Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 10:40

 


         Après la sonnerie signalant la fin de la récréation, je vais chercher mes élèves dans la cour. Je retraverse la fosse aux lions (VI. La fosse aux lions.), mais avec mes élèves. Puis, j'arrive à la porte du bâtiment, celle-ci est fermée à clef, alors qu'elle devrait rester ouverte. Pourtant une ribambelle d'élèves se trouvent au chaud à l'intérieur et attendent calmement. Je précise qu'il est interdit aux élèves de rester dans les bâtiments le temps des récréations. Ces portes peuvent s'ouvrir et se fermer de l'intérieur, il n'y a pas besoin de clef. Donc celle-ci a très probablement été fermée par un des élèves qui traînent dans le hall.

 

         Me trouvant dehors avec quelques collègues et une multitude de bambins agglutinés devant la porte close. Je demande donc aux élèves assis sur le sol à l'intérieur de venir nous ouvrir, tout ceci à travers la vitre. Un des élèves arrivent enfin devant la porte, mais je crois rêver, il traîne pour arriver jusqu'à la porte, puis il fait semblant d'ouvrir celle-ci et repart s'asseoir dans le hall !!! Bref, de la vraie provocation. Essayer d'imaginer la scène, au top du top ridicule. Je suis ridiculisé.

         Je frappe à la porte pour montrer mon mécontentement et demander à un autre élève de venir ouvrir. Une élève vient "généreusement" ouvrir cette fameuse porte. C'est presque de la charité …

 

         Nous rentrons enfin, dans le hall, les élèves bousculent les personnes devant eux (dont mes collègues et moi-même). Je remercie au passage la fille qui a dédaignée nous ouvrir. En passant à côté de l'élève qui s'est moqué de moi en faisant semblant d'ouvrir cette porte, je lui dis "Evites de te moquer de moi". Et là il me répond sans hésiter avec sa capuche sur la tête (histoire de compléter le tableau) "Kes tu veux ?".

 

         Normal il s'est senti agressé !!! Ça ressemble au sketch de Jean DELL …

         Sur ce, il profite de la bousculade qui a lieu pour se dérober et repartir dans la cour. Il est vrai que je n'ai pas couru après lui, car de toute façon ce face à face était perdu d'avance, comme tous ceux qui peuvent avoir lieu d'ailleurs !

 

         Car comme je l'ai déjà dit, la cour et les couloirs font parties du territoire des élèves, et il est dangereux d'y "combattre", d'autant plus que les spectateurs sont unilatéralement du côté élève.

         Dans ce cas là, vous êtes le défouloir de ces jeunes en manque de reconnaissances, de valeurs, de règles, … Donc la seule règle qui s'impose, est de battre en retraite avant de se faire massacrer !

Photos 1 et 2 : Porte St Denis, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald - dans Collège
commenter cet article

commentaires

zazou 08/06/2008 10:05

Ah l'insolence. Attitude face à laquelle je perds mes moyens.
Dans une classe difficile, une élève (CM2) avait écrit (bon au moins elle écrivait) que j'étais une sale pute et qu'il faudrait que j'aille me faire mettre bien profond par mon père. Je ne me suis pas sentie flattée dans mon égo. Mais j'ai eu une mut'. Cette année, c'est plaisir d'enseigner.

Proald 08/06/2008 15:46


ça fait plaisir que ça existe encore un vrai métier de prof !


Vladimir 03/06/2008 01:49

Merci Sarko, formation des profs augmentée a bac+5, enfin des profs compétents.

Proald 03/06/2008 19:24


ça veut dire quoi ça ???
Pour information, de nombreux prof ont plus qu'un BAC +3 (niveau requis pour passer le concours). Plusieurs profs ont un BAC +4 ou 5, mais ils ne le disent pas. C'est d'ailleurs pour ça que le
concours est de plus en plus dur à obtenir, avec le nombre de places qui diminuent sensiblement bien sûr.


juin1971 24/05/2008 11:32

Bonjour Proald,
j'ai un peu mélangé les touches hier soir ! LCE c'est (ou plutôt c'était) : Lettres et Civilisations Etrangères et j'étais dans la section anglais/espagnol. Bien sûr que le résultat serait le même quelle que soit la matière enseignée mais que voulez-vous, l'être humain est curieux de nature !
bon week-end et courage, la fin de l'année scolaire approche. Au fait, savez-vous déjà si vous serez toujours dans le même établissement à la rentrée prochaine ?

