Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 11:28

 

Ça Faisait bien longtemps que je n’avais pas eu une vraie bagarre en cours ! Non pas que je souhaitais en avoir une. Mais des broutilles, des calottes, des chamailleries, ça oui, j’en ai régulièrement, mais une vraie bagarre avec les poings fermés qui se dirigent en plein visage, envoyés avec toute sa force, c’est plus rare, heureusement d’ailleurs !

 

Donc vous voyez le tableau, deux élèves qui se cherchent lors de mon cours, et qui arrivent à se trouver. Forcément à force de se provoquer …

 

Un élève se lève pour aller régler ses comptes, l’autre n’attend que ça, et … c’est parti top départ ! Une droite répondue par un crochet, moi je hurle en leur demandant de stopper immédiatement, vous pensez bien qu’ils continuent …

Je suis séparé de quelques mètres pour arriver au ring. J’accours vers eux, les autres élèves contemplent la scène tout en étant exaltés. J’arrive près d’eux ils continuent à se frapper aussi violemment que possible. Je les prends (sans être trop violent moi-même) par le pull pour les retirer l’un de l’autre, mais ils s’accrochent mutuellement tout en continuant généreusement la distribution de coups. Mais je suis au beau milieu du duel, je m’en prends un, puis deux, … etc. …

Pris d’énervement à force de me prendre des coups sans pouvoir y répondre, je les pousse à mon tour de toutes mes forces pour pouvoir les séparer rapidement. Ça  y est j’en ai écarté un qui s’écrase sur la table, mais il revient à la charge, je m’interpose me prends encore quelques coups au passage (c’est mon cadeau de fin d’année). Deux autres élèves me viennent en aide (il était temps) pour maintenir chaque élève de son côté ! Les deux élèves ceinture l’un des boxeurs. Les injures et les menaces fusent dans les deux camps !

 

J’en prends un avec moi, pour remplir une fiche d’exclusion sans risquer un nouveau combat. J’en exclues donc un (celui qui me semble le plus violent) pour avoir la paix dans ma salle, pas les deux, sinon ça va être le carnage dans le couloir.

 

A l’IUFM, on ne m’a jamais expliqué comment gérer une vraie grosse bagarre en cours et pourtant ça m’aurait plus servie que n’importe quels autres cours dispensés par l’IUFM. A quand la formation "muscu" ou self défense  à l’IUFM ?

 

Positivons, il y a du potentiel car ils se sont bien démenés et ont su résister aux coups. Pour ma part, je me suis un brin énervé, et j’ai bien failli rentrer dans la compétition !


Photo : Hôtel Sully, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Cours
commenter cet article

commentaires

juliana 17/07/2008 10:03

Je cherche des solutions à ces problèmes de... violence - que j'appelle "trop d'énergie contenue à dépenser - et je me demande si la punition appropriée ne devrait pas être pour les protagonistes, après de telles bagarres, une vingtaine de minutes de tours de cour (si la cour est assez grande) sans s'arrêter, ou des pompes jusqu'à ce que les élèves s'effondrent et n'aient plus envie de s'affronter... enfin quelque chose dans le genre.
Pardonnez-moi si vous n'êtes pas d'accord. J'essaye seulement de proposer des solutions. Il ne suffit pas de dire : "Je ne suis pas d'accord !" Il faut proposer.

Proald 17/07/2008 11:10


Toute solution est bonne à prendre en effet. En ce moment justement, des articles sont publiés sur des propositions, uniquement des propositions ...


