Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 17:15

 


         La saison des conseils de classe arrive et son lot d'incompréhension qui va avec également. Nous faisons donc le bilan de la classe et de chaque élève qui la compose.

         Puis nous arrivons sur un cas particulier, qui, on aurait pu le croire nous prendrait beaucoup de temps mais en fait, c'est tout le contraire, il fût très rapide à traiter.

 

         Quel est ce cas ? Un élève qui comptabilise près de 60 demi journées d'absence lors du trimestre. Je précise qu'une semaine est composée de 9 demi journées. Autrement dit, nous atteignons un cumul de plus de 6,5 semaines d'absence sur la totalité du trimestre. Sachant qu'un trimestre compte 3 mois, et approximativement 12 semaines en retirant les vacances.

 

         Conclusion, cet élève est absent plus de la moitié du temps !!!

 

         Bien sûr, il y a eu un signalement auprès du rectorat, comme un certain nombre d'élèves au collège. Mais là, absent 1 fois sur 2, ça commence à faire pas mal. Ce n'est pas compliqué les nouveaux profs qui arrivent en cours d'année (oui, il y a beaucoup de remplaçants dans ce genre d'établissement), n'arrivent pas à savoir de quel élève nous parlons lors du conseil. Mais c'est compréhensible …

 

         Forcément vu ses absences répétées et prolongées, les résultats s'en ressentent. Il arrive à une moyenne lors de ce trimestre de 2. Sur 20 bien sûr …

         Et encore je parle de moyenne, mais il n'est pas noté dans la moitié des disciplines. 

         Au 1er abord, nous pourrions nous dire que nous allons proposer le redoublement à cet élève. Mais c'est tout le contraire.

         Car cet élève a déjà redoublé, et comme l'éducation nationale le dit si bien : "Il a le bénéfice de l'âge.". C'est la formule choc employée à tour de bras, lors de ces réunions.

 

         Et puis, à quoi bon faire redoubler un élève absentéiste … ça ne serait en aucun cas profitable. Il faudrait lui trouver une structure adaptée, … qui n'existe pas. Eradiquer cet absentéisme, … mais après avoir envoyé des courriers à la famille, les avoirs appelés, rencontrés, puis fait un signalement académique, …

         L'établissement est un peu comme moi sur quelques points, il est pieds et poings liés.

 

         Conclusion, l'élève passera quoi qu'il se passe au trimestre suivant dans la classe supérieure. La solution ne s'arrangera probablement pas, puisque aucune modification n'est apportée.

 

         Dès fois, je me sens inutile, démuni de tout pouvoir, je constate que ma hiérarchie est comme moi, sans arme !

         Si toutefois, un jour on m'entend là haut … pensez à nous donner un quelconque poids. Merci d'avance.

Photo : La Tour Eiffel, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

Pascaly :0026: 23/06/2008 23:30

il est tard mais j'ai passé un bon moment à vous lire, puis à faire ce sudoku .. ça m'a détendu ... en Bretagne, dans les petites villes, j'ai l'impression que nous sommes des privilégiés !!

Proald 24/06/2008 15:29


Vous n'êtes pas privilégiés, mais simplement dans la normalité. Heureux que ce blog vous plaise.


Toto 22/05/2008 14:25

Au Collège je n'ai pas été accepté par les autres, on m'accusait d'être un intello. Je ne comprends, je n'étais pas le major de promo, j'avais 13 de moyenne générale environ. d'autres étaient bien meilleur(e)s que moi. Je suis allé souvent au collège la peur au ventre par contre, surtout que il est très difficile de se défendre de l'agresseur sans qu'il ne vous fasse porter le responsabilité sur vous ... C'est gênant ensuite pour le dossier scolaire et la poursuite d'étude. Les autres savaient cela et ils en ont profité. Il savait que j'étais obligé de garder un dossier scolaire vierge pour le lycée privé du centre ville que je sollicitais.

Proald 22/05/2008 22:01


Ce n'est pas toujours simple de casser cette image, moi même j'ai eu quelques difficultés au collège (violence et racket, peut être le sujet d'un futur article ...).


Toto 20/05/2008 23:12

J'éssaie de cogiter dans ma tête pour voir quel voix pourrait convenir à cette individu avec les moyens du bord. Mais la tâche me semble bien ardue quand même. Je conseille les parents d'enfants handicapés lors de conférences, c'est pour ça que je pense au cas de cet élève ... On peut considérer qu'il a un handicap majeur par rapport aux autres du fait de l'absentéisme, bien sur c'est une autre forme de handicap.

