Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 11:04

Canal St Martin 2012-09-08 15-04DSCN2997

 

 

Une réunion de plus comme on les aime tant à l’Éducation Nationale ! Demi-journée banalisée (pour les non EN, cela signifie qu’il n’y a pas de cours pour les élèves, mais les enseignants eux sont en réunion). Donc réunion de 4h, rien que ça !

En même temps vu le sujet il y en a des choses à raconter.

Tout ceci pour conclure que nous manquons de moyens, ah bah oui, c'est vrai que nous n'étions pas au courant !

 

Mais cette réunion vient s'ajouter à la longue liste de celles qui ont lieu en changeant de ministre. Pourquoi y a-t-il systématiquement une réunion avec un nouveau gouvernement ? Tout simplement pour consulter la base, et derrière faire mieux accepter la réforme. Comme ceci lorsque la réforme a lieu, le ministre martèle, "Suite à la consultation des enseignants il a été mis en lumière ... blablabla ... voici pourquoi nous mettons en place cette réforme tant attendue.".

Ce qu'on oublie de dire, c'est que généralement les réformes sont déjà prêtes avant même de consulter la base. C'est simplement pour calmer son ardeur. D'ailleurs ce principe s'applique aussi aux entreprises du privé. Pour mieux faire passer une idée, il vaut mieux faire croire qu'elle vient des personnes concernées.

 

De plus, lorsque nous parlons des heures de cours perdues par nos élèves, en voici 4h de plus pour tous les élèves du primaire et du secondaire des établissements classés de la France entière, et pour arriver à quel résultat ...

 

 

 

Photo : Canal Saint Martin, Paris.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patator 28/12/2014 19:08

A oui ! Ces réunions qui se résument dans le meilleur des cas à un constat et ces autres consultations-mascarade où le bilan est déjà écrit. Bien vu !

Une petite relecture de Proudhon un peu en rapport avec ce que nous vivons :
« Être GOUVERNÉ, c’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni le titre, ni la science, ni la vertu... Être GOUVERNÉ, c’est être, à chaque opération, à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, apostillé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé. C’est, sous prétexte d’utilité publique, et au nom de l’intérêt général, être mis à contribution, exercé, rançonné, exploité, monopolisé, concussionné, pressuré, mystifié, volé ; puis, à la moindre résistance, au premier mot de plainte, réprimé, amendé, vilipendé, vexé, traqué, houspillé, assommé, désarmé, garrotté, emprisonné, fusillé, mitraillé, jugé, condamné, déporté, sacrifié, vendu, trahi, et pour comble, joué, berné, outragé, déshonoré. Voilà le gouvernement, voilà sa justice, voilà sa morale !

Idée générale de la Révolution au 19e siècle, Pierre-Joseph Proudhon, éd. Garnier frères, 1851, chap. Épilogue, p. 341 »

bilbote 27/06/2014 13:41

ca me rappelle quelque chose, bon nous y'a pas de réunion de 4 heures, mais pleins de réunion pour nous parler de la réorganisation au compte goute. bien entendu nous allons être consulté pour cette réorganisation. La consultation consiste en un entretien ou on nous propose un poste on a le choix de le prendre ou de le refuser , si on refuse c'est pole emploi qui nous accueil a bras ouvert.

gabriellle 30/12/2013 11:39

Loin de Paris, même constat : des AAAAssises qui sont un simulacre, tout autant que la consultation sur les programmes ou sur les rythmes...
Une administration toujours omniprésente, qui surveille, contrôle, redresse : à la fin, tout finit par entrer dans les cases prévues.

Proald 04/01/2014 11:29



C'est formidable de voir autant d'agitation pour remplir les cases souhaitées.



mnio 17/11/2013 20:09

Bonsoir, je suis maman étudiante et c'est vrai que je trouve certains programmes blindés, pas souvent bien expliqués et ça va vite ! Il faut aller vite pour assimiler des cours qu'on n' a pas
forcément bien compris. Je vous comprends car ce n'est pas évident de bien faire son travail avec ces problèmes là. Il est bien votre blog :)

Proald 18/11/2013 18:40



Merci bien pour votre commentaire.



Cristophe 08/11/2013 22:31

"Demi-journée banalisée", moi qui ne suis pas de l'Éducation Nationale, je comprends que les moments passés avec les élèves ne sont jamais banals.

Proald 10/11/2013 11:42



Ce n'est pas faux !



Armand 08/11/2013 15:57

Cher Proald,
Comme ton cours ne passionne pas pas tes élèves outre-mesure, je suis certain qu'ils apprécient ces discussions.
De plus, vous avez un excellent prétexte pour expliquer pourquoi vous n'avez pas le temps d'enseigner tout le programme!
Amitiés
P.S. Partout en Europe (sauf en France, je suppose), il est question de faire plus avec moins!

Proald 10/11/2013 11:39



Ou comme nous disons, expliquer nous de quoi vous avez besoins, nous vous expliquerons comment vous en passer !!!



C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.