de sa part ...



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.