Proald 21/05/2008 15:45


Du fait de sa non intégration dans la classe, ça engendre très probablement ses absences. Je pense qu'il s'agit là d'un point de départ. Il changera probablement de classe l'année prochaine, pour
changer ainsi de camarades.


Toto 20/05/2008 23:06

Bonsoir Mr Proald.
Il faut que cet élève assume aussi ses responsabilités, il faut également bien comprendre que tout se paie au 21ème siècle et qu'il n'y a rien de gratuit. Il faut bien qu'il se dise que la condition de sdf de même que la prison est un mode de vie très risqué ... Egalement que dans la vie il y a souvent beaucoup d'investissement et souvent peu en retour pendant longtemps et que c'est après de longs longs éfforts que les récompenses arrivent. Je n'ai pas demandé l'éssentiel, quel âge à cet élève et depuis quand s'absente t'il comme ça ?

Proald 21/05/2008 15:43


Il s'avsente ainsi depuis au minimum Septembre, et probablement également l'année dernière.
Pour ma part, je ne le connais que très peu (il est rarement présent dans mes cours).
Il a environ 14 ans, il a redoublé 2 fois dont une fois au collège.
De mémoire, il vit avec l'un de ses parents. Il n'est pas accepté dans la classe, ce qui n'arrange rien.


Toto 19/05/2008 22:53

Bonsoir, il me semble que l'apprentissage soit une bonne idée. L'apprentissage en alternance est une très bonne idée, cela permet de voir deux mondes à mes yeux. Le secteur privé et celui de l'éducation nationale. Sans doute avons nous eu tort de dévaloriser l'apprentissage. Pouvoir se former en permanence tout au long de la vie, ceci est indispensable au 21ième siècle. Dans le cas de votre élève, il y a certainement une ou des passion(s) secrète(s) enfouie(s).
Bien entendu plus facile à dire qu'à faire, là on est d'accord.
Au Canada, des programmes dans des centres éducatifs proposent des thérapies par la nature, par expérience je sais que le froid et l'humidité viennent à bout des individus les plus récalcitrants. Et il faudrait que votre élève y reste aussi longtemps qu'il le faut et l'obliger à travailler dur jusqu'à ce que il se décide à revenir au collège de bon coeur ou apprendre un métier. Bien sur avec des gens dévoués.
En l'état je ne pense pas qu'il ne doit rien comprendre à l'enseignement dispensé en collège du fait de son absentéisme.
Après cela, je n'ai plus d'idées et m'avoue impuissant comme vous.

Proald 20/05/2008 14:31


C'est un bon principe, mais actuellement il n'existe pas ! Enfin pas chez nous.


Yann 16/05/2008 23:26

Que veulent finalement ces élèves ? Je me pose souvent la question ... Si vraiment l'école ne les intéresse pas, la solution de commencer un apprentissage plus tôt - dès la 5è - en alternance avec le collège est peut-être bien la solution mais à condition de prévoir une structure particulière.

Proald 17/05/2008 09:42


Il me semble en effet, qu'il est toujours mieux de faire quelques choses comme l'apprentissage, que rien !


Tigibus 16/05/2008 19:59

Dis, le rapprochement du titre "Impuissant" et de ce symbole phallique fièrement dressé qu'est la tour Eiffel, c'est voulu ? ;-)
Bon,d'accord, je sors.

Proald 18/05/2008 11:45


Non ce n'est pas volontaire ...
:-(


syboule 16/05/2008 16:27

la seule constatation (et certes triste !!) c'est que l'année prochaine d'autres von plancher sur son cas !!
triste oui bien triste

Proald 17/05/2008 09:39


Ils vont plancher sans apporter de nouvelles solutions.


Un prof en question 14/05/2008 21:55

C'est affreux ! j'ai aussi vécu cela de nombreuses fois !!! Le pire c'est qu'on donne nous même le mauvais exemple car ce type de comportement devient contagieux ! Les élèves connaissent le "truc" de l'âge et ne s'en cachent pas ! Le redoublement ne doit pas être une punition, mais de là à faire passer des élèves qui ne viennent pas en cours et n'ont pas le niveau requis sous prétexte de l'âge c'est de la folie !
Et plus ça va, plus il y en a car pourquoi les élèves travailleraient-ils quand on passe sans travailler ???
Avec un peu de "chance" cet élève viendra encore vous narguer après les conseils de classe !