élohim 29/06/2008 15:51

Sur les cours de self défense ou la réforme des IUFM ?^^

Proald 29/06/2008 19:06


La grande réforme (IUFM compris) ...


choices 29/06/2008 14:34

Vous savez maintenant il n'y aura plus vraiment d'IUFM donc, je vais prendre les devant et m'inscrire en cours de self defense ^^

Proald 29/06/2008 15:04


C'est vrai, d'ailleurs on m'a coupé l'herbe sous le pied car je préparais un article sur le sujet :-(


Miss YinYang 27/06/2008 17:42

Très bonne idée ces cours de self défense à l'IUFM ! Mais la question est: l'éducation nationale a-t-elle le budget pour assurer le bien être de ses profs ??????? ^^
Ce n'est jamais marrant d'être au milieu d'un pugilat... On s'en prend souvent plein la figure alors qu'on est plein de bonnes intentions ! Pas juste

Proald 27/06/2008 18:11


Pas juste du tout même !


teacher 23/06/2008 10:48

Ah pas facile de gérer cette violence quotidienne.Personnellement, j'envoie toujours un élève chercher de l'aide en cas de grosse bagarre qui dégénère, car en Lycée Pro, les élèves ont souvent plus de 18 ans et certains font facilement 30 cm de + que moi ... je n'essaie pas de les séparer physiquement , juste de calmer le jeu en essayant de les raisonner... pas Kamikaze moi, juste prof d'anglais ;)
En tt cas, bon courage, je te lis souvent et c'est la première fois que je poste ... pourtant je me retrouve souvent dans tes descriptions de cours (malheureusement :( )

Proald 23/06/2008 19:48


Tu es donc une lectrice silencieuse ... :-)


Ostiane 21/06/2008 20:46

La cour de récré du primaire n'échappe pas à cette violence. Si vous avez trois minutes, voilà un petit coup de gueule écris cette année après m'être rendue compte que certains de mes élèves regardaient Catch attack en famille le vendredi soir...et s'entraînaient après sur le bitûme de la cour...

http://lewebpedagogique.com/ostiane/2008/04/16/vivre-ensemble/

Proald 22/06/2008 14:41


Si c'est en famille ... :-(


nicolas 19/06/2008 21:07

un brin énervé! on le serait à moins!!!

Proald 19/06/2008 21:59


J'ai bien cru, que j'allais répondre aux coups !


Erotica51 19/06/2008 16:05

Décidement Prof, ce métier offre bien des surprises, parfois désagréables! L'IUFM devrait en effet vous enseigner comment séparer deux protagonistes sans essuyer de coups ! Enfin, tu t'en sors bien...On ne pourra nier avec ton témoignage que la violence n'existe pas! La prochaine fois, prend un seau d'eau glaciale et verse leur dessus ! En "1seconde, ça calme" ! sourire

L'année se termine...essaie d'oublier tout cela et passe de bonnes vacances !

Bisessss

Marie Ange

Proald 19/06/2008 21:58


Le seau d'eau glaciale est une très bonne idée, mais je ne suis pas sûr qu'il soit autorisé ... autant que la séparation de force tu me diras ...


axel 19/06/2008 15:54

Ah là là, ces blogs qui vous rappellent votre âge... Lorsque j'étais au collège, les élèves étaient répartis en type I, II et III (il me semble que c'est la réforme Haby ?)
Les I étaient censément sages et travailleurs (et ce devait être vrai, je me souviens d'un camarade, très bon élève, qui a récolté deux heures de retenues pour avoir plaisanté même pas méchamment...), les III déjà catalogués quoi qu'ils fassent, bons pour l'apprentissage.

Proald 19/06/2008 21:56


C'est la 1ère fois que j'entends parler de ça ! Désolé d'enfoncer le clou ;-)


la solitude des ours 17/06/2008 23:28

moi j'ai eu ca, une baston en cours avec mes 3eme prodecouverte, qui faisait déprimer toute l'équipe pédagogique.
Ils sont terribles ces jeunes !

Proald 18/06/2008 19:10


Plus ils sont grands et plus cela devient dur de s'interposer ...


réa 17/06/2008 21:05

en voilà deux qui devraient exercer leur talent dans le cadre d'un cours de boxe... ça leur apprendrait aussi le respect de l'adversaire...
une fin d'année sur les chapeau de roue pour toi en tout cas...

Proald 18/06/2008 19:09


C'est du lourd en effet !


