Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 20:58


 

Pour ce sujet, j’ai presque envie de dire que je détiens un scoop ! Qui plus est sur la sécurité de l’établissement et accessoirement des personnes se trouvant à l’intérieur !!!

 

         Cette semaine a eu lieu la réunion du comité de sécurité. D’après ce que j’ai compris, il s’agit d’une commission qui se déplace pour vérifier si l’établissement est bien aux normes de sécurité. Les jours précédents, branle-bas de combat à la direction, ils veulent que tout soit nickel chrome. Donc pour ça, la direction fait un tour avec les agents pour constater tout ce qui ne va pas.

         Ça me fait penser aux entreprises, lorsque le grand patron débarque de Paris, tout doit être parfait, ils font tout nettoyer, du sol au plafond, vérifient et vérifient chaque détail et recoin de la boîte. Et après le reste de l’année, rien ne se passe, aucune piqûre de rappel, rien, jusqu’à une nouvelle visite !

         Encore heureux que ce genre de chose existe, sinon, je vous laisse imaginer le carnage.

 

         Donc là, tour de la propriété au préalable pour voir les problèmes éventuels.

 

Le principal étonnait, s’aperçoit que les portes coupe feu ne possèdent plus leurs joints pour une grande majorité d’entres elles, ce qui annule bien évidemment l’effet d’étanchéité en cas d’incendie, qui est là pour limiter les courants d’air et la propagation de la fumée. Mais où sont passés ces joints ?

Il s’avère que le joint peut se transformer en fouet lorsqu’il est arraché de la porte. Par conséquent, les élèves s’en donnent à cœur joie. Tout le monde le sait, même le principal, puisque des rapports ont déjà été effectués.

Donc ceci est à modifier par les agents dans les plus bref délais, sous l’injonction de la direction.

 

On passe à la suite, autre problème, tous les extincteurs du collège son emmaillotés. Mais encore une fois, pourquoi ?

C’est pour rendre l’accès aux extincteurs plus difficile, car les élèves (une fois encore), s’amusent à s’en servir, bah oui c’est plutôt marrant ça fait de la mousse et ça fait rire tous ses camarades. Le souci, c’est qu’une fois utilisé, même faiblement, il faut le remplacer, et ça a un certain coût. Donc pour éviter ces désagréments, il y a un gros plastique scotché qui couvre tous les extincteurs. Seul détail, c’est formellement interdit, car si ça rend l’utilisation intempestive pénible (il faut du temps pour enlever le plastique), en cas d’incendie aussi !

Il faut donc retirer tous les plastiques des extincteurs et surtout le scotch avant la venue du comité de sécurité.

 

On continue la tournée, la direction n’est pas au courant de ce dernier point, mais moi si ! Je suscite naturellement la confiance (J’ai au moins une qualité. Est-ce une qualité ? Pas sûr !), donc j’apprend des choses en discutant …

Bref, il se trouve que les vasistas de sécurité qui se trouvent un peu partout dans l’établissement et en particulier dans les cages d’escalier sont tous bloqués à l’ouverture. Ces vasistas servent à évacuer la fumée se trouvant dans l’établissement lors d’un incendie, la commande d’ouverture se fait manuellement. Et nous nous pausons naturellement la question, mais pourquoi sont-ils bloqués ?

Les élèves (toujours eux), ouvrent et referment manuellement ces vasistas à de nombreuses reprises sans raisons connues. Mais ces sécurités incendie ne sont pas faites pour être manœuvrées régulièrement. Ce qui a pour effet de casser le câble se trouvant à l’intérieur, sans compter les inondations de couloir que cela provoque lorsqu’il pleut.

Comme ce détail ne se voit pas, la personne qui a bloqué tous les vasistas, va donc les débloquer de son propre chef avant la venue du comité de sécurité.

 

Je me suis permis de signaler à cette personne qu’il était dangereux de faire cela pour toutes les personnes qui se trouvent dans l’établissement. Et c’est également dangereux pour lui, car en cas de problème si les autorités s’aperçoivent de cela, c’est un coup à aller directement à la case prison !

Malgré tout j’arrive à comprendre cette personne, car réparer des choses auxquelles on donne une durée de vie inférieure à un mois, c’est pénible, voire même horripilant !

 

Vous l’aurez compris par vous-même, si un incendie se déclanche, nous aurons le temps de tous nous asphyxier avant de sortir du bâtiment.