Proald 16/05/2008 15:42


Oui enfin, lorsqu'il viendra en cours, il arrivera un moment où il ne comprendra strictement plus rien du fait de son retard, et dans ce cas la seule solution pour obtenir un brin de reconaissance
sera la violence ...


Toto 14/05/2008 16:36

Mr Proald, je suis d'accord avec vous quand vous dites que être impuissant est la pire des cas. Concernant l'élève absentéiste, je ne suis pas surpris qu'il lui manque des notes. Ceci m'apparaît comme un effroyable gaspillage, j'admire votre patience en lisant vos articles et ceux d'autres enseignants. Cet élève a t'il un centre d'intérêt quelquonque ou une idée de métier(s)?
Je pense que deux ans de service militaire/huminanitaire dans un pays du tiers monde pourrait lui permettre de se poser et de faire le point dans sa tête. J'ai l'impression qu'il m'a l'air paumé cet élève. Puis les gamins ils sont trop livrés à eux même à mon avis.

Proald 16/05/2008 15:41


Il est très certainement paumé comme vous dites, je ne suis pas sûr qu'il est beaucoup d'amis, en tout cas, il n'ene a pas au collège ...
Il faudrait en effet le remotiver avec un projet au autre, mais ce genre de structure n'existe pas, et de plus, nous n'avons pas de pouvoir sur le sujet.


Toto 14/05/2008 10:28

Je ne peux que partager avec vous un constat d'impuissance mais comme vous dites il manque des structures adaptées pour ce genre d'individus. Bien triste constat.

Proald 14/05/2008 15:43


être impuissant, c'est bien le pire des cas.


acharat 14/05/2008 08:55

Il faut espérer pour cet élève qu'il se réveille un jour de sa bêtise. J'ai eu mieux dans mon ancien bahut, l'élève est venu pour la rentrée des classes, ensuite absent sans possibilité de contacter la famille comme si elle avait disparu.
Maintenant j'espère que cet élève démissionnera pour ensuite intégrer un GRETA. J'ai bien peur que c'est ça dernière chance pour l'éducation nationale.

En outre le drame de cette situation, c'est que ces gamins n'entendent ou refusent d'entendre qu'on veut les aider. Peut être qu'ils se sentent agressés par le système ? Bien compliqué ces affaires de quasi démission.

Proald 14/05/2008 15:42


Ou même abandon ...


réa 13/05/2008 22:22

ouah! la vache !
ça fonctionne comme ça ?
c'est en effet une grosse preuve d'impuissance. c'est comme si cet élève était déscolarisé...c'est aux services sociaux de prendre la relève il me semble.

Proald 14/05/2008 15:40


Ce n'est pas "comme si", c'est juste "cet élève EST déscolarisé !
En tant que prof, nous n'avons pas vraiment d'infos sur ce sujet, mais les services sociaux sont forcément prévenus, puisque le rectorat l'est également.


ange-etrange 13/05/2008 22:12

Il m'est arrivé une fois de ne pas faire redoubler une élève au bénéfice de l'âge... En CP je précise... Elle n'avait jamais redoublé mais il y avait eu un "couac" en maternelle. Maintenant elle est au CM2 et je plains les collègues du collège...

Proald 14/05/2008 15:39


Dès fois, il m'arrive de comprendre entre les mots du principal du style : Ils l'ont déjà fait redoubler en primaire (2fois parfois). En clair, les collègues du primaire nous ont grillés notre
cartouche ...


BBK.mel 13/05/2008 19:07

Je comprends l'immense frustration qui découle de cette situation. On a les mêmes types de problèmes ici.

Proald 14/05/2008 15:36


Malheureusement, je crois que c'est une véritable pandémie dans l'éducation nationale !


Flo 13/05/2008 17:37

Hé, ça me rappelle moi en 1ère.
J'avais réussi à totaliser 43 demi-journées d'absence sur le 2ème trimestre.
Mais j'avais une (bonne ?) raison, je ne séchais que les cours d'anglais et d'espagnol (tout le monde sait que sécher 1 heure est compté comme 1/2 journée) et j'avais respectivement 19 et 18,5 de moyenne dans ces matières.
Cela dit, je me rends compte maintenant que c'était quand même débile de ma part.

Sinon, comment trouves-tu les photos que j'ai mis en ligne ?

++ Un tchèque à la dérive

Proald 14/05/2008 15:34


Ce n'est pas un record !!!
Sinon tes photos sont superbes, j'ai hâte d'y aller ...


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.