Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 08:25

         En beau milieu d'année, une nouvelle tête apparaît parmi nos élèves, l'enseignant le constatant va voir celui-ci. Cet élève est vautré dans sa chaise, les deux mains dans les poches. Tranquille, tout va bien ! 

         La discussion commence.
-         Le prof : "Comment t'appelles-tu ?"
-         L'élève : "Bidule."
-         Le prof : "D'où viens-tu ?" Sous entendant, de quel établissement viens-tu ?
-         L'élève : "Je viens de la prison."
-         Le prof : "Ah bon !!!" J'imagine la tête de mon collègue.
-         L'élève : "Oui, le juge m'a dit que j'avais le choix. Soit j'allais au collège ou je retournais en prison. J'ai préféré le collège." Tiens c'est bizarre !
 
         Tu m'étonnes, moi aussi j'aurais pris le collège. Mais à mon avis, l'élève a dû (enfin je l'espère) interpréter la parole du juge. Je pense qu'il a probablement eu une partie de sa peine en sursis, ce qui implique qu'il peut retourner en prison si il ne se comporte pas bien. Enfin ceux ne sont que des suppositions. Du coup il doit impérativement aller en cours. Merci pour le cadeau !
         Que voulez-vous faire avec un élément pareil dans votre classe ? Je sais bien que tout le monde a le droit à une 2nde chance, mais un peu de préparation entre les deux serait peut être utile …
         Personnellement je n'ai jamais eu de formation sur le sujet. Et l'élève qui vient de sortir fraîchement d'un établissement pénitencier ne doit pas être apte à suivre un cours normalement.
 
         Je précise que bien évidemment, l'enseignant en question a demandé confirmation auprès de notre hiérarchie. Celle-ci a confirmé les faits.
 
         Ce qui est important de constater, c'est que l'établissement possède une 2nde vertu (hormis celle d'éduquer nos élèves), celle de centre d'accueil pour anciens détenus. Nous aurons plus d'adeptes que la carte scolaire au moins …

         Je savais que nous pouvions compter sur le ministère pour nous envoyer de nouvelles recrues.
undefined


Photo : La Tour Eiffel, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

béa kimcat 29/02/2008 17:54

coucou proaldmerci pour ton passagej'ai toujours eu beaucoup de respect pour les enseignants (et puis j'ai failli être professeur des écoles, comme on dit maintenant !)je suis contente de voir notre bonne tour eiffelbéa

Proald 01/03/2008 13:41

C'est toujours bizarre de voir la tour eiffel si petite en somme sur cette photo ...

benjamin 29/02/2008 11:48

Très bon blog continue

Proald 29/02/2008 13:48

Tout simplement, merci.

Michel 28/02/2008 15:50

Bonjour et merci pour Mylène ; votre profession est aussi délicate que la mienne , moi je suis avec ceux qui ont mal " tournés" et ceux ne sont pas des tendres . Ce monde a sabotté ses bases et je suis très pessimiste pour l'avenir........bon courage , il reste encore de l'espoir . Le Mimi.

Proald 29/02/2008 13:47

Il faut garder espoir car c'est notre seul salut.

Marie-Christine 28/02/2008 09:05

Ton blog est toujours aussi passionnant. Je découvre un monde qui m'est parfaitement inconnu. Tes photos sont superbes§ Bonnes vacances.

Proald 28/02/2008 12:43

Je te rassure, pour moi qui suit dans cet établissement, cela m'est également inconnu, et je pense que je ne m'y ferais jamais.J'ai encore plein de photos à mettre ...

carambaolé 28/02/2008 08:28

effectivement il y a un problèmeune seconde chance oui bien surmais pas au détriment d'une classe voila c'est mon avis

Proald 28/02/2008 12:41

ça me paraît également une évidence, mais pas pour tout le monde visiblement. Le fond du problème, c'est qu'il n'y pas de structure adaptée pour ce genre d'élève.

renaud 27/02/2008 21:40

Après ta visite sur mon blog, je viens voir le tien, et je suis sur les fesses. C'est fascinant et te felicte pour ton boulot!A bientôt!

Proald 28/02/2008 12:40

Heureusement ce n'est pas tous les jours ainsi ...

réa 27/02/2008 21:30

la hiérarchie aurait dû prévenir l'enseignant en question de l'arrivée de cet élève. pour moi, c'est surtout là que le bas blaisse... après, je pense qu'il faut tenter de le considérer comme un élève comme les autres.

Proald 28/02/2008 12:37

Il est difficile pour un tel élève d'avoir un comportement classique d'élève, même si nous faisons abstraction de ce que nous savons, le différence est inévitable, malheureusement.

BBK.mel 27/02/2008 17:31

Mais voyons, ta situation est totalement normale : puisque l'un de tes élèves va atterrir en prison pour avoir fait un usage abusif des barres de fer (voir article précédent), il est normal que le collège reçoivent un des locataires de l'établissement pénitentiaire !

Proald 28/02/2008 12:34

C'est une sorte de correspondance comme pour les voyages scolaires, c'est bien ce que tu me dis ...Pour l'année prochaine ils vont nous proposer des formations directement en prison histoire d'être plus proche de la réalité encore ...

snoop 27/02/2008 12:40

Ce qui est formidable dans l'EN, c'est qu' au lieu d'informer les profs (premiers concernés), on les laisse découvrir les problèmes des élèves par eux-mêmes. Faudrait quand même pas faciliter la tâche de ces feignants de profs, déjà qu'ils n'ont rien à  faire, hein! D'une certaine façon, ça dit tout le mépris de notre hiérarchie pour nous.D'autre part, je trouve la situation ironique, car dans ce genre d'établissement on dit souvent en salle des profs qu'on "forme des futurs délinquants"; maintenant vous pourrez vous enorgueillir de "former des délinquants" tout court, c'est quand même beau le progrès! Encore quelques années de patience, et le collège sera reconverti en centre pénitenciaire pour adolescents....

Proald 28/02/2008 12:32

Merci pour cette note humoristique.:-)Moi, je me demande si l'oubli d'information n'est pas volontaire pour éviter un refus de l'équipe enseignante ...

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.