Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 09:55

 

Le sujet : Dès le début de l’année, nous constatons que les élèves n’ont pas tout le matériel. Certains ne disposent que d’une trousse contenant 2 stylos, ils n’ont pas de cahier, ni de feuille, ni de règle, … Je ne sais même pas si nous pouvons parler de matériel.

Ces élèves ne possèdent pas le matériel pour diverses raisons, manque de sérieux, mais pas seulement, certains parents ne peuvent pas aller physiquement faire les courses, ne comprennent pas forcément la liste du matériel (parfois complexe si,si, d’ailleurs, il serait utile de la simplifier), ou n’ont tout simplement pas d’argent à mettre dans le matériel scolaire. Car quelques familles sont en grande difficulté.

 

En plus le matériel scolaire est une source importante de disparité entre élève, le stylo et le cahier à la mode du dernier manga en vogue, ou du dernier groupe de musique, engendre un malaise envers l’élève qui ne peut se l’offrir.

Vous pouvez constater que l’école n’est pas réellement "gratuite". C’est pourtant la base de notre système éducatif !

 

Mes propositions : Ma proposition est la suivante, payer purement est simplement l’intégralité du matériel scolaire. Celui-ci serait distribué gratuitement à chaque élève en début d’année. L’état obtiendrait forcément des prix avantageux pour tout le pays comparé à chaque personne chargée de famille.

En échange de cette donation, il est évident qu’une part de la prime de rentrée disparaîtrait. Je dis une part, car la prime de rentrée est aussi faite pour habiller ses enfants dans les familles en difficulté.

 

Et pour les élèves qui perdent ou ne prennent pas la peine de prendre leurs affaires scolaires avec eux, la sanction du travail le mercredi après midi et du samedi, me paraît bonne …

 

Les répercussions : Il faudrait donc financer tout ce matériel, ce qui représente une goutte d’eau comparaît au reste … surtout qu’il faut intégrer la fameuse prime de rentrée.

 

Les problèmes éventuels : Ceci demanderait une organisation supplémentaire à l’éducation nationale.



Photo : Marché parisien de la création, Paris.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sabrina 29/06/2012 06:55

Je lis depuis avant hier votre blog (j'ai commencé par la fin donc je ne sais même pas ce que vous faites actuellement... c'est le suspens!), vous avez écrit vos propositions de réforme il y a
quelques années maintenant, certaines d'entre elles sont aberrantes (je ne parle pas des commentaires de vos lecteurs) et manquent au moins de précision au plus d'une analyse un peu plus poussée et
de regard sur ce qui s'est fait dans le passé. Bref, en ce qui concerne le matériel scolaire par exemple, je suis particulièrement étonnée que vous ne parliez pas davantage du grand problème ... à
savoir que les élèves l'oublieront/le casseront... chez eux! Ok pour la punition éventuelle mais qu'en est-il du matériel ? Les parents les moins concernés n'en racheteront pas. Ce serait donc de
l'argent totalement perdu. Ca ne résoudra pas tous les problèmes, mais le mieux serait peut être que ce matériel reste au sein de l'établissement. (concernant la casse : il y en aura tjrs mais
certainement moins. le problème se poserait davantage concernant les devoirs à la maison et l'excuse de ne pas avoir le matériel adéquat. Personnellement, si c'était en mon pouvoir j'interdirai les
devoirs à la maison )

Proald 29/06/2012 09:37



Merci pour votre commentaire. Je ne vois pas de quel matériel vous parlez en particulier. Parlez-vous du matériel scolaire en général ?



