Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 07:35

         Et voilà le jour de reprendre le chemin du travail, je pars de bonne heure pour être sûr de ne pas arriver en retard dès la 1ère journée. En transport en commun, je dois effectuer un changement sur une grande station.

Ile-St-Louis.JPG         Dans cette station c'est la folie, c'est l'heure de pointe, tout le monde marche rapidement, parfois court pour obtenir son train. Les gens se font bousculer mutuellement. Cet épisode mérite d'être vécu pour comprendre mon ressenti voire même mon mal-être. Le pauvre provincial que je suis est perdu au milieu de la foule compacte durant les quelques secondes d'adaptation qu'il me faut pour revenir dans le vif. Heureusement, je ne suis pas novice sur le sujet, puisque cela fait 2 ans que je suis en Région Parisienne "grâce" à l'Education Nationale. Par conséquent j'arrive à ressortir de cette foule compacte pour arriver dans mon train.
         Je précise pour les non franciliens, que le mot train est également valable pour les RER, Transiliens, TER, et autre TGV.
 
         Après ce périple de 1h30, j'arrive enfin dans mon nouveau collège pour effectuer cette fameuse pré-rentrée. Le principal réunit tous les employés du collège et lors de son discours, il précise que certains d'entre nous n'ont pas d'heures de cours. Ces enseignants doivent attendre une prochaine mutation, mais où … "Dans le cas où votre mutation ne vient pas, nous vous occuperons." Ce sont les mots du principal. Comprenez par là que ces enseignants feront autre chose que leur métier (LVIII.Profession : Prof sans emploi !).
 
         Le problème de la pré-rentrée, c'est qu'il y a approximativement 25% des choses qui sont intéressantes. Par conséquent il en reste 75% qui sont inutiles, à mes yeux. C'est dans ces moments là qu'il faut penser aux élèves, pour bien comprendre cequ'ils subissent.
         Les nombreux bavardages des enseignants en témoignent. Ils sont bien plus intéressés à raconter leurs vacances plutôt qu'écouter le discours ennuyeux à mourir du principal qui n'en finit pas. Je précise que ces bavardages ont débuté 1 heure après le début de cette journée de pré-rentrée. Ce qui est à retenir, c'est que les enseignants sont indisciplinés, comme souvent. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! 

Photo : Ile St Louis, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 3 : Titulaire (07-08)
commenter cet article

commentaires

wilander 29/09/2007 20:10

"partir de bonheur": excellent jeu de mot ou lapsus révélateur prouvant combien tu es heureux de travailler dans ce collège, c'est un plaisir au quotidien, tu vas y rester toute ta vie tellement c'est beau...

Le prof à la dérive 01/10/2007 13:48

Une grossière erreur de ma part, désolé.

fugen 29/09/2007 13:56

Je suis une fille de prof...Mais je trouve oh combien courageux d'exercer ce métier aujourd'hui....Je reviendrai lire plus longuement..là je sois m'absenter...Merci de ton passage sur mon blog

Le prof à la dérive 01/10/2007 13:48

Fille de prof, mais il y a des profs partout, ce n'est pas possible !;-)

BBK.mel 28/09/2007 22:10

Je viens de lire ton blog (si, si j'ai tout lu !). J'ai retrouvé pas mal de chose que j'ai vécues récemment, puisque je suis néo-titulaire cette année. Continue à écrire, c'est un bon moyen de ne pas perdre pied. Et bon courage pour la banlieue parisienne.

Le prof à la dérive 01/10/2007 13:47

Tu as eu du courage de tout lire, car maintenant ça doit représenter environ 70 pages word !

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.