Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 14:17

         Avec les quelques élèves qui me restaient à la fin d'année, j'ai voulu réaliser un questionnaire sur le collège que les élèves devaient construire eux même.

 
         Parmi mes élèves, 2 ont écrit des questions qui regorgent de fautes, je précise que je remets les questions tel qu'ils les ont écrites, sans rien changer.
 
Les surveilants sont-il gentil ?
Que pansé vous du collège ?
Les couloire sont til propre dan le collège ?
La récréations elle et pas longe ?
La récréation est elle suisormal longe ?
Pourquio à parti de 5ème le sorp et 1 heur et de mi ?
Pourquoi la nuréture il vin de juloquri ?
Pourquoi il a des heurs de colle ?
Pourquio ont travaillt pas sur l'ordinateur ?
Pourquio il a des demi courpe ?
 
         Et pour ceux qui me disent que je fais des fautes, je leur dirais simplement que celles-ci ne pénalisent pas la compréhension de mes phrases. Et, que je suis capable de trouver malgré tout des fautes auprès de mes élèves…
         Je ne ferais pas de traduction sur ces questions, car je risquerai de déformer leurs propos.

         Ces 2 élèves vont peut être aller dans une classe adaptée à leurs situation à la rentrée prochaine, il me semble que la réaction est un peu tardive. Car je ne pense pas que leurs cas viennent d'être découverts. Mais il n'y avait pas suffisamment de place dans ce centre spécialisé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 2 : Néotitulaire (2006-2007).
commenter cet article

commentaires

lyna 26/07/2011 23:11


c'est horrible de voire à quel point les professeurs sont parfois désarmés face à ça, souvent lorsque ces élèves arrivent au collège, il est parfois trop tard pour corriger ce qui aurait du être
détecter bien avant leur entrée dans l'établissement... les moyens employés pour essayer de les remettre à niveau sont parfois bien dérisoires par rapport à leur situation, cela fait bien mal au
coeur de voire à quel point on est tombé bien bas...


Proald 28/07/2011 10:54



...



Tigibus 13/09/2007 10:17

"On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui." (Pierre Desproges).

Le prof à la dérive 13/09/2007 15:30

C'est vrai, désolé !

Castafiora 12/09/2007 23:00

Ce genre de galimatias me donne envie de pleurer !Mais, quelle est leur langue maternelle ?Ils n'ont pas de langage ?

Le prof à la dérive 13/09/2007 07:49

Ils n'ont surtout aucune lois, aucun respect, et ils n'apprécient pas l'autorité...

Tigibus 11/09/2007 23:20

J'ai oublié de demander : Julot, c'est le fils caché de Pierre et Marie ? MDR !

Le prof à la dérive 13/09/2007 07:41

Du calme, du calme. De là à écrire MDR sur le sujet ...Il est vrai qu'il faut mieux en rire qu'en pleurer.

Tigibus 11/09/2007 20:03

Juloquri !!! Celle-là, j'adore. Un artiste dans son genre, cet élève ! Même à Longeverne on n'aurait pas fait mieux !

Le prof à la dérive 13/09/2007 07:38

ça change du traditionnel...

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.