Proald 24/05/2008 11:42


Oui, en effet, je serai présent dans le même établissement, et je prends ça comme une chance de ne plus être un bouche trou, comprenez : remplaçant !


juin1971 23/05/2008 22:52

Bonsoir Proald,
LCE signifie Lettres et Civilisation Espagnoles, ne cherchez pas je suis presque certaine que ce diplôme a disparu corps et biens depuis !
Vladimir, je ne cherche pas à venger qui que ce soit, je soulignais simplement l'incohérence qu'il y a (à mon sens) à reprocher à quelqu'un de faire des fautes quand on fait soi même pas mal sur un malheureux message.
Sur le registre technique de votre spécialité, bien sûr que je m'y perdrais mais c'est un peu facile, vous ne trouvez pas ??? Alors que la langue française c'est du "basique", vous l'avez dit vous-même... Il me semble qu'il y a de l'agressivité dans votre dernier message. Et je trouve hilarant de lire que si vous faites des fautes d'orthographe c'est de la faute de vos professeurs de français, elle est bien bonne celle-là !!! Allez, sans rancune ....

Proald, j'adore votre blog, je cherche ce que vous pouvez bien enseigner mais je ne vous poserai pas de question indiscrète, promis !

Proald 24/05/2008 10:48


Merci pour l'info.
Je pourrais enseigner toutes les matières possibles et inimaginables, que le résultat serait identique.


Vladimir 23/05/2008 22:36

Je sens beaucoup d'animosité dans votre réponse, mais vous avez effectivement raison il y a quand même quelques fautes. Je suis plus à l'aise pour parler de mésoblaste, feuillet pariétale, ou encore de dysostose cléido-crânienne, là où vous vous perdriez. M'enfin moi je n'est rien contre vous mais comme vous vous sentez l'âme d'un vengeur, je tenais à vous le dire. Pour revenir a Prorald, ce sont les professeurs qui enseigne le français et qui sont par conséquent censés nous corriger, donc vous êtes forcément un peu coupable des fautes que je commet;).Mais la n'est pas le problème pour revenir à un commentaire constructif et non à un règlement de compte par post interposé, je dirais qu'il ne faut pas avoir d'apriori sur ces élèves, même si il existe quelques trouble-fête.
Bonne continuation à chacun ;)

Proald 24/05/2008 10:46


Tout d'abord, je n'enseigne pas le français, il me semble que cela se voit !
Ensuite, moi aussi, j'ai eu des profs de français, mais c'est avant tout de notre faute à nous, en tant qu'élève. Et je n'ai pas d'apriori sur mes élèves.


juin1971 23/05/2008 20:36

Vladimir, vous me taquinez... mais puisque vous y tenez, voici, entre parenthèses, quelques fautes que j'ai remarquées dans votre message - et elles sont de "niveau très basique", pour certaines ;-)))))

je remarque que vous (faite)
de nombreuses fautes (d’orthographes) Je ne vais pas vous (accablez)
les forces de (l’ordres),
sont dues de (part) votre statut,
beaucoup (d’attitude) de ces jeunes qui sont (discutable)
mais (ô) regard
et (s’est) (la) le problème,
c’est une (spiral)
les parents et les (suivant)
Vous pouvez (essayé)...et (essayé)
descendre de votre (pied d’estale)

Effectivement en médecine écrire le français correctement ce n'est pas la priorité (mais apparemment ce n'est la priorité nulle part maintenant pour l'éducation nationale, alors...)

Dans la vie, je suis technicien ordonnancement, autrement dit je planifie la maintenance des véhicules !

