Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:55


 

Une de mes élèves se permet de bavarder sans arrêt comme à son habitude, je prends donc son carnet pour mettre fin à ses bavardages. Durant le cours, je me mets à feuilleter celui-ci. Il y a toujours de la lecture intéressante à faire. Je regarde la page des heures de retenues, et constate que lors de la dernière heure de retenue mise par une surveillante, l’élève n’ayant pas travaillée durant celle-ci, c’est vu obtenir la même punition, mais c’était sans l’aval de la mère. La maman de l’élève a écrit un mot délicat à l’intention de la surveillante : "Il n’est pas question que ma fille refasse une autre heure de colle. Il y a des limites …".

         En effet, il y a des limites, comment se fait-il qu’une élève se trouvant en heure de retenue se permette de ne pas travailler !!!

 

Photo : Métro ligne 14, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Le roi prof 04/08/2009 14:42

N'est-ce pas étrange qu'en Juillet, un professeur travaille encore ?

En tout cas, si l'élève est récidiviste, c'est que logiquement la sanction de la dernière fois ne fut pas suffisamment dissuasive.
A titre perso, j'ai rarement vu la technique de "la prise de carnet" être efficace. Si l'élève décide se ne pas s'en incommoder, vous êtes bien embêté, parce que lui il continue à vous gêner, et vous vous êtes avec son carnet sans rien pouvoir faire que de le punir dans un avenir +/- lointain. Mais en attendant, c'est lui le roi. L'élève roi.

Cordialement,
Leroiprof.fr

Proald 06/08/2009 19:20


Oui en effet c'est plutôt étrange, en fait il s'agit d'article que j'ai écrit dans la fin de l'année, et que je publie actuellement pour que les lecteurs ai toujours quelques choses à lire.


Témoin Modéré 15/07/2009 22:33

j'espere que vous ne l'avez pas pris comme un reproche, ou une attaque, c'était une question veritable.

C'et un peu ce que je fais sur mon blog, je ne parle presque pas d'éléments positifs e la vie que je mène. A tort, sans aucun doute. Mais il est plus aisé de raler, on le sait bien.

alors, a bientot, ici ou chez moi.

Proald 16/07/2009 12:40


Ne vous inquiètez pas, j'ai bien pris cela comme une véritable question.
:-)


Témoin Modéré 14/07/2009 18:19

Bonjour,
je viens de lire votre blog.
Je me pose maintenant une question. Est-ce qu'il y a des bons moments dans l'activité de prof ?

Proald 15/07/2009 00:48


Oui oui, bien sûr il y a des moments positif dans le métier, mais je ne fais pas partager tous ces moments, à tort probablement.
Le but de ce blog est de retranscrire mes étonnements dans la vie de tous les jours, et un moment positif ne m'étonne pas forcément, à moins qu'il sorte de l'ordinaire.


Acharat 12/07/2009 21:20

Ce n'est pas naturel pour tout le monde, malheureusement.

Proald 15/07/2009 00:42


...


cpe 12/07/2009 00:38

comment ça une meilleur concertation!!!
Cette mère est hallucinante et la contestation perpétuelle est une cata pour notre autorité.
Avant les élèves qui ramenaient un mot ou une punition était de nouveau puni à la maison maintenant on remet en cause la punition.
Donc evidemment on est obligé d'expliquer notre façon de faire aux parents, de se justifier, d'argumenter voire de négocier avec les familles.Ridicule.

Proald 12/07/2009 19:47


Visiblement ce n'est pas aussi limpide que ça pour la maman ...


acharat 11/07/2009 16:43

C'est pour cela qu'il faut qu'il y ait une meilleure concertation entre les parents et l'équipe éducative afin d'éliminer tous ces malentendus.

Proald 12/07/2009 19:36


Im semble que c'est naturel, non ?


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.