collègue 21/02/2010 12:42


Cela fait des années que je fais la même remarque : mais j'irais même plus loin. Pas de prime de rentrée scolaire! Tout l'argent va aux établissements, qui puisqu'ils achèteront en gros auront
forcément des prix beaucoup plus avantageux que les particuliers. Je suis désolée d'ajouter que je ne trouve pas normal que la prime de rentrée servent à habiller les élèves : si l'école n'était
obligatoire, ils seraient tous nus, ces enfants? Allons donc! Un enfant, ça coûte cher, oui, mais on décide d'en avoir un, non? Il faut aussi savoir assumer le choix d'avoir une bouche de plus à
nourrir, et des fesses de plus à vêtir...
Pour revenir au matériel fourni directement par l'établissement, cela éviterait aussi les nombreux "oublis" de feuilles, de crayons, de règle et j'en passe. Chaque salle aurait une armoire pleine
de fournitures.
Remarque : je n'ai jamais eu à payer 100€ en fournitures scolaires! Il y a des choses qui peuvent se réutiliser d'une année sur l'autre, so l'on fait un peu attention à ses affaires, ou si l'on
récupère les crayons, stylos et autres gommes qui n'ont pas servi l'année précédente.


Proald 21/02/2010 21:29


Je te rejoins également.


anonyme 14/01/2009 14:16

Non mais vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ? Le materiel scolaire c'est AU MOINS 100 € par élève ! Vous le trouvez où cet argent ?
En plus vous parlez de réduire la prime de rentrée qui n'est déjà pas très avantageuse, mais si vous voulez que le gouvernement finance le materiel scolaire, c'est pas la prime de rentrée qui va y passer, c'est l'argent destiné aux sorties scolaires et voyage linguistiques...Et puis redescendez sur terre, les élèves se foutent totalement d'avoir un agenda de marque ou un agenda premier prix (d'ailleurs, en général ils recouvrent leurs agendas, cahiers de coupures de magazine, photos, etc... bizarre que ce détail vous échappe alors que vous observez tellement le materiel de vos élèves...)

Proald 14/01/2009 17:27


Je pense que l'investissement du gouvernement sur ce sujet est totalement dérisoire face à l'équipement que peuvent bénéficier plusieurs établissements, dont ils ne servent que trop rarement. Il
n'est pas question de prendre l'argent sur les sorties scolaire.

Une partie des élèves en effet recouvrent leurs cahiers de divers autocollants, mais une autre partie achètent directement les agenda Tokyo Hotel ou Tony Parker par exemple. Et je ne pense pas que
ce genre de cahier soit au 1er prix.


july 05/09/2008 08:51

C'est drôle ,j'en parlais hier soir avec mon mari,on en a un au lycée, chaque prof ayant ses petites exigences, c'est vraiment chiant,il n'y a qu'en primaire que c'est gratuit est encore..pas tout!!! de mon temps on bossait mieux avec moins d'outils, très bonne idée,une partie de la prime à l'éducation nationale et comme ça plus de problème à la rentrée...à suggérer à monsieur DARCOS...

Proald 05/09/2008 11:46


A suggérer en effet ...


réa 03/09/2008 21:42

ça, c'est une très très bonne idée !
dans les école primaire, les cahiers sont fournis par l'écoles et c'est très bien ! comme ça, pas de jaloux ! pas d'agenda moches avec tokyo hotel pour les uns et les premiers prix pour les autres...
l'égalité commence là.

Proald 04/09/2008 19:19



L'égalité à l'école, cela peut-il exister ?



alphabet 03/09/2008 20:33

Là, 100% d'accord avec vous ! C'est une idée que j'avais depuis l'entrée de ma fille en 6ème, plus exactement, depuis que j'ai fait les courses scolaires pour l'entrée de ma fille en 6ème dans un grand magasin d'un quartier dit "sensible", et où j'ai vu plein de charriots avec des écrans plats, pendant que nous, nous n'avions que des fournitures scolaires de la marque du magasin....
Je vais même plus loin : je fais partie des gens qui n'ont pas le droit à la fameuse allocation d'entrée. Et cela ma paraittrait totalement normal, dans ce cas, de payer directement les fournitures au collège. cela allègerait un peu le cout de cette réforme.

Proald 04/09/2008 19:18


Oui, mais le collège ne serait plus gratuit (il est déjà payant remarquez) !


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.