Proald 23/05/2008 21:48


Merci pour la leçon ;-)


Vladimir 23/05/2008 19:30

juin 1971,je vous rassure je ne suis pas professeur donc au fond je m'en fiche,je suis élève en medecine les fautes ne sont pas notre priorité, je souhaiterais malgré tout puisque vous êtes si malin que vous m'énumériez mais nombreuses fautes comme vous dîtes si bien,et savoir ce que vous faîte finalement dans votre vie...Merci
Et Proald quelle matière enseignez vous?
a bientot

Proald 23/05/2008 21:43


Je ne vois pas pourquoi, seuls les profs devraient être doués en français.
Désolé, mais pour connaître ma matière il faudra repasser, anonymat oblige !


juin1971 23/05/2008 18:55

Bonjour,
Vladimir, je voudrais simplement vous faire remarquer que votre post est truffé de fautes d'orthographe... c'est bien connu, on voit la paille dans l'oeil de son voisin mais pas la poutre qui est dans le sien... ! Proald je viens de découvrir votre blog et je suis effarée de lire ce que vous endurez au quotidien. C'est tout simplement inadmissible. Il y a 20 ans je me destinais à l'enseignement mais une année en LCE anglais m'a définitivement convaincue qu'il fallait d'urgence changer de voie !!! bien m'en a pris, lorsque je lis vos aventures quotidiennes je mesure ce à quoi j'ai échappé ! Bien amicalement

Proald 23/05/2008 21:39


Que veut dire LCE ?
C'est inadmissible, mais la normalité dans ce genre d'établissement.
Il y a 20 ans, je ne suis pas sûr que ces établissements avaient les même problèmes de fond.
Décidemment en ce moment, j'ai plein de nouveaux lecteurs :-)


Vladimir 22/05/2008 05:56

Bonjour,
comme cité précédemment je remarque que vous faite de nombreuses fautes d’orthographes (de niveau basique) et des fautes de syntaxe, à croire que ce ne sont pas les professeurs les plus jeunes que l’on met dans ces établissements mais les moins compétents, ou les plus incompétents à votre guise... Je ne vais pas vous accablez plus sur ce sujet, car au fond ce n’est pas de votre faute, vous ne décidez pas de vos affectations. Cependant je remarque que les termes que vous employez pour qualifier les élèves sont très controversable (« cage au fauve » et j’en passe…), et montre au fond votre état d’esprit.
De plus les professeurs tout comme les forces de l’ordres, vous vous sentez supérieur et pensez que beaucoup de choses vous sont dues de part votre statut, en somme on peut dire que vous avez une vision un peu trop idéaliste de votre profession, et de votre ego.
Néanmoins il y a beaucoup d’attitude de ces jeunes qui sont discutable et cela je vous l’accorde, mais ô regard de l’attention et de l’intention qu’on leur porte cela ne m’étonne guère, et s’est la le problème, c’est une spiral. Les premiers fautifs étant les parents, et les suivant l’Etat…
Vous pouvez essayé d’innover vos cours pour les intéresser, et essayé également de vous
mettre à leur « niveau »(cf descendre de votre pied d’estale ),et ainsi vous « gagnerez » votre
respect au près de tous les élèves.
Et je voulais rajouter que je ne pense pas que jeune de banlieue et intelligence soit antinomique.
Sur ce bonne continuation et voyez le bon dans chaque élève.

Proald 22/05/2008 21:53


Mon français n'est peut être pas très bon voire mauvais comme vous le dite, mais mon niveau de compétence dans ma matière est probablement bon, car j'ai obtenu le concours.
Concernant les différentes appélation du mot "élève", en effet je peux employer fauve, client, ... tout ceci pour tourner le sujet en dérision, rien de plus, car il est bien évident que je respect
les élèves. Je tente d'apporter quelque chose à chaque élève, mais ils apportent également en retour.

Je pense en effet, que le simple statut de professeur (ou d'adulte) doit suffir pour obtenir le calme au sein d'une classe. C'est d'ailleurs encore le cas, dans des établissements huppés.

Sur le dernier point, je suis du même avis que vous, les jeunes de banlieue sont aussi intelligents que la moyenne. Simplement lorsque nous cumulons les handicaps (sécher les cours, bazard lors de
ceci, ...), forcément nous apprenons beaucoup moins bien, et du coup ça se ressent au fur et à mesure de l'avancée des niveaux.