 

Photo : Bouche de métro, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

pascalB 30/09/2008 16:14

"Le principal étonnait", ne faudrait-il pas plutôt écrire : "le principal étonné" ?

merci pour ce nouveau témoignage en direct du mammouth !! Bon courage pour cette nouvelle année scolaire.

Proald 01/10/2008 15:52


Je veux bien vous croire ...

Merci à vous.


JYB 29/09/2008 13:02

Bonjour

Ce commentaire ne vise pas à juger le fond de l'article ni du blog, son intention est sans doute louable et son contenu fort intéressant.

Par contre le nombre de fautes d'orthographe qui parsèment ces pages est affligeant pour un prof... Vous demandez aux élèves de surveiller leur écriture, faites donc de même.

Cdt

Proald 01/10/2008 15:51


Je sais parfaitement que mon niveau de français est faible. Malgré tout j'essaye de m'amèliorer, et d'ailleurs, ce blog participe à l'amèlioration de mon niveau en français.
Je fais extrêmement attention lorsque j'écris, et regarde régulièrement dans le dictionnaire, mais pour les règles de grammaire et de conjugaison, c'est plus complexe !


Pascaly :0026: 28/09/2008 13:28

Çà devient grave tout ça ... et ça fait peur !!
bonne journée

Proald 29/09/2008 09:34


J'avoue, ce n'est pas très rassurant.


sylvain 26/09/2008 20:47

Bonjour à vous,
C'est chose là, nous les rencontrons tous les jours et il est vrai que nous sommes trés souvent solicités avant le passage des commissions de sécurité pour une mise en conformité. c'est là où certaines société en profite et donc ça coute.
de plus, il existe des multitudes de protections contre le vendalismes des matériels incendies comme les housse pour extincteurs, les coffret anti-vandale pour les commande de désenfumage.
mais il est vrais aussi qu'une sensibilisation sur le matériel incendie devrait être au programme de l'éducation...
De plus, s'il y a un incendie et que les appareils n'ont pas fonctionnés correctement dû à une obstruction quelconque, les ammendes et emprisonnement tomberons. Bonne continuation

Proald 26/09/2008 22:06


Du matériel contre le vendalisme, comme les housses pour extincteur ... mais nous avons ça chez nous. Même que lorsqu'un élève y met le feu, ça pue le plastique cramé !!!
Mettre le feu à l'extincteur ?/! ça c'est fort !


elise 26/09/2008 19:47

Un jour les pompiers on fait un exercice grandeur réelle dans mon collège ( bombes fumigènes) et les élèves ont eu droit au rapport des pompiers ... résultat même problèmes qu'ici et pendant 2 ans il n'y as plus eu aucune dégradation jusqu'au jour où les sixièmes qui n'avaient pas connu l'exercice arrivent en quatrième .. Et depuis il parait que ca a recommencé ...désespérant

Proald 26/09/2008 22:04


En clair, il faudrait faire un test grandeur nature tous les 2 ans !!!


réa 26/09/2008 13:30

comme tu le dis, c'est surtout très domage que personne ne se soucis de ces normes de sécurité tout au long de l'année.

Proald 26/09/2008 18:53


Et puis il faudrait aussi sensibiliser les élèves, car je me rappel encore du dernier exercice incendie, c'était plutôt éprouvant !!!


Wax 26/09/2008 12:37

Re-bonjour cher collègue! J'espère que cette rentrée se passe à peu près bien dans ton bahut (moi je suis néo-tit' comme ils disent ^^). Et je suis content de te lire à nouveau... et oui là c'est comme en cas d'inspection on fait tout bien tout propre le temps que l'orage passe!! (c'est un peu une technique d'élève d'ailleurs...) Je constate également que tu fais moins de fautes qu'avant, ce qui rend la lecture encore plus agréable!! En tous cas continue comme ça, j'imagine à quel point ça doit faire du bien d'écrire ainsi. J'aurais aimé en faire autant mais je pense attendre 1 an car j'ai encore pas mal de travail cette année.

Merci pour ce blog (ta réforme : pas mal de bonnes idées!!! si seulement on était écoutés... ministère/élèves : même combat) et continue !

Proald 26/09/2008 18:52


Eh bien ... merci pour tout ce soutien.
Pour les fautes, il faut mieux ne pas trop en parler, car ça revient vite ce genre de chose ...

Pour ma part, j'ai commencé à écrire pour moi après l'I.U.F.M., donc lorsque j'étais néo tit' également. Puis je suis passé au blog début Janvier de la même année scolaire.
En espérant que tu ouvres un blog ...
@ bientôt.


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.