Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 15:38

         "Action réaction", je pense qu'il s'agit de la formule la plus adaptée à ce métier. Je me rappelle particulièrement d'un cours que j'avais finement préparé (j'avais orchestré une répétition la veille). Initialement je devais diviser la classe en groupes tournants. Un groupe devait passer en travaux pratiques_, et les autres élèves travaillaient sur des exercices sur tables. 
         Je débute donc ce cours en lançant le travail sur table et en donnant les consignes nécessaires. Puis avec le 2nd groupe, je débute les T.P._, et là c'est le drame. Les T.P._ ne fonctionnent pas comme convenu, je me dépêche donc de trouver l'erreur_, je m'acharne car le temps est compté. Non pas pour l'importance du cours, mais pour rester le seul maître à bord (un élève sans travail est un élève perturbateur). 
         Ceci ressemble étrangement à une panne sur une ligne de production. Les industriels parlent de milliers d'euros de pertes par ¼ d'heures. Dans mon cas, je ne parle pas d'argent, mais seulement de "survie" ! 
         Vous voulez savoir comment c'est terminé cette histoire. Et bien j'ai cherché le problème_ tout en gardant un œil sur les élèves. Certains élèves ont commencé à me "chambrer" gentiment. J'ai vite été débordé par la situation, il fallait trouver une solution de toute urgence. Action réaction, j'ai donc transformé le simple exercice du groupe, en un contrôle surprise improvisé étendu à la classe entière. Ceci a radicalement changé la donne. Je suis redevenu le maître incontesté de la cérémonie, et je me suis remis à respirer. Sauvé ! 

         Durant une année, de nombreux cours ne se déroulent pas comme prévu, dans ce cas il faut improviser ou même broder (diluer simplement un cours qui a une durée initiale de 15min en un cours complet d'une heure), à l'image des formateurs IUFM.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gilles.arnould 17/05/2009 11:58

Je suis prof d'AP. J'ai 56 ans. Vous voyez : il n'y a pas que des ados qui se connectent sur votre site!
En fournissant un gros travail de classement, de mise en page et de mise en style des informations que vous possédez, il y a de quoi faire un livre...... pour les profs.

Proald 18/05/2009 09:28


Un livre ... il y a quelques temps, j'ai démarché 3 maisons d'édition, mais sans succès. Même si j'ai écrit de nombreuses pages, je ne suis pas prof de français, l'orthographe, la grammaire, la
conjugaison, les tournures de phrases, ...


GOUMAINE 12/05/2007 01:38

Chaque métier a ses inconvénients , le vôtre ne risque pas de faire sauter la planète ,a moins que vous soyiez prof de sciences ?

Le prof à la dérive 12/05/2007 09:06

Bien entendu, je ne risque pas de "faire sauter la planète", le problème reste confiné à la salle de cours voire au collège. Mais ça donne de ces coup de press !

amandine 02/02/2007 22:14

me v'là enfin pour un pti commentaire! ca fait pléz'!!! alors action, réaction est un très bon terme pour résumer le quotidien de ces "flemmards" de profs... par contre, pas très cool le contrôle surprise!! mais bon, ça se comprend!
 
ps: si j'interviens, c'est surtout pour te signaler que j'ai bien aimé la dernière phrase !!! je tiens qd même à signaler que t'as pas eu de bol lors de ta formation même s'il y a des planqués dans cette grande maison !
j'attends la suite de tes (més)aventures avec impatience!
pour le "mes-", c de l'humour noir, t'inkietes!!!
bizette

Le prof à la dérive 06/02/2007 16:39

Les planqués de l'éducation nationale se trouvent surtout à l'IUFM. Sinon, les mesaventures vont s'accélérer au fil des articles...surtout dans le chapitre 2.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.