Et rassurez vous, certains de mes élèves ont du "bon" en eux, et sont tout simplement bon !


Tchountchoun62 03/05/2008 09:04

Bonjour Proald. Tout comme Sarah, je pense que tu devrais demander ta mutation ! Ce genre de comportement est hallucinant ! La répression n'existe pas dans ton lycée ? ça en calmerait peut-être certains ! Je ne veux pas lancer de débat public/privé car il y a aussi de bonnes écoles publiques et de mauvaises écoles privées ; mais pour ma part, mes enfants sont en privé et jamais on ne voit ce genre de comportement ! Tout manquement au règlement est sanctionné et ça marche !
Bon courage et profites bien de ton week-end pour recharger tes batteries.

Proald 05/05/2008 22:50


Je demandes des mutations, mais de là à en obtenir une, ce n'est pas si simple ...
Le truc, c'est que nous sommes submergés par les incivilités, l'insolence, les insultes ... Donc i faut paraît au plus urgent en mettant de côté "les broutilles".


kelb 02/05/2008 18:45

" De la frustration nait la violence ".

Ceux qui organisent cette frustration sauront-ils reconnaitre leurs tords quand la violence éclatera ?

Proald 05/05/2008 22:34


C'est une phrase philosophique ça ? non ?


Albocicade 02/05/2008 08:40

Heu, vous avez remercié au passage la fille qui a "daigné" vous ouvrir, et non qui a "dédaigné"...

Proald 05/05/2008 22:33


Bah, je pense que c'est plutôt "dédaigné", puisqu'elle m'a traitée malgré tout avec dédain !
Mais moi et l'orthographe ...


july 01/05/2008 22:10

Suis un peu comme Kay...que faire? que dire? je ne pense pas qu'il y ait un solution miracle, sauf la destruction...ça va pas aller en s'arrangeant...je dis ça et je suis de gauche...tu te rends comptes un peu...? le privé bien sur c'est une solution pour les élèves qui veulent bosser en paix et dont les parents ont les moyens...écoles des riches écoles des pauvres...bonne soirée...July

Proald 05/05/2008 19:51


écoles des riches écoles des pauvres : c'est déjà le cas juste dans le publique.


Anonyme 01/05/2008 16:32

Les adolescentes d'aujourd'hui :
http://jt.france2.fr/20h/
Edition du Mercredi 30 Avril 2008
Gangs de filles en Ile-de-France
De pire en pire ...

Proald 05/05/2008 19:48


Chez nous également, nous avons plusieurs bagarres entre filles, et ce ne sont pas des tendres ...


kuik 01/05/2008 13:51

"Tout ne pourra qu'empirer, mais les Français dans leur ensemble, y ont contribué par leurs votes de présidentielle en présidentielle..! "

Sauf en 2002 au premier tour ...

Proald 05/05/2008 19:34


Visiblement, nous ne partageons pas le même avis sur ce parti.
Et ce problème n'est pas uniquement politique.


Kay 01/05/2008 12:06

Proald, je suis toujours aussi consternée par tes "aventures" - je ne peux pas dire toujours la même chose, je peux juste témoigner de ma présence de temps en temps, te dire que je ne t'oublie pas, que je pense à toi régulièrement, que je viens te voir te temps en temps, que tes photos sont de plus en plus belles, et........... que je te plains et te souhaite des jours meilleurs !
Toujours fidèle,
bon premier Mai
Kay

Proald 04/05/2008 22:11


Moi aussi, je vais régulièrement voir tes photos, même si je laisse rarement un commentaire, je l'avoue.


