Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 19:21

         Dans mon établissement, les agents sont extraordinairement réactifs, et ce n'est pas ironique de ma part.

         Car chez nous, les actes de détérioration sont nombreux.
         Je pense notamment aux différents tags que nous pouvons trouver au détour d'un couloir ou dans une cage d'escalier.
         Dernièrement, je sors de ma salle de cours et je constate qu'un tag est apparu depuis peu, environ une ou deux heures maximum. Je cherche un agent pour supprimer celui-ci du mur. Et tombe sur lui par hasard, je lui en fais part, justement, il avait déjà une bombe de peinture à la main, pour pouvoir éradiquer celui-ci.
         Dans ces cas là, mieux vaut être réactif, si nous voulons tenter d'anéantir ce phénomène, ou tout simplement garder un établissement intact des assauts des élèves …
        
         La dernière nouveauté en date, ce sont les stickers. Les stickers sont de petits autocollants en forme de dessin, un peu comme ceux que nous trouvons dans les malabars, à la différence près que ceux-là s'accroche très très bien au mur. Et il est difficile de les enlever complètement de leurs supports (mur, chaise, table, porte, …).
 
         De plus, à chaque fois qu'un élève appuie sur un bouton de l'alarme incendie (plusieurs fois par jour), les portes coupe-feu se referment même si l'alarme ne retentit pas (XXV. Alarme incendie.). Résultat, les élèves s'amusent avec les battants des portes, en les poussant violemment en les faisant cogner sur les murs. C'est encore mieux si une personne se trouve juste derrière la porte … histoire de lui faire mal. Enfin comme vous le savez, la violence est présente au quotidien ici.
         Le fait de pousser sauvagement les portes incendies, à pour effet de détériorer puis de casser les battants des portes.
         Pour palier à ce problème, la seule solution trouvée, est de passer systématiquement dans TOUT l'établissement après CHAQUE déclenchement de l'alarme pour réarmer les portes coupe-feu. C'est sympa pour les employés … qui font ceci plusieurs fois par jour.
 
         Les agents sont également sollicités régulièrement pour déboucher les serrures, de papier mâché, chewing-gum, allumettes, … et autres objets en tous genres.
         En plus chez nous, les élèves font ça de manière industrielle, car lorsqu'ils bouchent une serrure, ils font généralement toutes les portes de l'étage en question. Comme ceci, il nous est impossible de passer par la porte de la salle voisine pour accéder à notre salle.
         Vous trouvez peut être ceci rigolo en lisant ces quelques lignes, mais je peux vous dire que lorsque ça arrive deux fois dans la même semaine, vous en avez plus que marre !!!
 
         Nos agents sont un peu les supermen de notre établissement. Car ils font office de service anti-tag, réarmement des portes coupe-feu, et débouchage de serrure.

         Je ne parle même pas dans cet article du nettoyage ou du décrassage qui sont effectués chaque jour, …

undefined

Photo : La Seine, Paris.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bernard 12/05/2008 01:21

franchement c'est des boulets

Proald 13/05/2008 17:34


No comment ...
;-)


lorange-violette 02/04/2008 04:49

Ma fille a longtemps regretté son collège. Elle y a passé quatre années qu'elle dit merveilleuses. Les élèves avaient le respect de leurs profs et ces derniers dispensaient un enseignement de qualité. Pas de tags, pas de racket, le proviseur faisait les cents pas à la sortie pour réprimander les fumeurs. Il faudrait demander à l'académie de Rennes comment ils font... Bien sûr, il y a des endroits sensibles mais très peu. Est ce dû au regain de dynamisme dans les villages, petites villes ou les grandes métropoles bretonnes... Toujours est-il que les reunions parents profs durent jusqu'à 23h30 souvent car les parents s'investissent autant que les profs. Ici, on essaie de comprendre nos enfants, de les accompagner jusqu'à l'indépendance. Les étudiants de la classe d'Anaïs ont tant marqué leurs professeurs qu'une association à été créée par ces derniers en vue de les rassembler chaque année... Mais ce n'est pas un cas isolé. Kenavo

Proald 02/04/2008 15:55



Venant de province, je sais qu'il existe des établissements qui fonctionne très bien, avec des élèves agréables, comme tu le dis. D'ailleurs ces établissements sont probablement plus nombreux
que celui où je me trouve.



solenn 21/03/2008 16:32

dans mon collège nous sommes a la poursuite d'un serial ziziteur... J'enquete comme une folle pour trouver ce sombre imbecile qui a decidé un jour de couvrir toutes les surfaces du collège de magnifiques organes genitaux masculin... peut etre  un futur architecte... ou artiste...y'en a pour tout les gouts, des petites, des grosses des longues, des a la craie, au marqueur, au feutre etc. bref tout depend de la surface ...

Proald 22/03/2008 19:06



Pour trouver l'élève en question, rapproche toi du prof d'arts plastiques ...



Acharat 19/03/2008 20:31

Il faut nettoyer les tags le plus rapidement possible, parce que un tag en amène un autre très rapidement. Il est vrai que de voir des beaux murs bien propre, c'est tentant d'y mettre sa trace, sa marque. En outre les tags qui sont généralement insultant que cela soit envers les élèves ou le personnel peut devenir une véritable gangrène s'il reste trop longtemps. J'en sais quelque chose, moi pauvre surveillant j'ai souvent vu mon prénom suivi de "pédé", "dark vador" et d'autres que je n'ai jamais retenue. J'avoue que j'étais fier de ces tags. Au moins je ne laissais pas les élèves indifférents. Hum que de bon souvenir.  Alors imaginez vous si les tags étaient laissés (j'aurais écris un livre :))

Proald 22/03/2008 18:38


C'est un epu ça, pour les profs femmes, c'est "machine la pute" et pour les profs hommes c'est "machin PD" comme tu viens de dire.


