Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 16:09

         Une fois les élèves en classe et installés, il faut encore attendre avant l'appel, car il y a forcément des retardataires, donc au lieu de les marquer absents puis de rayer leurs noms pour les passer dans la colonne retard, mieux vaut attendre. 
         Donc vous débutez votre cours sans faire l'appel, c'est ainsi. Après la 1ère vague de retardataire attendez encore, car il peut y avoir une 2nd vague. Une dizaine de minutes après la sonnerie, vous pouvez effectuer l'appel. L'appel des 1er cours est complexe de part la prononciation des prénoms. 
         Je dois donc noter les absents sur le cahier d'appel (si les élèves ne l'ont pas perdu…), et sur le billet d'appel. Sur ce bout de feuille, je note les noms des absents et des retardataires. Vous me direz, mais pourquoi faire le travail 2 fois. Tout simplement, pour s'assurer que les élèves ne falsifieront pas l'appel. Car ce billet va directement dans le bureau des surveillants sans passer par les élèves.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le futur prof 13/04/2008 06:00

Tout ce que je lis chez toi me laisse sur le cul pour parler franchement...On dirait un prof qui enseignerait dans un établissement pénitencière ou quelque chose du genre... Il y a un tel antagonisme entre profs et élèves c'est affolents. Ils s'oppose à vous comme face à des flics

Proald 13/04/2008 13:47


Sauf que nous avons encore moins de poids que les policiers !


Pied léger 09/02/2008 18:19

Une contrainte de plus !Vous pouvez peut-être noter d'abord sur le billet d'appel, puis charger un élève de recopier le contenu du billet sur le cahier. Ca vous épargnerait un (tout petit) peu de contrainte administrative :)

Le prof à la dérive 11/02/2008 17:06

Il faut vraiment faire confiance à l'élève en question. Enfin depuis, j'ai changé d'établissement, et il n'y a plus qu'un seul et unique papier pour tout, ouf !

eluise 19/12/2007 20:10

Je suis surveillante et je te remercie de donner le mode d'emploi de l'appel, au nom de tous les surveillants ! ;-)Je découvre ton blog, ô combien intéressant puisque je suis en report de stage et que les aventures iufmiennes m'attendent en septembre !Eluisehttp://assistanteduc.canalblog.com

Le prof à la dérive 20/12/2007 09:20

L'appel c'est véritablement compliqué, il faudrait peut être une formation ... ;-)

Nicolas M. 21/02/2007 11:26

J'ai vu sur un forum que vous souteniez l'excellent BlogProf.Je me permets de vous informer que le site La Révolution en Charentaises vient de lancer une pétition de soutien.Bien à vous.

Le prof à la dérive 04/06/2007 14:33

Merci de faire parvenir ce lien.C'est vraiment désolant ce qui arrive à BlogProf.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.