nguyen 01/05/2008 02:18

Bonjour,
J'ai 33 ans, j'ai vécu à Créteil pendant mon enfance jusqu'à l'adolescence. A l'époque les élèves allogènes n'étaient que de l'ordre de 3 noirs africains, 3 maghrébins et 1 ou 2 asiatiques sur 32.
Les élèves allogènes issus de l'immigration étaient peu nombreux à être des élèves disciplinés, calmes et respectueux (les asiatiques dont je faisais partie sauvaient l'honneur de l'Indochine).
Je rapporte la réalité que j'ai vécue.
Néanmoins cette époque de ma vie à Créteil, ville "cité de banlieue" était un havre de paix comparé à ce que c'est devenu quelques années avant que je suis parti vivre à Paris à l'âge de 17 ans.Les élèves allogènes étaient alors minoritaires.
Je déplore cette évolution néfaste pour tous ces jeunes.
Vers l'âge de 15 ans les phénomènes de bandes commençaient déjà, mais c'était du côté du quartier Mont-Mesnil.
Par la suite, mes 2 frères qui y sont restés, ils ont été régulièrement victimes de violences commises par des jeunes (dont je n'ose citer les origines).
Le racisme et les comportements dont seraient victimes les "minorités": ça me fait bien marrer! Pour ma part, étant de nature respectueuse et gentille, je n'ai jamais ressenti de racisme anti-asiatique à mon égard.
Parallèlement, ce que j'ai pu constater les dernières années de ma vie à Créteil, c'étaient toujours des "blancs" qui s'écrasaient face à des comportements voyous des jeunes "...".
Dans cette contamination généralisée, j'espère que mes congénères font toujours honneur à notre origine.
Les temps changent, je déplore avec effarement et désespoir ce pourrissement chez les jeunes.
Mais que vont devenir tous ces jeunes toutes catégories confondues?
Tout ne pourra qu'empirer, mais les Français dans leur ensemble, y ont contribué par leurs votes de présidentielle en présidentielle..!

Proald 04/05/2008 22:10



L'une des bases du problème, me semble être le maque cruelle de mixité sociale. Et comme tu le dis, il n'y a jamais rein eu de fait pour contrer éfficacement se manque de mixité. Et actuellement,
nous en payons les pots cassés !



Michel 30/04/2008 21:17

Il me semble désormais clair que les enseignants devraient être rattachés au ministère de la défense. Je percevais le métier comme étant une comédie, j'ai très vite déchanté. Un bon enseignant est un enseignant mort dixit les élèves... On a beau être coriaces, on n'en est pas moins humain et notre amour propre en prend tout de même un coup... Bon courage, collègue!

Proald 04/05/2008 22:05


Bon courage à vous également.


snoop 30/04/2008 21:05

ahhhhhh!!!
les vertus de la baffe thérapeutique....

Proald 04/05/2008 22:04


Mais pas à dose homéopathique alors ...
;-)


eluise 29/04/2008 21:59

C'est sidérant que ce jeune t'ait parlé ainsi, j'en reste bouche bée !

Proald 04/05/2008 21:56


Malheureusement, c'est une histoire parmis tant d'autres ...


sarah 29/04/2008 21:49

Dis, c'est horrible ce que tu racontes ! Je suis aussi prof mais je ne vis pas mon métier comme ça ; c'est vrai que les élèves m'énerve quelquefois mais pas à ce point. Ce n'est (heureusement) pas partout comme ça ! Demande d'urgence ta mut ou change de boulot tant qu'il est temps !

Proald 04/05/2008 21:56


Le problème, c'est que les mut' ne tombent pas du ciel ...


L'Orange violette 29/04/2008 17:36

Bonjour Proald! Je ne suis pas venue depuis un moment, et j'en suis désolée. Beaucoup de trucs en même temps et voilà, le temps passe et on se dit toujours demain... demain... Cette nuit pourtant, j'ai fait planète blog et arrivée à ce matin, trop sommeil pour arriver à toi. Le souci, c'est que comme mon arrivée est récente, je n'ai qu'une envie, m'imprégner de ces univers cochés dans ma mémoire, et j'ai une boulimie pas possible! Ce petit mot en passant dès mon réveil pour te saluer et te dire que je viendrai éplucher chez toi ce soir. Mais promis: je ne ferai pas de salissures et laisserai tout propre en partant... Là je profite de la lumière pour peinturer un peu. Nicole

Proald 04/05/2008 21:55


Bonne peinture alors !


