Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 12:27
         Par définition, l'élève (une très grande majorité) ne souhaite pas aller en cours, encore moins travailler … et ça se voit. Comment ?
         Il sort le minimum obligatoire, même moins que le minimum, un stylo une feuille, et pour arriver à ce résultat il faut que l'enseignant le réclame plusieurs fois, alors vous pensez un classeur avec une trousse bien remplie… De plus, certains élèves gardent leurs sacs sur leurs dos ou leurs genoux (ils ont un sac au moins !), une fois de plus, c'est à l'enseignant de le demander à l'élève.
 
         Et lorsque l'hiver arrive, c'est vraiment autre chose dans les salles de cours. C'est le rituel des blousons. Les élèves rentrent avec leurs gros blousons et refusent de les enlever, il faut être fin négociateur, sinon vous allez au "clash" avec l'élève (comprenez l'exclusion de l'élève).
         Pourquoi les enseignants sont à cheval sur le principe du blouson ? C'est tout simplement une question de respect, envers le cours, ses camarades et l'enseignant. Il faut pouvoir être à l'aise pour être concentré sur le cours.
         Lorsqu'ils ont enlevé leurs blousons, vous pouvez être sûr que certains des élèves remettrons une manche de blouson, puis la 2ème manche, et finiront avec le blouson complet, il faut être attentif durant tout le cours.
 
         Les élèves ont toujours de bonnes excuses :
-         "mais il fait froid monsieur", ce qui est faux bien évidemment.
-         "je n'ai qu'un tee-shirt dessous", je répond "enlèves ton blouson, tu n'oublieras pas d'avoir un pull la prochaine fois", je sais, je suis dégueulasse !
 
         Les filles et leurs blousons, c'est vraiment toute une histoire… Elles gardent leurs gros blousons en les attachants à leurs hanches. C'est vraiment très pratique pour s'asseoir. Lorsqu'elles se lèvent, elles doivent tenir leurs blousons avec une main. Et si elles passent au tableau, ça en devient comique, une main avec le stylo et l'autre pour retenir le blouson.
         Depuis peu, j'ai réussi à éluder le mystère, de la problématique féminine. La plupart des filles ont des pantalons tailles basses, et comme les garçons ont le regard mal placé, elles s'emmitouflent avec le fameux blouson. C'est une véritable avancée ce pantalon taille basse…
         Il est vrai que les garçons n'ont pas ce problème, puisqu'ils portent le pantalon avec l'entre jambe à mi cuisse et le caleçon qui dépasse allègrement. Il paraît que c'est la mode aussi…
         Dans ces moments là, je me prends un coup de vieux, je devrais essayer de faire un cours avec un pantalon à mi cuisse et le caleçon qui remonte.
 
         Ah, j'oubliais, de temps en temps je fais cours aussi durant l'heure…si, si ça arrive parfois…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Domiche 14/04/2007 12:40

Pour te répondre mon cher prof, sache que ce n'est éffectivement pas pratique mais bon étant à la fac, je n'est point besoin de me lever en amphi pour aller au tableau!

Le prof à la dérive 14/04/2007 18:02

Bon bon, d'accord.

La Prof 13/04/2007 12:07

J'ai les mêmes phénomènes :o)Je pense que les filles qui font ça c'est plus pour se planquer...La grosse doudoune qu'elles ouvrent à moitié... il est vrai que c'est tout un art et un sacré spectacle quand elles passent au tableau ;-)Bon en même temps le problème va être résolu... c'est le printemps :o)Je suis aussi surprise de trouver en plein hiver mes élèves en débardeur sous leurs blousons ;-)mais quand il s'agit de petits défavorisés, je les autorise à remettre leurs blousons... faut se rappeler que certains ne doivent pas avoir de pulls (il m'arrive même de voir certains élèves avec toujours les deux mêmes survets qui au fil de l'année leurs arrivent mi-mollet :-/ )Enfin, parfois ils nous donnent des excuses qui en sont :-)Je me souviens d'un élève qui revenait de sport et qui refusait de quitter son blouson car je cite : "j'peux pas j'pu"... ben c'était vrai :-)))

Le prof à la dérive 13/04/2007 12:20

Tu viens de me donner une idée d'article, concernant les odeurs...

Domiche 13/04/2007 10:35

Moi aussi je garde mon blouson comme ça, et c'est pas une histoire de taille basse. C'est juste que quand tu as un manteau long, si tu le positionne derrière ta chaise, il va trainer par terre et donc va être tout crade! Logique non?

Le prof à la dérive 13/04/2007 12:19

Tu peux avouer que ce n'est pas franchement pratique !

Nina 12/04/2007 18:42

A mon époque (pas si lointaine, quand même), les filles nouaient souvent leur pull autour de la taille mais c'était pour masquer cuisses et fesses. Parce que ces nouvelles rondeurs féminines, on avait du mal à les assumer.Sinon, je dois être bête mais si le pantalon taille basse est si gênant, pourquoi en mettre. Heureusement, la mode semble revenir à des pantalons taille haute, même Kate Moss en a mis un!! ;)

Le prof à la dérive 12/04/2007 22:55

Tu penses donc que le problème aura disparu dans un futur proche :-)

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.