Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 13:10
         Eh oui, comme les mots dans le carnet ne suffisent pas, vous décidez de donner des punitions. Il faut donc avoir des choses à donner, par exemple d'où vient le nom du collège (personne connue) en recherchant dans le dictionnaire. Mais attention, si vous commencez à donner des punitions, il faut pouvoir les gérer. Vous devez absolument savoir à qui vous avez donné une punition et quand doit-il la remettre.
         Pour ce faire j'utilise une feuille spécifiquement dévouée à cette cause. Mais que faites-vous lorsque l'élève ne fait pas cette punition ? Vous doublez celle-ci, et la semaine suivante lorsque vous ne voyez toujours pas cette punition, vous mettez une heure de colle à cet élève. On voit très vite la limite de ce système, surtout que mettre des heures de retenues n'est pas si simple (sujet développé prochainement).
 
         Le mieux est encore de mettre l'élève au fond de la classe, si toute fois vous avez de la place, et de lui donner des lignes. Mais attention il est interdit de donner des lignes à faire à un élève et il le sait, d'ailleurs il ne se prive pas pour vous le rappeler. Mais il a le choix, c'est ça ou l'exclusion du cours, la majorité du temps, il choisit les lignes. Les lignes sont une punition bête, mais le comportement de l'élève qui précède la punition est rarement intelligent.
         Le point noir de cette punition, c'est que l'élève doit disposer d'un stylo, et d'une feuille vierge, qu'il n'a pas en sa possession bien évidemment, donc vous lui fournissez généreusement une feuille. Si c'est le prix à payer pour un semblant de tranquillité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.