Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 13:19

 

A la fin du cours, je précise quasiment systématiquement aux élèves de jeter leurs papiers à la poubelle et de ranger leurs chaises sous la table. Et si ce n’est pas fait, je les interpelle avant de sortir de ma classe pour revenir finir le travail.

Et aujourd’hui, je vois une élève partir en oubliant de ranger sa chaise. Je précise que j’avais cette élève l’année dernière et c’était une vraie pes… J’en ai franchement bavé avec elle l’année dernière. J’avais fait plusieurs rapports. J’avais même eu le droit à une convocation dans le bureau du principal suite à un coup de téléphone de ses parents … Bref, c’était loin d’être une élève modèle !

 

Et donc là je la vois partir sans ranger sa chaise. J’étais prêt à lui signaler, lorsque je l’entends parler à voie haute "Ah ouai j’ai oublié ma chaise.". Et je la vois d’elle-même faire demi tour, pour ranger sa chaise correctement sous la table. J’en suis tout stupéfait, je souris et un élève me demande "Pourquoi vous souriez monsieur ?", "Euh, … pour rien, pour rien."

 

Je ne peux pas vous expliquer, la joie qui m’a envahi suite à cette scène complètement improbable. Vraiment c’était un bonheur que j’ai eu la joie de déguster. Ça a ensoleillé toute ma journée.

Photo : Galerie C.T. LOO & Cie, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

commentaires

*** 14/11/2008 23:59

Tout homme peut faire des erreurs... Mais sans vouloir être désagréable, vous avez fait des fautes d'orthographe. Oui, oui, tout le monde en fait c'est sûr, mais là ce sont des fautes que les profs ne nous pardonnent pas généralement... Dans le genre " j'étais 'près'à " ou "je ne peux pas vous 'expliquez'". Peut-être que je fais erreur.

Proald 15/11/2008 10:13


En effet, vous avez raison, c'est une énormité, merci de me l'avoir signalé.


pouv 02/11/2008 01:26

comme je te comprends! çette petite victoire que tous les profs -j'éspère- vivent régulièrement fait partie de cette face ignorée de notre métier: faire l'éducation à la vie en société de nos élèves.

pas toujours facile :-/

Proald 02/11/2008 18:28


Ce n'est pas le plus simple, mais c'est également important.


Le CPE 29/10/2008 22:46

Les petits riens qui vous mettent en joie.

Enseignant ?

Proald 30/10/2008 09:40


Des petits rien pour eux, mais pour nous ... c'est immense.


DdM 29/10/2008 22:06

Les élèves, même les plus terribles, restent des enfants... à force de répéter et répéter mille fois la même chose, ça finit par rentrer... un peu... des fois...
En tout cas, je comprends fort bien ton sentiment de joie !

Proald 30/10/2008 09:37


Une grande et intense joie même.
:-)


M. le prof de SPCFA 28/10/2008 10:48

Et oui, les élèves nous émerveillerons toujours... C'est souvent dans ces moments-là que je suis le plus fier d'avoir choisi ce métier.

Proald 28/10/2008 14:04


ça te conforte dans ton choix, c'est sûr.


acharat 28/10/2008 07:47

Persuadé qu'elle te 'kiffe' trop :)

Proald 28/10/2008 14:03


Ah ouai tu crois ? :-)


réa 27/10/2008 16:28

j'imagine que ça a dû être un grand moment ! enfin, ce que tu inculques commence à rentrer un peu !

Proald 28/10/2008 14:03


Un grand moment de bonheur.


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.