Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 09:42

         En plein milieu d'un cours, où le calme était présent (ça peut arriver de temps en temps), un élève prend la parole.

L'élève : "machin a niqué truc" Machin et truc étant des villes, probablement pour le foot.
Moi : "STOP" Je coupe l'élève dans son élan qui allait continuer sa conversation philosophique.
L'élève : "Bin quoi ? J'ai rien dit ?"
Moi : "Mise à part que tu ne parles pas du cours, et que tu as dit un gros mot…"
L'élève : "Bah j'ai pas dit de gros mot moi, j'ai juste dit machin a niqué truc" Un élève précise que c'est le mot niqué qui m'a fait mal aux oreilles.
L'élève : "Hein niqué c'est un gros mot ! Mais on peut rien dire alors."
 
         Après avoir dit 3 fois le mot "niqué" pendant mon cours, j'ai pu reprendre celui-ci.
 

         Je ne sais pas de quel dictionnaire cet élève dispose chez lui, mais visiblement il n'a pas le même que le mien.

Photo : Le Louvre, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

beber58 31/10/2007 09:30

Le Louvre à Paris, sans s à la fin. La ville de Louvres au Nord de Paris, avec un s...

Le prof à la dérive 31/10/2007 11:19

Désolé, mais au moins j'ai une excuse, c'est à cause de la ville du Louvres !:-)

ange-etrange 24/10/2007 00:15

Je ne sais passi tu as vu mais j'en ai fait des différentes et merci du tuyau...

Le prof à la dérive 24/10/2007 12:11

J'aime bien celle du Louvres et le ballon de rugby :-)

ange-etrange 20/10/2007 00:08

Pffffff je pense que certains ne s'en rendent même pas compte parce qu'on parle comme ça chez eux  et qu'on ne le reprend pas.Elle est très belle ta photo. Où as-tu trouvé des fleurs autour du Louvres ?

Le prof à la dérive 22/10/2007 17:06

Et bien dans le jardin des tuileries, il doit encore y avoir des fleurs je pense. Tu peux toujours te dépécher pour prendre une photo ...;-)

BBK.mel 19/10/2007 13:53

Au fait, j'ai l'impression que je ne reçois plus les mails m'avertissant des prochains billets ! Est-ce normal ? Ou est-ce un début de démence sénile de ma part ?

Le prof à la dérive 22/10/2007 17:04

C'est très probablement, que ta messagerie traite les mails d'avertissement d'un nouvel article publié, comme des mails indésirables. Pour y remédier, tu dois aller dans la fonction indésirable et retirer les mails en question de la catégorie indésirable, voilà.:-)

BBK.mel 19/10/2007 13:50

Une de mes élèves n'a qu'une façon de parler : elle ne sait dire que "je m'en bats les c..."ou encore "c'est casse-c...". C'est particulièrement élégant pour une fille. Mais pour elle, c'est normal, elle parletoujours comme ça !

Le prof à la dérive 22/10/2007 17:02

C'est super lourd à gérer ce genre de chose, parce que toute la journée nous entendons des grossièretés, résultat je ne reprends pas forcément l'élève à chaque fois.

Castafiora 19/10/2007 10:51

De plus en plus belles tes photos !!!Dans le "Dictionnaire du français qui se cause" (Pierre Merle) - éditions Milan de 2004, voici ce qu'on dit de "niquer" :1° faire l'amour, depuis plus d'une siècle2° Par extension, se jouer de quelqu'un et s'imposer à lui.3° Par extension de l'extension : duper quelqu'un. "Nique ta mère ! Va te faire foutre, connard !"---------------------------------------------------------------------------------------Le début du bouquin commence ainsi :"Causons : Il y a le français qui se parle (entendez : tel qu'on doit le parler) et le français qui se cause. Le second est évidemment plus pittoresque, plus inattendu, et donc plus libre que le premier. Plus libre de vagabonder, de subir et surtout de choisir ses influences. C'est un peu - et même beaucoup - le français qui "vit sa vie". C'est en tout cas celui qui nous intéresse ici. De "Abdos-Kro" à "Zupien", ce dictionnaire vous propose quelque 1 000 mots pour causer libre." (ici, le "quelque" ne prend pas d's" note de Castafiora) et ça continue comme ça sur 4 ou 5 pages d'introduction.  

Le prof à la dérive 22/10/2007 16:59

Et comme je le dis régulièrement, je suis devenu bilingue en ... langue de banlieue !

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.