Celcius 19/03/2008 19:40

Votre établissement est-il beau ? Je me souviens quand j'étais au collège, c'était tellement joli (murs colorés, couloirs larges, ambiance sympa, verdudre) que personne ne dégradait rien (enfin, un peu, mais pas autant que tu le racontes). Je ne cherche pas à justifier les dégradations, mais peut être qu'on faisant des collèges et des lycées jolis, les enfants auraient moins envie de les abimer.

Proald 22/03/2008 18:35


Il vient d'être rénové récemment. Donc il est bien entretenu, surtout que les agents veille à sa tenue.
Sinon, il est un peu trop "bétonné" à mon goût.


Charlène 19/03/2008 16:03

Bonjour petite visite de curiositéton blog est sympasa bientot de lirecharlène

Proald 19/03/2008 16:41

A bientôt alors.

Walter 19/03/2008 15:13

Salut, sympa ton blog... Je suis prof aussi et je me suis également lancé dans la Blogsphère... Je suis en primaire...on n'a pas tout à fait les mêmes préoccupation que vous... mais c'est tout aussi riche.

Proald 19/03/2008 16:34

Je ne doute pas de la richesse de vos expèriences.;-)Bon commencement sur la blogosphère.

Valerie 18/03/2008 20:08

Jolie cercle vicieux: plus on "nettoie", plus les élèves "dégradent" et si on arrête, l'établissement reste "sale"...Je n'ai rien à voir avec l'éducation nationale, mais je vais revenir. J'aime bien, malgré mon âge très avancé (trantenaire, vous vous rendez compte?) lire ces articles qui me font voir les choses du côté prof tout en me rappelant ce qui se passait "dans mon jeune temps" côté élève.

Proald 19/03/2008 16:33

Pour des personnes extérieures à l'éducation nationale, le choc est rude, car pour eux ou pour vous, c'est tout simplement inimaginable !

Le futur prof 16/03/2008 15:34

Je m'excuse platement, c'est la premiere fois que j'en fais passer... promis je ferais plus :(J'ai bien precisé que vous participiez que si vous le vous le voulier

Proald 16/03/2008 18:40

Non, non, tu n'as pas à t'excuser. Je trouve vraiment ce système très bien, simplement nous en sommes un peu envahit actuellement .C'est tout simplement pour ceci que je ne ferais pas suivre.Tiens pour te montrer ma bonne fois je vais te faire un peu de pub.

eluise 16/03/2008 13:27

Dans mon collège, ce sont les pions qui sont chargés de surveiller et ouvrir les portes battantes quand elles ont été fermées par l'alarme...

Proald 16/03/2008 18:37

Enfin, nous sommes déjà en manque de surveillants, alors ...

Acharat 16/03/2008 11:20

Merci Proald, C'est pas très souvent que les profs se rendent compte de la charge de travail du personnel ATOSS. Généralement ils sont décriés, peu reconnu de la par des autres profs et du personnel de vie scolaire. Et pourtant ils sont un maillon essentiel au bon fonctionnement des établissements, tout comme les surveillants (je prêche pour ma crémerie: -)).Apporte leur des croissants un matin, ils seront ravis.

Proald 16/03/2008 18:37

J'en déduis donc que tu fais parti de la maison. :-)Pour nous, ils sont même crucial dans le bon fonctionnement de l'établissement.Quoi des croissants, mais c'est du racket !;-)

Tietie007 16/03/2008 11:16

Bon dimanche !

Proald 16/03/2008 18:35

Merci à toi aussi, et ce soir direction le bureau de vote pour le dépouillement.:-)

Takumikat 16/03/2008 10:35

Roh, ils ont vraiment rien à faire ces élèves!
Mettre des chewing-gunms dans les serrures?! Ils ont du dépenser plus de temps et d'argent que de réflexion??? Et le respect du matériel? N'importe quoi, ça fait vraiment pas rire...

Proald 16/03/2008 18:33

Ils doivent s'ennuyer durant les récréatrions probablement !

Eric 16/03/2008 10:10

C'est très gentil de leur rendre hommage, je leur souhaite bon courage (ainsi qu'à toi ;).

Proald 16/03/2008 10:20

C'est très bien comme système mais ça devient ... comment dire ... envahissant.

BBK.mel 16/03/2008 09:21

Plus ils sont réactifs, plus ça décourage les tagueurs : l'intérêt d'un tag est dêtre vu longtemps. Bon courage à eux !

Proald 16/03/2008 10:19

Comme tu dis ...

Le futur prof 16/03/2008 00:43

Tiens puisque tu en parles : je t'ai taguée.Il faut raconter 6 de ses manies et passer le baton à six bloggers, mais te sens pas obligé :)

Proald 16/03/2008 10:19

C'est vraiment la mode des tags ! J'ai connu ce système début Février et maintenant ça n'arrête pas.Merci à toi Futur prof, mais je trouve qu'il y en a vraiment trop, au rythme où ça va, il y aura plus d'articles concernant les Tags que les sujets des blogs respectifs ...

réa 15/03/2008 21:01

wah en effet, ils doivent vraiment passer des journée incroyablement fournies ces agents techniques ! félécitation à eux pour leur courage !

Proald 16/03/2008 10:14

Ils sont débordés !!!

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.