Tom 29/04/2008 10:45

je suis élève en CPGE. Bon y'a quelques fautes de frappes, mais c'est pas le soucis ! Ce qui me fait halluciner, c'est que si j'avais aosé dire "kes'tu veux ?" à un prof, outre le fait qu'il m'aurait mis une tarte (ça arrivait dans mon collège, personne n'a porté plainte), mes autres profs ne m'auraient pas louper, et en rentrant chez moi j'aurai encore plus dérouillé !Bien sûr tout ceci était dans un collège privé. Il n'empêche que dans ma classe il y a eu ce genre de problèmes : objets lancés sur les profs etc. En général si ça se produisait dès la première semaine, c'était foutu pour tout l'année. Alors qu'avec d'autres profs on pouvait entendre la mouche qui volait sous les néons.Tout ça pour dire, après mes années de scolarité, si un prof est trop sympa, ou qu'il laisse passer quelque chose (en CPGE aussi) au début de l'année, c'est fini pour lui !L'année dernière, en Sup math, ayant trop de buit en cours de SI, un prof a pris 10 élèves au hasard, les a foutu dehors et leur a demandé un DM, noté. Dans une autre classe, le même problème, le prof a préféré jouer la carte de l'amitiée. Résultats : la première classe a retrouvé le silence et les bonnes notes. La deuxième est restée très bruyante (45 élèves qui parlent !) et les notes sont largement restées inférieures aux autres !Pour finir, il n'empêche que j'ai eu des profs qui sortaient de l'école et ça s'est très bien passé, je les appelle pour faire des foot, du ski ou pour des fêtes, et pourtant au début ils avaient tous les deux choisi de m'en "foutre plein la gueule" ! Je les ai pas mal insulté (pas en face bien sûr, entre pots), mais au bout de quelques jours je n'avais plus cette envie de parler ou de faire l'intéressant en racontant des blagues à voix haute !Désolé pour les fôte d'orto ;)

Proald 29/04/2008 12:58


Je ne pense pas que le collège soit privé ou non change la "donne", perso dans le collège public où je me trouvais on aurait jamais osé faire ça non plus !


carambaole 29/04/2008 06:19

Proald 29/04/2008 12:55


Bonne journée également.


profesvt 28/04/2008 21:35

 C'est très particulier comme ambiance de travail ! Comment pourrais tu obtenir une ambiance sereine ,  propice au travail et à l'épanouissement ?    Quel petit m...d...x ce bouffon à capuche , y'a des torgnoles qui se perdent !

Proald 29/04/2008 12:54


Les couloirs sont semès d'embûches.


réa 28/04/2008 20:55

nous en revenons donc encore à la même fatale constatation : le manque de respect et de règles dont souffrent ces jeunes. je m'imagine à leur âge, j'aurais été mortifiée d'avoir un comportement pareil envers un prof...

Proald 29/04/2008 12:53


Bah c'est du classique pour eux !


de passage 28/04/2008 19:57

Vous ne pensez pas que tout cela est voulu en  haut lieu , histoire de ne plus avoir que deux classes sociales : une grosse partie de "crétins" et une toute petite minorité de personnes éduquées qui seules pourront  passer les concours destinant au pouvoir? Je remarque que vous êtes professeur avec un niveau d'orthographe / grammaire plus que moyen. Dans les manuels scolaires que je lis, je trouve également beaucoup de coquilles et de fautes. Idem dans certains cours du CNED que j'ai parcourus.  Je pense que ce n'est pas un hasard... Je doute que vous auriez été sélectionné pour enseigner à l'Ecole Alsacienne, qui est destinée à la caste des dominants.

Proald 29/04/2008 12:51


Je ne sais pas si c'est voulut, mais en effet nous pouvons nous interroger.
Le niveau d'orthographe / grammaire faible chez certains professeurs n'est pas nouveau. Car chez les enseignants qui ont une spécialité autre que le Français, le niveau est moindre.


BBK.mel 28/04/2008 12:59

"Donc
la seule règle qui s'impose, est de battre en retraite avant de se faire massacrer !" avec un méchant sentiment de frustration, je suppose ! Dur dur

Proald 29/04/2008 12:48


La frustration est un élèment quasi permanent ...


C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.