Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 07:47

         A la base, j'ai commencé à écrire tous ce qui me pesait sur le cœur en Novembre 2006 sur les conseils de ma mère. Puis j'ai voulu partager ce que j'écrivais cette fois ci sur un blog à partir des conseils d'un ami. Le blog fût ouvert en Janvier 2007. Quelques amis qui ont été mes premiers lecteurs m'ont encouragé à continuer. Ceci a donc renforcé mon désir d'écrire les histoires que je vivais.

 
         J'en profite pour remercier ma mère (qui corrige par ailleurs mes nombreuses fautes d'orthographe, elle ne les voit pas toutes, vu le nombre de fautes que je fais, mais elle enlève le plus gros) ainsi que mon pote. Sans ces 2 personnes, il n'y aurait jamais eu ce blog. Peut être qu'ils le regrettent à l'heure actuelle, car ils ne connaissaient pas l'évolution que cela pouvait avoir…
         Et, bien entendu, j'apprécie à sa juste valeur TOUS les internautes de passage sur mon blog, et plus particulièrement ceux qui laissent quelques commentaires. Merci à tous.
         Au début, chaque personne que je connaissais me demandait de relater de nouvelles anecdotes avec mes élèves. Car, ils savaient d'avance qu'ils allaient être étonnés. Maintenant je mets tout ça sur ce blog, et toutes les personnes qui le souhaitent peuvent en profiter.
 
         Donc je vous dis à la rentrée prochaine, qui n'est pas si lointaine d'ailleurs. Mais comme je ne mets pas directement en ligne ce que j'écris, il va falloir attendre que je me fasse un petit stock d'articles pour reprendre. Et puis le début d'année demande pas mal de travail pour l'enseignant que je suis, et comme je ne peux pas être partout à la fois…
         Enfin, je suis sur que vous me comprenez.

         A très bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 2 : Néotitulaire (2006-2007).
commenter cet article

commentaires

Takumikat 20/09/2007 19:11

Bonne continuation sur ce blog ainsi que dans ta vie d'enseignant.Courage, on est là nous! ;D

Le prof à la dérive 21/09/2007 09:42

Il y a mes lecteurs adorés, qui sont toujours là :-)

Beuleu 18/09/2007 16:49

pas de souci pour l'emploi d'élèvicide ;)mais juste pour le mot, hein, pas l'action ;)

Le prof à la dérive 19/09/2007 11:36

Je tentais d'éviter le clash avec un élève... promis.

Jo 18/09/2007 12:03

Les élèves sont une inépuisable source d'inspiration ! J'attends ton retour de pied ferme !

Le prof à la dérive 18/09/2007 13:48

Avec, je ne suis pas encore à sec !

ProfAnonyme 17/09/2007 17:51

Bonne continuation et à très bientôt, je l'espère

Le prof à la dérive 18/09/2007 07:55

Ne t'inquiètes, ce blog n'est pas terminé. J'ai encore plein de choses à raconter :-)

Castafiora 17/09/2007 11:40

A bientôt, cher Poald, bonne rentrée !Très drôle : je dois taper MAM.........

Le prof à la dérive 17/09/2007 13:47

Toujours aussi présente.

Tigibus 17/09/2007 10:29

Je continuerai à lire tes aventures avec intérêt. En espérant moins d'épisodes inquiétants.Et plus de coms désobligeants sur l'orthographe. Promis.Bonne continuation.

Le prof à la dérive 17/09/2007 13:47

Tu peux toujours me rappeler mes fautes, ceci me permet de me corriger. Maintenant, cela fait beaucoup de travail pour toi...

Beuleu 17/09/2007 10:24

Si ton blog te permet de te soulager et tenir jusqu'à une affectation beaucoup plus sympathique, tant mieux, et j'espère de tout coeur qu'elle arivera bientôt.Les premières années ne sont pas les plus faciles, c'est le "métier qui rentre" disent certains ... Les premières années, les vacances arrivaient juste à temps pour m'éviter de commettre un élèvicide ;)Bon courage et accroche toi !!!

Le prof à la dérive 17/09/2007 13:45

"élèvicide", ça me plait énormément, je pense que je le reprendrai, si tu le permets bien évidemment. En plus, c'est révélateur.

bibi 17/09/2007 08:36

j'apprécie que tu me témoignes autant de reconnaissance, mais l'amour des enfants en retour me suffis amplement.comme tu le dis les anecdotes sont nombreuses.le choix de ce nouveau métier je l'ai toujours accepté parce que c'était ton choix que tu as fait seul, toi peux me comprendre.mais parfois c'est la peur au ventre quand je lis toutes ces anecdotes qui me tient.mamouny

Le prof à la dérive 17/09/2007 13:44

Je suis pas le seul à me retrouver dans la "galère".Donc il n'est pas utile de s'inquièter pour moi.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.