Croucrouch 17/06/2008 11:16

Quand je suis animatrice et qu'il y a une bagarre je me mets au milieu (et me prends quelques coups perdus bien évidemment) s'ils sont debout et je n'empoigne aucun des protagonistes. Je fais comme au basket, je les force à reculer sans les toucher.
Le fait qu'ils se sentent "pris au piège" par un adulte peut décupler leur force et les rendre d'autant plus difficile à maitriser.
Je demande par ailleurs toujours aux autres adolescents de m'aider, ce serait très certainement très mal vu par les profs d'IUFM mais je les emmerde.
S'ils sont allongés ou dans une position ou je ne peux pas intervenir en m'interposant j'attrape le bras de celui qui frappe et lui fait une clé pour le forcer à se relever, en général les autres se relevent aussi et c'est plus facile de gérer.

Mais bon des fois ya rien d'autre à faire que d'en ceinturer un et de le caller contre un mur le temps que la rage retombe un peu...

Comme d'hab, je compatis Proald, c'est éprouvant pour les nerfs les bagarres...

Proald 17/06/2008 16:31


Et puis en plus, il faut savoir se retenir, car prendre des coups sans répondre, ce n'est pas simple moralement !


Disparue 17/06/2008 10:21

ça me rappelle bien des choses ce que tu racontes... c'est dans un de ces moments que j'ai découvert à quel point je pouvais m'énerver, j'ai atteint la limite précédant la rage je crois. C'est clair que nous ne sommes pas formés pour ça et on attend trop de nous que nous soyons des "éducateurs" alors que nous sommes juste formés à être des "professeurs".
J'espère que tu n'as pas été blessé dans cette altercation. Pour m'être déjà ouvert le bras contre une armoire, pris une porte dans la figure, je compatis...
courage soldat, plus qu'une trentaine d'années à tenir! ;)

Proald 17/06/2008 16:28


J'ai un collègue, il a carrément eu des points à l'arcade suite à une porte dans le visage ...


carambaolé 17/06/2008 06:47

pas facile être prof ,ces tensions entre éléves n'existait pas avant
je n'ai jamais connu cela a mon époque ,des éléves vont a l'école armé maintenant
bon courage

Proald 17/06/2008 16:25


Tant qu'il n'y a pas de bagarre avec des profs ...


Hermione 16/06/2008 23:33

C'est vrai qu'il manque un module de ce type à l'iufm... Il m'est arrivé l'année dernière d'avoir deux gamins de 6ème qui se sont battus dans mon cours (à se rouler par terre...) et un troisième qui s'est interposé tel le chevalier blanc en faveur de l'un des deux. Bilan : j'en tiens un, deux autres gamins tiennent les deux autres, et l'un court chercher le CPE en faisant un sprint dans tout le collège sur trois étages. Ils n'ont même pas eu un jour d'exclusion, ni même une heure de colle. Et va faire cours aux autres quand ça a eu lieu juste après l'entrée en classe... !

Proald 17/06/2008 16:22


J'imagine l'état d'énervement des élèves ...


zazou 16/06/2008 21:19

A l'iufm, à une étudiante qui demandait comment gérer les éventuels débordements.
"Si vous faites des cours intéressants, il n'y aura pas de débordements" Ca devait faire des années qu'il n'avait pas mis le pied dans une vraie classe chaude.

Proald 17/06/2008 16:11


Ce genre de commentaire reste valable, ... mais uniquement dans les classes sans problème. Mais ces fameux formateurs n'ont que des classes sans problème (pour la plupart), puisqu'ils se trouvent
dans des établissements sans problème également !


july 15/06/2008 21:39

je crois que tu devrais aller prendre des cours dekaraté, ou faire courrir le bruit que tu es 5ème dan, peut être qu'ils serait plus respectueux...quelle époque!!!heureusement que c'est bientôt les vacances tu vas pouvoir te ressoucer j'espère...biz

Proald 17/06/2008 16:04


Nous tenons maintenant le bon bout ! :-)


axel 15/06/2008 20:46

Il me semble qu'il y avait aussi des bagarres sévères chez "les types III" dans la cour, mais aussi dans les cours d'EPS...

