Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 12:05

         Voilà où nous en sommes, 2 adultes dans un cours, et franchement c'est plus qu'utile, je dirais que c'est même primordial. Je ne sais pas qui a inventé ce procédé, mais je le félicite. Bien que cette solution n'en soit pas une, puisque ce n'est pas un remède mais simplement quelque chose pour cacher la misère.

         Qui sont ces 2 adultes ? Il s'agit d'un prof évidemment, et d'un AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire). L'AVS suit la classe tout au long de la journée. Cet adulte sert d'appuie aux élèves en difficultés, il reste au dessus de leurs épaules. Généralement celui-ci intervient dans les classes à profil, classes avec des élèves handicapés, des élèves perturbateurs ou d'autres classes spécialisées. Pour notre établissement, il s'agit de classe SEGPA Ces classes sont à effectifs réduits, moins de 15 élèves et malgré tout, nous sommes 2 adultes.
 
         Cet adulte ne doit pas faire la police et encore moins le cours. Mais sa mission n'est pas là.
 
         Je peux vous dire, que l'utilité de l'AVS est importante dans certaines classes. Car au lieu de "lâcher" des élèves durant le cours, parce qu'ils n'arrivent pas à suivre, l'AVS va venir leur expliquer une 2nde fois les propos du professeur, pour qu'ils puissent suivre. Il va les accompagner dans leurs travaux.
         Car ces élèves sont en grande difficulté scolaire pour ne pas dire échec scolaire. C'est la voie de la dernière chance.
         Les élèves qui composent ces classes ont pour la plupart de gros problèmes familiaux, et le peu d'espoir qui leur reste est précieux. Car si l'élève ne peut pas suivre le reste de la classe durant le cours, il s'occupera autrement, et deviendra probablement un élément perturbateur pour rester poli.
         Car dans ces classes, la moindre activité pose problème, écrire, souligner, répondre à une question, lire, …   En plus d'avoir de grande difficulté scolaire, leur capacité de concentration est nulle, et je pèse mes mots. Ce point fera précisément le sujet d'un article à venir.
         C'est pourquoi l'AVS à toute sa place au sein de ces classes, et les élèves le savent bien, ils sont rassurés d'avoir une aide supplémentaire et une personne à leur écoute.

         Le point négatif de l'AVS, car il y en a un, tout ne peut pas être parfait, c'est son contrat. Il est précaire comme le plus souvent dans l'Education Nationale. L'AVS apporte beaucoup, c'est pourquoi il serait normal d'en faire un vrai métier et donc un vrai contrat.
Tour-Eiffel.JPG

Photo : La Tour Eiffel, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

julie 02/11/2007 12:20

Je ne connaissais pas mais je trouve cette idée excellente.

Le prof à la dérive 02/11/2007 14:26

La seule chose, c'est qu'il faut développer les emplois, même exactement doubler le nombre e poste pour ces classes difficiles. Et puis ce n'est pas une vrai solution car le problème persiste. Mais c'est toujours ça. ;-)

BBK.mel 02/11/2007 09:01

Je croyais que les AVS étaient liés à une personne en particulier. Je croyais qu'ils n'étaient là que pour aider un handicapé ou un enfant en grande difficulté qui bénéficie d'un régime particulier. On m'aurait menti ?

Le prof à la dérive 02/11/2007 12:07

Il existe en réalité plusieurs AVS. A la base les AVS sont en effet liés à un élève, mais leur travail à évolué avec la demande, et maintenant l'AVS peut être lié à une classe entière.Donc on ne t'a menti qu'à moitiè !:-)

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.