Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 15:38

         Si il pleut, il faut redoubler de vigilance, lorsque vous allez chercher les élèves dans la cour. Pourquoi plus que d'habitude me direz-vous ? Il est vrai que dès l'instant où vous osez vous aventurez sur leur territoire (la cour), mieux vaut être paré. Mais la pluie engendre un risque supplémentaire. 

         Car ils adorent s'envoyer des gerbes d'eau avec leurs pieds.
         Je vais parler un peu technique sur ce sujet. Pour ceci, il suffit d'avoir le bout de sa chaussure mouillée, en la mettant dans une flaque d'eau par exemple. Plus il y a d'eau sous votre chaussure et mieux ça fonctionnera.
         D'un geste ample, faire un mouvement rapide avec son pied, comme si vous tapiez dans un ballon, puis stopper net ce mouvement. Ainsi l'eau que vous aviez sous votre chaussure continue son avancée en se "détachant" de la chaussure et forme une très jolie gerbe d'eau.
         Bien sûr, pour améliorer le côté jouissif de la chose, il est impératif de viser un camarade et de face c'est encore mieux, histoire de lui envoyer l'eau (pas vraiment propre) en plein visage. La règle du jeu permet bien évidemment de viser le prof, mais de dos (car il ne faudrait pas avoir d'ennuis tout de même).
         C'est pourquoi, je me retourne toutes les 5 secondes grand maximum (tel un agent secret qui a peur d'être suivi ou éliminé).
 
         Il m'arrive régulièrement (par temps de pluie) de déjouer une attaque !
 
         Par exemple, lorsque je tourne rapidement la tête, je m'aperçois qu'un élève est prêt à "balancer" son pied sur moi … et lorsqu'il constate que je l'observe il stoppe net son mouvement. Il me regarde avec un sourire révélateur, car il comprend qu'il c'est fait prendre la main dans le sac ou plutôt le pied dans le sac, d'ailleurs.
 
         Si vous voyez des élèves pas très sérieux en temps normal, qui vous suivent pour aller travailler alors que normalement ils restent dans la cour pour continuer leur récréation, méfiez-vous ! C'est mauvais signe …
 
         A quand la combinaison anti-attaque ! 

         En écrivant ces quelques lignes, j'ai le sourire aux lèvres en me rappelant ces quelques moments fort marrants avec un peu de recul. J'espère que vous aussi vous en rigolez actuellement en lisant ce passage …
undefined

Photo : Georges Pompidou, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

Maria 18/01/2009 21:52

Ce qui me plaît dans votre blog c'est de pouvoir comparar votre réalité à la mienne dans un collège et lycée de la banlieue de Lisbonne! Ah!J'oubliais on n'a pas de retenue ni ce systhème à points.Une autre chose qui m'a surpris c'est la censure, ici je ne connais aucun blog de prof censuré. je peux vous dire qu'il y en a de "virulent" envers le monde éducatif portugais.

Proald 19/01/2009 14:22


Liberté d'expression complète ? ...


angela 05/11/2008 01:26

Faut riposter !


N'empêche, via vos impressions, on a presque l'impression d'avoir affaire à une espèce différente, aux sourires démoniaques et aux cerveaux qui, à défaut de plancher sur leur cours, rivalisent d'ingéniosité pour vous tourner en bourrique.

De quoi donner des cauchemars.

Proald 05/11/2008 09:29


Riposter ... ça me ferait plaisir, mais après, j'aurai du mal à assumer.


frane 02/03/2008 12:29

Un métier très difficile! tes photos sont très belle,Bon courage,

Proald 02/03/2008 22:59

Tes photos sont pas mal non plus. Même très jolies ...

réa 01/03/2008 23:09

un peu que je rigole ! ce sont des petits malins ces gamins ! je t'imagine trop bie, à l'affut d'une attaque innopiné ! ça méritérait des photo...les jour où tu te fais avoir surtout !

Proald 02/03/2008 09:43

Ah bin merci, ... je ne vais pas tarder à finir clown !

eluise 01/03/2008 21:02

Quand j'étais collègienne, certains (pas moi hein) projettaient de l'encre depuis leur stylo à plume dans le dos du prof... Méchant hein.

Proald 02/03/2008 09:42

L'encre dans le dos, c'est un cas régulier. ça m'est arrivé plusieurs fois ...

BBK 01/03/2008 16:28

Pour éviter ce genre de truc, j'attends mes élèves en haut du préau. S'ils ne sont pas là, qu'ils ne m'ont pas vue et que du coup ils arrivent en retard, ils retournent en vie scolaire faire signer un billet d'entrée et au bout du 4ème, ils sont en colle. En général, ils font attention... Mais ça n'évite pas totalement les projections d'eau, j'admets !

Proald 02/03/2008 09:41

Oui, mais au collège, c'est au prof d'aller chercher les élèves au milieu de la fosse aux lions. C'est une obligation ... donc pas d'avitemment possible.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.