De toutes façons, la violence est omniprésente, la reprocher aux élèves est un rien hypocrite. Même grands adolescents, ils ne sont toujours pas adultes, ils sont encore en formation, et théoriquement ont encore le temps de découvrir que les mots sont plus efficaces que les poings... à condition que le prof ne soit pas seul à le dire !

Quant à séparer deux élèves, bon courage en effet ! De ce côté, j'ai toujours eu de la chance : leurs camarades les retiennent efficacement - ce dont je serais bien incapable ! et la vie scolaire réagit très vite dans ces cas là (sous la forme d'un sauveur très calme ou très imposant selon les disponibilités !)

Proald 17/06/2008 16:02


Qu'appels-tu les "types III" ? C'est parfois physique en effet !
Concernant la violence, je vais prendre un exemple, le jeu vidéo s'appelant GTA (qui est sortie fin Mars) interdit aux moins de 18 ans tout de même est arrivé sur toutes les consoles de mes
élèves, également mes p'ti 6°. A quoi sert cette interdiction ? Lorsqu'un élève de 11 ans joue à ce jeu tous les jours ...


Ferret touch 15/06/2008 16:50

Il y a des jours ça doit démanger de leur en coller une bonne !

Proald 17/06/2008 15:56


Dès fois, ça part plus vite que prévu même ... :-(


Ju' 15/06/2008 16:41

J'ai déjà aussi entendu dire (d'un inspecteur, un "rigolo" j'imagine...) que les élèves devenant violents ne l'étaient qu'à cause du stress provoqué par les professeurs. Comme toujours...

Proald 17/06/2008 15:56


Je ne sais pas si c'est vrai. En tout cas, moi je suis également fort stressé dans ce genre de situation !


Tchountchoun62 15/06/2008 14:34

Comment peut-on en arriver là ? Je pense que tout est à revoir à la base ! certains parents ont baissé les bras et n'ont pas su inculqer les bonnes valeurs à leurs enfants !
Pour réagir au com de Majka, c'est vrai que les enfants se moquent des punitions mais certains ne sont-ils pas soutenus par des parents qui dénigrent eux aussi l'E.N. ???
A ++++++

Proald 17/06/2008 15:55


Il y a en effet probablement des 2 ! Malheureusement !


Majka 15/06/2008 12:29

Je te plains, je déteste en arriver aux "mains": devoir séparer physiquement deux élèves qui se battent pour de vrai, je trouve ça extrêmement violent et en ressors toujours tremblante. Se prendre des coups de poing dans la figure devant tous les élèves de l'école qui s'amassent dès qu'une bagarre éclate, je n'avais pas signé pour ça!

Etant professeur des écoles,j'ai déjà dû plusieurs fois séparer des CM2 qui faisaient une tête de plus que moi (bouh, je suis toute petite)... Alors j'imagine ce que cela doit être au collège. Je me demande comment nous en sommes arrivés là. J'ai l'impression de n'avoir aucune impact sur ce genre d'élève et je me retrouve complètement désarmée: que faire face à cela? Emmener les coupables chez la directrice pour un bon sermon? Punir? Convoquer les parents? Tout cela a déjà été fait de nombreuses fois, les élèves s'en foutent.

Proald 17/06/2008 15:54


C'est un constat cruel sur notre manque de poids face aux élèves.


BBK.mel 15/06/2008 12:00

A l'IUFM on t'explique que s'il y a une bagarre dans ton cours, c'est que ton cours n'est pas intéressant.
Dans la pratique, tu fais ce que tu peux, comme tu peux, et tu essaies de ne pas prendre trop de coups toi même.

Proald 15/06/2008 12:10


Il devait être très très nul, dans ce cas.


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.